ADATA Falcon et Swordfish : deux nouveaux SSD NVMe

Des nouveaux SSD se montrent chez ADATA avec deux modèles de NVMe : le ADATA Falcon et ADATA Swordfish. Le Falcon est un modèle NVMe 1.3 en PCIe 3.0 et dispose d’un radiateur doré en aluminium cachant un PCB noir. On y retrouve des puces mémoire 3D NAND Flash et un cache mémoire SLC. Il ne pèse que 9 grammes. Le Swordfish est légèrement moins rapide.

Du NVMe et un radiateur en aluminium avec les SSD ADATA Falcon et Swordfish

On n’en sait pas plus au niveau des technicités des puces mémoires. Le SSD ADATA FALCON bénéficie d’une garantie de cinq ans. Le MTBF (Temps moyen entre pannes) est ici de 1 800 000 heures. Au niveau des performances, elles peuvent aller jusqu’à 3 100 Mo/s en lecture séquentielle et 1 500 Mo/s en écriture séquentielle. On bénéficie de l’encryptage AES 256-bit et Host Memory Buffer (HMB). Les capacités vont de 256 Go à 2 To.

Voici les caractéristiques techniques, en fonction des modèles :

AFALCON-256G-C : 256 Go

  • Lecture séquentielle : 3000 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 900 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 100000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 130000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 150 To

AFALCON-512G-C : 512 Go

  • Lecture séquentielle : 3100 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1500 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 100000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 160000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 300 To

AFALCON-1T-C : 1 To

  • Lecture séquentielle : 3100 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1500 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 180000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 180000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 600 To

AFALCON-2T-C : 2 To

  • Lecture séquentielle : 3100 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1500 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 180000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 180000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 1200 To

Puis nous avons le SSD ADATA SWORDFISH, un modèle NVMe 1.3 également en PCIe Gen3x4. Il comporte également des puces 3D NAND Flash, mais nous n’en savons pas plus. Celui-ci comprend malgré tout un cache mémoire SLC, mais est légèrement moins véloce que le FALCON. On retrouve ici aussi un radiateur en aluminium, mais de couleur grise.
Les capacités vont de 250 Go à 2 To.

Les vitesses vont ici jusqu’à 1 200 Mo/s en écriture séquentielle et jusqu’à 1 800 Mo/s en lecture séquentielle. Le MTBF est toujours de 1 800 000 heures.

ASWORDFISH-250G-C : 250 Go

  • Lecture séquentielle : 1800 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 900 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 100 000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 130 000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 120 To

ASWORDFISH-500G-C : 500 Go

  • Lecture séquentielle : 1800 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1200 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 100 000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 160 000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 240 To

ASWORDFISH-1T-C : 1 To

  • Lecture séquentielle : 1800 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1200 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 180 000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 180 000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 480 To

ASWORDFISH-2T-C : 2 To

  • Lecture séquentielle : 1800 Mo/s
  • Ecriture séquentielle : 1200 Mo/s
  • Lecture aléatoire : 180 000 IOPS
  • Ecriture aléatoire : 180 000 IOPS
  • Terabytes Written (TBW) : 960 To

Deux SSD dont les performances sont appréciables même s’ils ne bénéficient pas du PCIe 4.0. Il est malgré tout à remarquer que ADATA équipe ses SSD de radiateur en aluminium, ce que de nombreux constructeurs devraient prendre en considération. La garantie est de cinq ans pour les deux modèles.

Pas de tarif pour le moment, mais nous restons à l’écoute.


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.