ASUS ROG META BUFFS : l’annonce des RTX 3000, mais pas que !

    Après le live de Nvidia pour présenter les cartes graphiques RTX 3000 basées sur l’architecture Ampere, c’est au tour d’ASUS de présenter ses nouveautés en live. En effet, le ROG META BUFFS est l’occasion pour la marque de présenter ses derniers produits et nous allons suivre tout cela en direct et mettre à jour cet article au fur et à mesure. Pensez à activer les notifications pour ne pas manquer les updates.

    Le live du ROG META BUFFS

    Cet événement qui commence en live à 20h est donc l’occasion pour ASUS de présenter ses cartes graphiques RTX 3000 basées sur Ampere. Du moins c’est ce qu’on suppose puisque l’événement se déroule juste après l’annonce de Nvidia. Pour suivre le live, c’est par ici :

    À vrai dire nous ne savons que très peu de chose au sujet de ce live et de ce qu’on y verra actuellement. Cependant la marque a teasé sur les réseaux sociaux ce qui semble être un commutateur de clavier. On peut donc s’attendre à avoir l’annonce d’un nouveau clavier ou même de nouveaux commutateurs par ASUS.

    Commutateur ASUS ROG


    Update 20h06 :

    ASUS GeForce RTX 3000 Strix

    Pour présenter l’événement, Jackie Hsu, le Vice-Président de ASUS a expliqué ce que signifie la Meta aux yeux de la marque. En résumé, la Meta est une expérience de jeu que veut offrir ROG à ses joueurs pour profiter d’une expérience gaming ultra haut de gamme en 4K grâce à des innovations produit constantes : meilleures températures, performances améliorées, nouvelles fonctionnalités comme l’AI Mic, etc. ASUS souhaite se diversifier toujours plus. Il termine cette introduction en annonçant les nouvelles cartes graphiques ASUS ROG Strix ainsi que des « changements majeurs » pour cette gamme.

    C’est ensuite Romeo, le chef produit, qui reprend la main. Première information : les nouveaux GPU fonctionnent dans des enveloppes thermiques et d’alimentation entièrement nouvelles. Le système de refroidissement a donc été entièrement repensé et cela passe donc par un nouveau design au format 2,9 slots. La carte dispose de touches métalliques et d’un éclairage RGB adressable. Bien sûr c’est toujours la suite ASUS ROG Armoury Crate avec la technologie Aura Sync qui permet de contrôler l’éclairage.

    ASUS ROG Strix GeForce RTX 3000

    Pour rentrer dans le vif du sujet, Le refroidissement des composants ASUS est assuré par un radiateur qui voit sa surface de dissipation augmenter de 31 % comparativement à la génération précédente. De plus, toutes les ailettes sont reliées par des caloducs à un dissipateur thermique MaxContact. Ce dernier est usiné de façon à être plat et poli pour rester lisse au niveau microscopique et assurer un bon échange thermique.

    Forcément, avec plus d’ailettes sur un radiateur il faut aussi revoir le flux d’air. Pour cela la carte est équipée de trois ventilateurs équipés d’un anneau autour des pales qui augmente la pression statique (comme c’est déjà le cas sur les dernières Strix). Les deux ventilateurs aux extrémités de la cartes comprennent un anneau plus étroit, tandis que le ventilateur du milieu est plus large et comprend pas moins de 13 pales. Cela permet aux ventilateurs latéraux d’admettre plus d’air sans perturber le flux du ventilateur central qui maintient une pression statique élevée car placé directement au-dessus du dissipateur thermique et du GPU. Ces modifications du système de refroidissement permettent un afflux d’air plus important et ASUS annonce un meilleur silence de fonctionnement comparativement aux précédentes itérations.

    L’une des grandes interrogations de cette génération repose sur le système de refroidissement du dos du PCB, la partie que recouvre généralement la backplate. Ici, le PCB de la carte graphique ROG Strix GeForce RTX est raccourci. Ceci afin de permettre à l’air aspiré par le ventilateur de traverser entièrement la carte et de souffler l’air chaud par le haut via une ouverture (malheureusement en plein sur la mémoire RAM pour le coup).

    ASUS ROG Strix GeForce RTX 3000 backplate

    ASUS inaugure une fonctionnalité intéressante : Power Detector. Il s’agit d’une fonction réellement utile pour les utilisateurs en rapport direct avec l’alimentation. En effet, certaines alimentations entrée de gamme, pas assez puissantes ou encore vieillissantes, peuvent ne plus tenir la tension nécessaire pour gérer les RTX 3000. Si tel est le cas, le PC risque de se couper soudainement sans que l’on sache d’où vienne le problème. Il peut s’en suivre des heures de diagnostique pour trouver la cause de la panne. Pour remédier à ce problème, ASUS intègre un simple voyant LED qui s’allume dès que l’alimentation flanche. Cette technologie repose sur un circuit intégré qui surveille la tension des rails du bloc.

    Pour finir les annonces liées aux GPU RTX Ampere d’ASUS, GPU Tweak III a été annoncé avec une refonte du logiciel. Celui-ci permet toujours de surveiller la température de la carte graphique ainsi que la vitesse de rotation des ventilateurs et bien d’autres éléments encore. Ses fonctionnalités ont été améliorées et d’autres voient le jour, l’interface est également revisitée. Tout ceci a été réalisé via les nombreux commentaires de la communauté et des médias. Une bêta ouverte sera disponible courant du mois.

    GPU Tweak III


    Ventilateurs ASUS ROG Strix XF 120

    ASUS présente également un nouveau ventilateur 120 mm pour boîtier. Ce dernier est conçu pour offrir de bonnes performances tout en restant silencieux. Selon ASUS, le plastique traditionnel utilisé dans les cadres et les pales des ventilateurs standards a tendance à se déformer pendant leur fonctionnement. La marque a donc ajouté des fibres de verre pour rigidifier la structure et augmenter les performances. L’angle et la courbure des entretoises du cadre ont également été retravaillés pour minimiser les turbulences et maximiser le flux d’air. De plus, il est équipé de supports anti-vibrations pour supprimer tout bruit parasite. Sur les pales, des rainures et des bords arrondis améliorent la « qualité sonore » et le refroidissement. Comparativement à d’autres ventilateurs populaires sur le marché, ASUS assure que le profil acoustique est bien meilleur : avec des plages de fonctionnement allant de 250 à 1800 tr/min, ceci afin de permettre un équilibre entre flux d’air et niveau sonore.

    ASUS utilise un roulement magnétique afin de créer moins de frictions tout en augmentant la durée de vie du produit. Cela contribue aussi à rendre le ventilateur plus silencieux. De même, les rotors sont testés et équilibrés individuellement. Ces ventilateurs ASUS ROG Strix seront bien sûr intégrés au prochains boîtiers Strix de la marque, mais également disponibles à l’achat.

    Ventilateur ASUS ROG Strix XF 120


    Update :

    Ecrans ASUS ROG Strix PG259QN et PG329Q

    ASUS parle aussi de ses écrans en évoquant le fait que leur gamme 4K est déjà bien fournie et que les Full HD et Quad HD pour les jeux compétitifs ont énormément évolués. Il est question ici de deux écrans dont nous avions déjà parlé : le premier écran 360 Hz au monde : ASUS ROG Strix 360Hz PG259QN et sa variante PG259QNR. Pour le second, il s’agit du PG329Q dont nous avions aussi déjà parlé dans un article dédié.

    L’écran 360 Hz a beaucoup fait réagir sur notre dernier article le concernant et beaucoup affirment qu’un tel taux de rafraîchissement ne sert à rien. Voyons comment ASUS explique son utilité : Pour rappel le temps de réponse est de 1 ms en GTG et la dalle est de type IPS avec une certification HDR et intègre le VRR Nvidia G-Sync. Pour illustrer l’utilité d’un écran 360 Hz, ASUS utilise une caméra de poursuite. Comme les images le montrent, il y a une différence notable entre un 240 Hz et un 360 Hz. Évidemment une telle technologie ne servira pas à afficher Battlefield à cette fréquence ou les derniers jeux triple A, on parle bien de jeux esports qui peuvent réellement monter aussi haut. D’autant qu’un écran à taux de rafraîchissement aussi élevé voit aussi son input lag réduit comparativement à un autre écran.

    Écran ASUS 360 Hz

    Quant au ASUS ROG Strix PG259QNR, il propose donc deux fonctionnalités supplémentaires, là aussi utile pour les joueurs esports : une première fonctionnalité permet un suivi métrique du décalage d’entrée (la latence) en temps réel de la souris, via l’OSD de l’écran. Pour cela, il faut disposer d’une carte graphique Nvidia ainsi que d’une souris certifiée (oui maintenant on peut même choisir des souris certifiées avec sa carte graphique). Notez qu’on pourra aussi suivre la latence de la carte graphique, du processeur, de l’écran, etc. Un système parfait pour identifier un problème éventuel, ou même tout simplement tester différents matériels pour voir lequel est le meilleur.

    ASUS ROG Strix PG259QNR

    Pour la seconde fonctionnalité, l’écran est livré avec un kit ROG Desk Mount, souvent demandé par les joueurs jouant très proche de leur écran et qui ont besoin de place pour leurs périphériques. En effet, le pieds des écrans prend souvent de la place sur les bureaux. Il s‘agit d’un accessoire qui peut se montrer très utile. De plus, il est compatible avec d’autres écrans de la marque et sera aussi vendu séparément.

    Pour parler du PG329Q, il s’agit d’un écran 32” avec une définition QHD (2560 x 1440 pixels). Il dispose d’un panneau de type Fast IPS et couvre le gamut DCI-P3 à hauteur de 98 % et 160 % du sRGB. Ces caractéristiques en font un excellent écran pour des tâches plus créatives comme le montage vidéo. Mais il saura également satisfaire les joueurs avec un taux de rafraîchissement de 170 Hz avec un temps de réponse de 1 ms en GTG. Au niveau de la VRR, il dispose de la certification Nvidia G-Sync et également de la technologie ELMB-Sync. Cette dernière a vu le jour l’an dernier et ASUS propose aujourd’hui une variante avec l’overdrive variable. L’overdrive permet de réduire les images fantômes et améliore le temps de réponse des pixels. L’overdrive classique fonctionne aussi bien pour les taux de rafraîchissement statique qu’avec le VRR, une technologie de plus en plus présente. L’overdrive variable ajuste la tension en fonction des variations du taux de rafraîchissement, les images fantômes sont alors réduites tout en conservant un taux de rafraîchissement variable.

    ASUS ROG Strix PG329Q


    Update :

    Clavier ASUS ROG Strix Scope RX

    ASUS présente également un nouveau clavier et des nouveaux commutateurs mécaniques ROG RX Red. Selon ASUS, les commutateurs mécaniques classiques sont bons, mais il est possible de faire mieux, et c’est le résultat de cette réflexion qui est présenté ici où chaque élément a été repensé : ce ROG RX Red offre une sensation lisse et linéaire afin de donner une réponse quasi-instantanée lors de la frappe. Le point d’actionnement se situe à 1,5 mm contre 2 mm pour un classique Cherry MX Red. De même, la force d’activation est de 40g pour réduire le nombre de frappes non voulues. Enfin, une force finale de 55 g donnera une sensation de rebond pour un déclenchement rapide.

    Commutateur ROG RX Red

    Ces nouveaux commutateurs n’utilisent pas un mécanisme physique pour l’actionnement de la touche, mais de la lumière. Ceci permet d’augmenter la durée de vie du clavier en permettant pas moins de 100 millions d’activations par touches, mais aussi de donner un délai anti-rebond proche de zéro. Les commutateurs mécaniques traditionnels souffrent d’un problème : l’oscillation et la force qui n’est pas identique sur chaque touche du fait qu’elles ne sont pas toutes parfaitement centrées. Les ROG RX Red utilisent une tige carrée creuse et élimine ce problème de stabilisation. Et pour parfaire le tout, ASUS équipe ses touches de verrous sur les quatre coins pour encore plus de stabilité. Des tests en laboratoires ont montré pas ou peu de déviance de la force de frappe nécessaire pour l’activation sur les différentes zones du keycap. L’éclairage des touches vient d’une LED placée dans la tige creuse permettant un éclairage uniforme sur le lettrage. Pour conclure, ces commutateurs équipent maintenant le clavier ASUS ROG Strix Scope avec toutes les fonctionnalités dont il était déjà pourvu.


    Update :

    Souris ASUS ROG Keris Wireless

    Pour accompagner les écrans, claviers et bien sûr les nouvelles cartes graphiques, ASUS présente aussi une nouvelle souris qui se veut légère avec seulement 79 grammes sur la balance. Voici la ASUS ROG Keris Wireless. Une souris qui sera pour droitier et dispose d’un couvercle supérieur plein pour éviter à la poussière, la transpiration et d’éventuels éclaboussure de rentrer dans la souris. En effet, la plupart des souris légères utilisent un design à trous un peu partout, ici c’est uniquement la structure interne qui est en nid d’abeille. Sa forme se veut ergonomique et le design final a pris 6 mois à concevoir après de nombreux prototypes. Le tout s’est fait en collaboration avec une équipe esports. La souris dispose d’une triple connectivité : Wireless 2,4 GHz, Bluetooth ou via USB. Le capteur propose jusqu’à 16 000 DPI et supporte les accélérations de 40 G. Les commutateurs ROG Micro Switch supportent jusqu’à 70 millions de clics. Une jonction électrique plaquée or est présente pour optimiser la longévité.

    Souris ASUS ROG Keris Wireless

    De même, la souris propose de remplacer les commutateurs, que ce soit pour remplacer des switches cassés, ou simplement changer de sensibilité et s’adapter à d’autres styles / utilisations. Ceci permet également de prolonger sa durée de vie. Toujours dans l’optique d’en faire une souris durable, les boutons droit et gauche de la souris sont en PBT (polybutylène téréphtalate) avec une surface antidérapante résistante à l’usure avec des effets brillants. Quant aux patins, ils sont en PTFE avec des bords arrondis pour une bonne glisse sur n’importe quelle surface.

    Souris ASUS ROG Keris Wireless


    Update :

    Tapis de souris ASUS ROG Scabbard II

    Le nouveau tapis de souris est présenté comme le compagnon parfait de la souris ASUS ROG Keris. En effet, il comporte un nano-revêtement de qualité militaire qui est hydrofuge, oléofuge et anti-poussière pour garder un tapis propre. Les bords sont cousus, étroits et anti-effilochage avec une base en caoutchouc antidérapante pour le maintenir bien en place sur le bureau. Tout ceci le rend 12 % plus fin qu’un autre tapis à bord cousus. Selon ASUS, la couche de protection est 1,5 fois plus lisse que les tissus standard fonctionnant parfaitement avec des capteurs optiques et laser. Notez que grâce à sa taille, il pourra aussi contenir le clavier.

    ASUS ROG Scabbard II


    Update :

    Casque ASUS ROG Delta S

    Après un premier casque ASUS ROG Delta très réussi, la marque revoit son modèle en l’allégeant, avec un poids de tout juste 300 grammes, soit 20 % de moins que son prédécesseur. Le bandeau est désormais en acier inoxydable, plus étroit avec une mousse plus épaisse pour un ajustement plus confortable. L’éclairage dispose aussi d’une nouveauté assez fun : le Soundwave light. Ce mode consiste en un éclairage qui fait écho à sa propre voix. La qualité sonore est aussi très soignée puisqu’on y retrouve un Quad-DAC ESS 2981 qui se charge des différentes fréquences : graves, médiums, aigus et ultra-aigus. Les quatre signaux sont ensuite combinés pour produire un son plus clair avec un SNR de 130 dB. Tout ceci permettra d’identifier aisément d’où viennent les bruits de pas, les tirs, etc dans les jeux vidéo.

    Casque ASUS ROG Delta S

    Ce casque ASUS ROG Delta S est aussi le premier casque à intégrer la fonction Master Quality Authenticated (MQA). Une technologie primée qui conserve chaque détail de l’enregistrement original. Tout comme les ROG Strix Go 2.4 et le Theta 7.1, il intègre la technologie ASUS AI Mic. Cette dernière permet d’annuler les sons environnant pour se faire entendre distinctement de son interlocuteur, même si on ne s’entend pas soi-même à cause du bruit (musique, bruit de foule, etc). Nous avons testé cette fonctionnalité à plusieurs reprises et avons été très satisfaits du résultat à chaque fois. Concrètement, vous pourrez jouez avec vos coéquipiers sans qu’ils entendent votre enfant crier.


    Update :

    Routeur ASUS ROG Rapture GT-AXE11000

    Récemment, la FCC a publié un nouveau spectre WiFi basé sur la norme WiFi 6 et ASUS annonce le premier routeur au monde capable de l’exploiter : le ASUS ROG Rapture GT-AXE11000 est donc le nouveau fer-de-lance de la marque en termes de performances dans le domaine des routeurs. Avec de plus en plus d’appareils connectés au WiFi et des usages toujours plus diversifiés (streaming, télétravail, jeux vidéo, etc), le réseau WiFi se doit d’être à la fois stable et performant. Jusqu’à présent nous étions sur deux bandes : le 2,4 GHz et le 5 GHz, désormais c’est la bande 6 GHz qui s’ouvre et offre jusqu’à trois fois les débits de la 5 GHz. Ce routeur peut également fournir 7 canaux 160 MHz supplémentaires à la norme WiFi 6 actuelle, et surtout, ils seront dédiés aux appareils WiFi 6E, ce qui signifie qu’ils bénéficient de leur propre réseau sans fil.

    Routeur ASUS ROG Rapture GT AXE-11000

    Le WiFi 6E offre des vitesses de transmission plus rapides que le gigabit, alors pourquoi ne pas faire en sorte que les vitesses filaires décollent aussi ? Le routeur ASUS ROG Rapture GT-AXE11000 dispose d’une agrégation WAN jusqu’à 2 gigabits par seconde. Avec le 4×4 WiFi 6 et un port LAN de 2,5 gigabits par seconde, les réseaux filaires et sans fil peuvent atteindre des vitesses supérieures à 1 gigabit par seconde. Autrement dit, quoi qu’on fasse avec ce routeur tout devrait passer de manière super fluide !

    Ce routeur est équipé d’un processeur quad-core avec 1 Go de mémoire RAM lui permettant de gérer un trafic encombré dans les réseaux WiFi 6E. De même, les distances entre les antennes et les connecteurs à la carte mère ont été réduites pour maximiser les performances et augmenter la couverture du signal WiFi. Un amplificateur de puissance 6 GHz est également utilisé, toujours pour améliorer la couverture et la qualité du signal. Le refroidissement est aussi un aspect à prendre en compte, pour cela la marque utilise des points de soudures thermiques supplémentaires sur la carte et des découpes de précision dans le blindage des composants pour accueillir des pads thermiques. De même, elle utilise un grand radiateur en aluminium. Le boîtier du routeur dispose quant à lui de plusieurs évents pour une convection verticale et un meilleur flux d’air. Le placement des antennes a aussi été étudié pour des performances jusqu’à 25 % supérieures comparativement à d’autres routeurs.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.