COVID-19 : Samsung ferme une usine en raison du rebond de la pandémie

    En raison d’un rebond de la pandémie de la COVID-19 en Chine, Samsung aurait fermé une usine dans la ville Xian en date du 16 avril et devrait rouvrir demain, le 19 avril. Tout comme la ville de Shanghai qui est sous un confinement très stricte, l’usine dans la ville de Xian a reçu l’ordre de suspendre leur activité. Selon Business Korea, Samsung pourrait devoir se passer d’une grande partie de sa production de semi-conducteurs, ce qui pourrait entraîner des retards de livraison. Évidemment avec une fermeture aussi courte, cela ne devrait pas se ressentir sur le marché, mais si la fermeture devait se prolonger, il y aurait potentiellement de quoi s’inquiéter. On parle ici d’une usine produisant pas moins de 40% des semi-conducteurs de Samsung.

    Une situation compliquée pour Samsung qui pourrait perdre presque la moitié de sa production de semi-conducteurs

    La situation de cette pandémie qui dure depuis trop longtemps maintenant est très préoccupante. Selon la Chambre de commerce de Chine, 57 % des entreprises basées dans le pays ont rencontré des difficultés à la suite du confinement de la ville de Shanghai. Par ailleurs, le secteur de l’informatique pourrait également en faire les frais. Nous mentionnerons par exemple Apple qui doit faire face à la fermeture de leur fournisseur Quanta Computer. Ces jours-ci, la population se révolte contre les mesures de confinement très strictes, car cela occasionne des difficultés à se procurer des denrées alimentaires, des médicaments ou simplement des soins médicaux.

    Nous apprenons aussi que Samsung réfléchit déjà à exporter sa production de semi-conducteurs au Texas dans une usine de 1200 acres. Mais nous n’avons pas beaucoup plus d’informations à ce sujet.

    Covid-19 : Samsung ferme une usine en raison du rebond de la pandémie


     

    1 COMMENTAIRE

    1. Faut arrêter avec cette politique délirante de confinement. D’une part les confinements ne marchent pas, ce qui fonctionne c’est le lazaret. Une multitude d’études montre que les confinements n’empêchent pas les virus de circuler et que de surcroît ils favorisent le développent des maladies au sein de toute la famille et des proches.

      D’autre part le covid est une grippe de 48 heures pour l’immense majorité des gens. Et même parmi les populations à risque un traitement précoce à base d’azithromicine, d’ivermectine ou même d’un anti-paludique naturel comme l’arthémisa annua évite énormément de complications.

      La Chine ne donne absolument pas le bon exemple et à ce train là, j’ai peur qu’en plus des confinements, on finisse par importer en France le crédit social chinois…

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.