Cryptominage illégal en Ukraine : 3800 PS4 et 500 GPU saisis

    Décidément, la cryptomonnaie est attaquée de toute part. Après le gouvernement chinois qui s’attaque aux fermes, c’est du côté de l’Ukraine que ça se passe. En effet, le SBU (Service de sécurité de l’Ukraine) a saisi pas moins de 3800 consoles PS4 dans une ferme de cryptomonnaie clandestine et plus de 500 cartes graphiques dans des fermes d’Ethereum.

    Près de 4000 équipements informatiques saisis dans une ferme de minage illégale en Ukraine, dont 3800 consoles PS4

    En dehors du minage, c’est surtout la manière dont était alimenté la ferme clandestine qui a interpellé les services de sécurité. En effet, elle était branchée de manière illégale sur le réseau électrique de la ville. La consommation de ce type d’installation a rapidement mis la puce à l’oreille des autorités.
    Une console PS4 a une puissance de calcul de 1,84 TFLOP, voire 4,2 TFLOP pour une PS4 Pro. Multiplier par 3400 consoles (même si nous n’avons pas le détail de la proportion de chaque modèle), si l’on ne paie pas l’électricité, ça devient vite rentable.

    Ferme de minage illégale en Ukraine

    A priori, la ferme de minage était installée dans un des anciens entrepôts de l’entreprise Vinnytsiaoblenerho JSC. Elle aurait été montée par des résidents alentours et est pour le coup la plus grande ferme de cryptominage clandestine découverte par les forces de l’ordre ukrainiennes.

    Ferme de minage illégale en Ukraine

    Les pertes liées à l’exploitation illégale des ressources électriques sont estimées entre 5 à 7 millions d’UAH (soit entre 155 000 à 216 000 euros). L’Ukraine fait partie des pays de plus en plus nombreux à faire la chasse aux fermes de minage, d’autant plus quand elles exercent de manière illégale.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.