Du E-ATX avec le boîtier ENERMAX MAKASHI II MKT50

    ENERMAX vient d’annoncer la sortie d’un nouveau boîtier acceptant les cartes mères allant jusqu’au format E-ATX : le MAKASHI II MKT50. Cette nouvelle référence bénéficie d’un design très simple malgré ses deux bandes LED en façade. Il succède au MAKASHI MK50 dont la façade était légèrement différente. Au niveau des dimensions nous sommes sur du 451 x 212 x 495 mm.

    Le MAKASHI II MKT50 accepte donc les cartes mères allant du format Mini-ITX au grand E-ATX. Une configuration dont on pourra largement profiter au travers du panneau latéral en verre trempé de 4 mm d’épaisseur. En termes de refroidissement nous trouvons un ventilateur de 120 mm installé à l’arrière auquel nous pouvons ajouter trois 120 mm en façade, trois 120 mm ou deux 140 mm sur le dessus et un 120 mm sur le cache d’alimentation. Cela donne jusqu’à huit ventilateurs au maximum pour un meilleur flux d’air.

    Si l’on veut se diriger vers le refroidissement liquide, il est possible de monter un radiateur de 360 mm maximum en façade, jusqu’à 360 mm sur le dessus et un 120 mm à l’arrière.
    La carte graphique bénéfice totalement de l’énorme place disponible avec jusqu’à 410 mm de débattement maximum. Le ventirad dispose de 161 mm en hauteur tandis qu’au niveau de l’alimentation nous avons 180 mm ou 200 mm de profondeur disponibles suivant la position de la cage HDD.

    Justement, en termes de stockage nous retrouvons un cage pour deux périphériques de stockage en 3,5″ ou 2,5″. Et derrière le plateau carte mère nous retrouvons quatre emplacements supplémentaires pour HDD/SSD en 2,5″.
    Le MAKASHI II est compatible avec Asus Aura Sync, Gigabyte RGB Fusion 2.0, MSI Mystic Light Sync, ASRock Polychrome Sync et Razer Chroma.

    Le boîtier Enermax MAKASHI II MKT50 est d’ores et déjà disponible à un tarif recommandé de 69,90 euros.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.