ETA et LAMBDA les deux nouvelles certifications pour les alimentations

ETA et LAMBDA les deux nouvelles certifications pour les alimentations PC

Actuellement, nos alimentations sont certifiées avec la norme 80 Plus qui détermine le niveau de rendement à 25, 50, 75 et 100% de charge. Cybenetics Labs a mis au point un nouveau système de certification en allant beaucoup plus loin et a donc créé deux certifications différentes : une première pour le rendement beaucoup plus poussé comme dit plus haut, et une seconde visant les niveaux sonores.

Macarons certificats LAMBA et ETA

La certification « ETA » est une certification pour l’efficacité énergétique, plus poussée que la certification actuelle. Le protocole de test a changé et il est bien plus approfondi, il n’y a plus 3 ou 4 points de charge de l’alimentation (25 %, 50%, 75%, 100%) mais une multitude de combinaisons de charge d’alimentation (20,30,35,45,67,48% etc).

Il y aura deux certifications ETA : ETA-230V ainsi que ETA-115V, toutes deux accompagnées d’une lettre représentant le niveau d’efficacité.

Tableau certification ETA 115 V

Tableau certification ETA 230 V

Ainsi la puissance dite du vampire (consommation d’énergie sans charge sur le rail 5VSB) est aussi testée. Car toute cette quantité d’énergie est gaspillée et la plupart des systèmes PC ne sont pas maintenus 24H/24 et 7J/7, ce qui signifie que pendant une grande partie de la journée les blocs d’alimentation consomment de l’énergie sans rien faire d’utile.

Tableau certification ETA, rails

Les test se déroule de cette façon :

(1) Dans le cas où l’alimentation est suffisamment proche des limites (0,1%), Cybenetics demande à son fabricant s’il est prêt à envoyer un second échantillon pour réévaluation. Si le deuxième échantillon enregistre une différence de performance significative par rapport à la première (> 0,5%), Cybenetics en demandera une troisième, pour vérifier les résultats du test. En outre, dans le cas où la différence avec la limite supérieure est exemple 91,95%), Cybenetics arrondit le nombre au second chiffre et l’alimentation sera imposée à la catégorie supérieure.

(2) Cybenetics effectue un certain nombre de tests de charge avec une entrée de 230V afin d’assurer que les blocs d’alimentation sous évaluation satisfont à toutes les exigences mentionnées dans le règlement (UE) no 617/2013 : (a) efficacité de 85% à 50% de la puissance de sortie nominale; (b) une efficacité de 82% à 20% et 100% de la puissance de sortie nominale; c) facteur de puissance> = 0,9 à 100% de la puissance de sortie nominale.

(3) Si le bloc d’alimentation tombe en panne dans l’une de ces conditions, il perdra une classe et tombera dans la classe inférieure, malgré son rendement efficace. Il en va de même pour les exigences listées dans le tableau (3) sauf pour le premier test (exigence ErP Lot 6 2013), où Cybenetics permet un écart de 5% (fourchette de 40-45%) dû à la très faible charge appliquée et 0,55. Un test de charge où Cybenetics permet également le même écart de 5% (plage de 70-75%). Dans tous les cas, la puissance vampire doit être inférieure à 0,25 W, même avec une entrée 230 V.

(4) Le rail 5VSB devrait également atteindre les niveaux d’efficacité requis énumérés dans le tableau (3), afin de répondre à diverses exigences, y compris celles du CEC et du lot ErP 6/3. Ces exigences sont également répertoriées et recommandées dans le Guide de conception de l’alimentation pour les facteurs de forme Desktop Platform, révision 1.4 (avril 2017).

De plus afin de pousser a une sécurité de certification, pour éviter les contrefaçons, Cybenetics prévoit d’utiliser une méthode simple mais très efficace. Chacun des badges qu’il va fournir ne traitera que d’un modèle d’alimentation spécifique. Les utilisateurs seront en mesure de vérifier si le badge est légitime en scannant le code QR qui l’accompagne. La page de destination du code QR ou de l’URL sera la clef pour rentrer dans la base de données avec les résultats du test du modèle PSU correspondant. Ainsi, si l’utilisateur a acheté le bloc d’alimentation X et que son badge de performance mène à l’unité Y, il saura que l’unité porte un faux badge.

La certification LAMBDA est une certification sur l’intensité sonore émanant du bloc d’alimentation. Cette certification est un peu plus simple, puisque l’alimentation est catégorisée en fonction de son niveau de nuisance sonore.

Tableau certification LAMBA

En conclusion, ces deux nouvelles certifications (très exigeantes, puisqu’elles ne tolèrent aucun écart lors des tests) vont mettre un coup de jeune à l’ancienne certification sur le rendement énergétique poussant les constructeurs à faire le bon mix entre l’efficacité énergétique et le silence de leurs prochains blocs d’alimentation.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.