« Exynos », le fruit de la collaboration entre Samsung et AMD se précise

    En juillet, Samsung devrait annoncer de manière officielle sa première puce ARM Exynos avec le RDNA2 d’AMD. Cela marquerait le début d’une collaboration à long terme entre Samsung et AMD. L’objectif de cette première puce est de proposer une solution pérenne dans le portefeuille d’objet numérique de Samsung, comprenant smartphones, tablettes et ordinateurs portables. L’annonce a été portée par AMD lors du Computex Show.

    Qu’apporte cette collaboration pour la puce Exynos ?

    Ce tout nouveau GPU sera compatible avec les dernières technologies telles que le Ray Tracing ou le VRS (variable rate shading). Il optimisera non seulement les rendus graphiques, mais également la consommation énergétique. Selon les rumeurs, la nouvelle puce serait plus rapide de 30 % par rapport à l’ancienne puce de Samsung « Mali-G78 » présent dans le Samsung Galaxy S21 Ultra en réglant notamment divers soucis tel que le goulot d’étranglement créé par la surchauffe. Rappelons que l’architecture RDNA2 d’AMD est déjà présente dans les cartes graphiques Radeon 6000. Elle est également la clef de voûte des consoles next-gen tel que la PS5 ou la Xbox Series X. Cette architecture bénéficiera du lancement du FSR (FidelityFX Super Resolution) d’AMD, concurrent du DLSS de NVIDIA.

    En parallèle, Samsung et AMD se préparent à la nouvelle génération sous RDNA3, focalisée pour les ordinateurs portables d’entreprise. L’objectif étant de proposer une solution innovante face aux nouvelles puces d’Apple.

    Samsung Exynos à Conférence AMD


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.