Le géant japonais du web Rakuten va créer sa propre crypto-monnaie

L’entreprise japonaise Rakuten, qui détient notamment l’entreprise Priceminister, va émettre sa propre crypto-monnaie : le Rakutencoin.

Rakuten annonce une future crypto-monnaie pour la fidélisation client

Le géant japonais du web Rakuten va créer sa propre crypto-monnaie

La future naissance du Rakutencoin

C’est durant le Mobile World Congress à Barcelone – au cours duquel il intervient – que le PDG de Rakuten Hiroshi Mikitani a annoncé son souhait d’émettre sa propre monnaie virtuelle : le Rakutencoin. Sa date de lancement n’a pour le moment pas été communiquée. Les japonais font le choix de se positionner sur les crypto-monnaies, qui offrent de nombreuses opportunités.

Une technologie basée sur le programme de fidélité de Rakuten

L’entreprise a décidé de s’investir dans le marché de la crypto-monnaie, via l’émission de son futur Rakutencoin. La firme japonaise entend sauter un palier grâce à cette monnaie, qui permettrait à ses clients de pouvoir acheter plus simplement ses produits à travers le monde entier. L’objectif est donc de toucher une clientèle internationale, pour affirmer l’exportation de la firme. Le futur coin sera directement lié aux points de fidélité du site e-commerce, engrangés par ses clients. Ce programme de fidélisation pèse tout de même près de 9 milliards de dollars.

Investir davantage le monde de la crypto-monnaie

La stratégie de Rakuten concernant le marché de la crypto-monnaie semble se préciser depuis plusieurs années. L’entreprise qui accepte le Bitcoin depuis environ trois ans s’était déjà investie dans le marché de la monnaie virtuelle. En 2016, elle avait déjà racheté Bitnet, un prestataire de paiement en Bitcoin. Cette acquisition a notamment permis à Rakuten de pouvoir travailler sur la Blockchain, grâce aux compétences fournies par Bitnet. Pour l’instant, la firme nippone n’a pas divulgué plus d’informations sur le Rakutencoin, mais le définit comme une « monnaie sans frontières ». Pour l’heure, il est d’ores et déjà sûr que la société japonaise commence à se pencher sérieusement sur la question de la crypto-monnaie.

 

Laisser un commentaire