GlobalFoundries dément les rumeurs d’acquisition d’Intel

    Voici un retournement de situation par rapport aux rumeurs du rachat par Intel de GlobalFoundries. Une semaine après l’évaluation par Intel à environ 30 milliards de dollars concernant le rachat de GlobalFoundries, cette information a été démentie. Ceci par la bouche même du CEO de Globalfoundries, Thomas Caulfield. Au cours d’une interview pour CNBC celui-ci a tenu à mettre les choses au clair après que le Wall Street Journal a indiqué qu’Intel était intéressé par son acquisition.

    GlobalFoundries n’a pas prévu de se faire acheter par Intel

    Cette acquisition, si toutefois elle devait se concrétiser, permettrait à Intel de résoudre les problèmes de pénurie de plaquettes de silicium dans le monde. Mais elle serait également la plus importante acquisition de l’histoire d’Intel. Ce dernier cherche d’ailleurs à construire de nouvelles usines sur le sol américain (deux usines en Arizona pour 20 milliards de dollars), mais également européen (probablement en Allemagne).

    Usine GlobalFoundries
    GlobalFoundries dément les rumeurs d’acquisition d’Intel

    Intel souhaite non seulement résoudre ses problèmes internes au niveau de la production, mais aussi mettre en place son initiative Intel IDM 2.0 (Integrated Device Manufacturing). Une évolution majeure du modèle de fabrication de dispositifs intégrés (IDM) d’Intel.

    L’entreprise souhaite aussi devenir, au travers l’acquisition de GlobalFoundries, un fondeur tiers. Avec en face de gros concurrents tels que TSMC ou Samsung.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.