Imprimantes, les questions à se poser au moment de l’achat

Bonjour, j’avais mis un titre humoristique mais « quelqu’un » m’a demandé de le retirer. Et pour information, c’était « Imprimantes, faut-il s’en faire un sang d’encre ? » Donc aujourd’hui, j’aimerais que nous parlions un peu des imprimantes. C’est un objet du quotidien, au même titre que l’ordinateur, puisque de plus en plus d’administrations et d’opérations divers et variées nécessitent que l’utilisateur sorte lui-même ses documents.

Les questions à se poser

imprimantes

Votre centre des finances publiques faisait jusqu’à maintenant la copie de votre déclaration ? Ne rêvez plus, faites d’abord votre copie parce que si vous arrivez avec votre original non copié, vous n’aurez plus aucune trace. Pour les utilisateurs qui ont grandi ou se sont initié aux ordinateurs, c’est simple de le ressortir. Mais votre mamie Jacqueline qui soupire dès que vous prononcez les mots « démarrer » « écran tactile » ou « copie-coller »… c’est un parcours du combattant pour elle ! Votre relevé de compte, vous le recevez encore par papier ou par mail ? Votre fiche de paie ? Votre déclaration à la CAF ? Votre dossier à compléter (et à renvoyer par la poste, of course, sinon ce n’est pas marrant) ? Bref, tout ça pour dire que tout le monde a pour ainsi dire besoin d’une imprimante.

Plusieurs questions se posent au moment d’acheter une imprimante et j’aimerais les aborder avec vous ! Je ne traiterai pas des copieurs mais vraiment des imprimantes.

Les fonctions

Qu’est-ce que vous allez faire avec votre machine ? Il existe de « simples » imprimantes qui ne possèdent pas de fonctions supplémentaires. Ça paraît évident, mais je le dis quand même : sans ordinateur, son utilisation est limitée… (vous pouvez insérer sur la majorité des périphériques de stockage tels que clefs usb, cartes sd…) mais sans ordinateur, l’utilisation s’arrêtera là.

Imaginons que vous ne vouliez qu’imprimer. Demandez-vous alors s’il vous faut vraiment de la couleur ou si vous êtes le pro qui va enchaîner les tirages en N&B ? Dommage d’avoir une (ou trois) cartouche(s) couleur si vous n’en avez pas besoin… Il existe des monochromes terriblement efficaces (surtout chez Brother) !

Vous aurez donc le choix entre une imprimante, une 3-en-1 (impression, scanner, copie) ou une 4-en-1 (avec le fax). Notons que pour ces dernières machines, une ligne fax est nécessaire.

Le volume

Une fois que vous avez défini ce que vous allez faire avec votre imprimante, il faut voir quel volume d’impressions voir aussi de copies vous allez réaliser. Pour bien mesurer si la machine sur laquelle vous lorgnez tiendra la distance, regardez ce qu’elle prend en cartouches (si les consommables font 180p, vous êtes sur un modèle particulier ; si vous avez des consommables à 2000p, c’est déjà plus raisonnable).

Si vous réaliserez 10 dossiers de 1K pages dans le mois, optez pour le laser : ses consommables, de la poudre, prendront quelques secondes pour chauffer mais on est sur une vitesse d’impression efficace et des toners qui seront à la hauteur et ne nécessiteront pas d’être changés toutes les demi-ramettes). Si vous comptez plutôt sortir 1K dossiers de 10 pages, ne vous tournez pas immédiatement vers la laser, parce que vous serez sans doute las d’attendre que la machine chauffe pour sortir votre petit dossier à chaque fois. Maintenant il y a des jets d’encre qui rivalisent largement avec le laser en terme de capacité des consommables. L’inconvénient du jet d’encre : les cartouches qui sèchent, les avantages : économies d’électricité car pas de chauffe de poudre, pas de changement de tambour, la qualité de l’image.

L’utilisation

Imaginons que vous ne fassiez pas des dossiers de 1K pages tous les lundis, vous allez sans doute numériser et/ou copier des feuillets. Vous en ferez beaucoup ? Parce que si c’est le cas, interrogez-vous sur l’utilité de la présence d’un chargeur automatique de documents (cette partie située sur le dessus de la machine, et qu’on bénit quand on n’a pas à scanner un dossier feuille par feuille sur une vitre….)

D’autre part, concernant les cartouches couleur. Demandez-vous si vous utilisez uniformément les trois couleurs de base ou si vous avez un logo bleu qui vous bouffe constamment le cyan. Si vous êtes dans ce dernier cas de figure, le choix de cartouches séparées peut être judicieux. Bien entendu, vous trouverez des machines à deux cartouches (BK + couleurs), mais également à quatre (black, cyan, magenta, yellow), cinq (deux black, cyan, magenta, yellow), six (black, cyan clair, cyan, magenta clair, magenta, yellow)…

Les papiers

Toutes les machines prennent évidemment du A4 mais certains d’entre vous auront peut-être besoin du A3. Attention, certaines machines proposent l’impression seule en A3. À voir si vous ne voudrez qu’imprimer ou aussi numériser et copier ! Vérifiez aussi les grammages qui sont acceptés. Vous aurez un jour besoin d’imprimer des cartons d’invitation, des photos, etc.

Les options

C’est peut-être des détails mais demandez-vous avant l’achat si vous n’en aurez pas l’utilité à un moment donné : le recto-verso (il peut se présenter sans qu’il y ait une énorme différence de prix), le wifi, le bluetooth.

Et pour finir, regardez le prix des cartouches ainsi que leur capacité ! 50€ vous semble exorbitant pour un pack ? Mais vous ferez peut-être 600 feuillets avec votre pack à 50€ alors que sur un autre modèle, vous paierez 30€ mais pour 180 feuillets…

La petite remarque de fin : Brother remplit ses consommables à l’achat. Donc si vous achetez votre Laser Monochrome disons 200€ HT, considérez qu’elle contient un consommable qui vaudra grosso-modo une cinquantaine d’euros.

L’image de marque

Mais désormais, un autre paramètre entre en ligne de compte. C’est un critère qui ne dépend pas du vendeur qui est en face de vous mais… de vous ! Et ça va être l’image de la marque. Récemment, Epson a eu droit à une belle publicité sur l’obsolescence programmée (supposée) de ses machines et sur la durée de vie des cartouches qui seraient artificiellement biaisées par les puces qu’il y a dessus.

Puisque l’obsolescence des machines est abordée, je vais en profiter pour faire une transition vers les services après-vente et les fiabilités des machines. Les propos qui vont suivre n’engagent que moi et se basent non pas sur une étude comparative réalisée sur un échantillon représentatif de clients mais sur ma propre expérience. Je travaille depuis plus de six ans dans un magasin spécialisé qui propose ces modèles : Canon, Epson, Brother, HP (en jet d’encre et en laser). Si je devais faire un classement subjectif de ces machines en fonction de leur fiabilité sur les modèles que nous avons eus :

4ème : EPSON

Imprimante jet d'encre Epson

Epson a toujours su proposer des produits de qualité… jusqu’à la WorkForce. Qu’est-ce que la WorkForce ? C’est justement une machine jet d’encre qui rivalise avec le laser grâce à ses cartouches haute capacité. En général, vous avez même deux à trois capacités possibles pour chaque couleur donc ajustable pour avoir un coût à la page des plus intéressant sans investir sur des couleurs que vous utilisez peu. Néanmoins, ces modèles ont connu plusieurs retours à leurs débuts, ce qui m’a amené à penser que les premières séries n’ont pas été à la hauteur des rendements qui étaient attendues d’elles…

D’autre part, le service après-vente s’est montré parfois décevant ! Bien que les interlocuteurs soient réactifs, les demandes des clients ne sont pas traitées ou tardivement, les interlocuteurs se multiplient… Dernièrement, j’ai dû me battre pour qu’une de mes clientes puisse enfin avoir gain de cause après une longue attente. Sans notre intervention, Epson lui conseillait d’envoyer ou d’apporter la machine dans un centre de réparation agréé à Paris ou Lille… Donc l’erreur est humaine, mais quand il faut appeler sept fois pour avoir une solution, c’est dommage !

3ème : CANON

Imprimante CANON IP2850

Canon a un gros point fort : ils sont très bons sur les imprimantes destinées à des utilisateurs qui impriment de la photo. Les qualités sont très bonnes ! Toutefois, les petits modèles semblent à mon sens un peu fragiles comparées au moyen et haut de gamme… Le SAV se fait (chez nous en tout cas) entre le client et le SAV et c’est parfois un peu frustrant de devoir renvoyer une machine par voie postale quand elle a coûté une trentaine d’euros. Certains clients font le choix de directement la jeter et d’en racheter une. Aïe… pas bon pour l’écologie tout ça.

Esthétiquement, beaucoup de machines blanches, plus que chez les voisins j’ai l’impression. Souvent des design doux avec des formes arrondis et des encombrements réduits, ce qui plaît au particulier.

2ème : HP

Imprimante photo sprocket blanche HP

HP se montre assez novateur dernièrement. On notera notamment l’arrivée sur le marché d’une imprimante au format tout mini : la DeskJet 3720 qui permet un énorme gain sur la taille de la machine grâce au scanner à défilement. Il fallait y penser. En plus, que ce soit celle-ci ou la Envy par exemple, on a souvent des design un peu moins austères que d’habitude. Je vous renvoie aussi à leur Sprocket, une imprimante mini qui sort de l’ordinaire ! (Et leur campagne de pub avec Christian Slater ! J’ai personnellement trouvé ça très bien réalisé et très bien pensé !)

Le SAV se fait entre le revendeur et la marque, ce qui ôte une épine du pied du client. Dans les rares cas que nous avons eus, ils ont été efficaces.

1er : Brother

Brother Jet d'encre DCP J315W

J’avoue que je mets régulièrement les machines Brother en avant. Première raison : la fiabilité ! Je ne pourrais pas vous parler du SAV parce que jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu besoin de les contacter (alors que le numéro en 09 d’Epson hante encore mes nuits) ! Chacun a ses expériences, je ne dis pas que toutes les machines de Brother sont infaillibles, mais elles n’ont pour ainsi dire pas de retour chez nous et c’est une marque que nous mettons souvent en avant.

À titre personnel, j’ai une petite jet d’encre achetée à mes débuts et qui ne m’a jamais fait défaut jusqu’à maintenant. Ils sont aussi très bons sur les laser, qu’elles soient monochrome ou couleur, et leurs consommables n’ont jamais rencontré de problème non-plus chez nous…. Niveau design, rien de bien fou-fou à mon sens. Mais la qualité est là !

La petite remarque de fin : Quand j’entends des clients dire qu’ils sont satisfaits parce que leur machine (quelle que soit la marque) a tenu deux ou trois ans, je trouve ça honteux. Et compte-tenu du peu de réparateurs capables d’effectuer les réparations nécessaires sur les imprimantes et, souvent, du coût des dites réparations ou simplement des pièces, nous sommes vraiment dans une société de surconsommation ! Dès que la machine ne marche plus, on ne cherche pas et on la jette pour en racheter une. Notre société a créé ce besoin du tout tout-de-suite et ces mauvaises habitudes ! J’ai déjà « réparé » des machines qui nécessitaient juste qu’on y jette sérieusement un œil et qui, sans ces trois minutes de patience, partaient à la poubelle… Et c’est vraiment dommage ! De nombreux forums proposent des opérations pour rebooter les machines, pour trouver les sources des pannes ; les sites des fabricants mettent à disposition tous les logiciels pour désinstaller, réinstaller les appareils, mettre à jour les pilotes…

Clairement, « les machines ne valent plus rien » et « l’argent est fait avec les cartouches », c’est en partie vrai. Mais non, il ne revient pas au même de jeter la machine pour en racheter une neuve quand il faut racheter un pack (de toutes façons, vous ferez quoi avec le pack de lancement ? 50 feuillets ?). Après, y a-t-il magouilles sur la durée de vie des machines et des cartouches ? Peut-être. Bientôt, je pense qu’on verra surgir des tutos pour biaiser le cycle de vie des imprimantes, à la manière d’un compteur d’une voiture qu’on remettrait à zéro pour la berner. Pour les cartouches, ça se fait déjà. Et on peut aussi penser aux compatibles

J’espère que ce flot d’informations n’aura pas été trop indigeste. J’aimerais bien vous présenter quelques nouveaux modèles d’imprimantes de temps à autres, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous, vous utilisez, et ce que vous pensez de ces marques ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.