Minage illégal de cryptomonnaie au sein de la police en Pologne

    Décidément le monde devient fou avec la cryptomonnaie. Après l’Ukraine, où le SBU (l’agence de sécurité ukrainienne) a découvert un bâtiment dans lequel étaient illégalement exploités des crédits FIFA 2021 avec l’utilisation illégale du réseau électrique qui posait souci. Ici, c’est au tour de la Pologne de sanctionner pour de la cryptomonnaie. Et le pire dans l’histoire, c’est que cela se passe au sein même d’un poste de police. Et ce par du personnel civil, expert en informatique, qui y travaillait.

    Pologne, des experts informatiques travaillant pour la police minaient de la cryptomonnaie au sein du poste de police

    Et oui, selon la chaîne polonaise TVN24 qui a interrogé l’inspecteur général Jaroslaw Szymczyk, des experts informatiques du personnel civil de la police auraient usé de leur poste. Il n’est pas précisé le montant miné et le matériel utilisé, mais cela fait dans tous les cas mauvais effet. La police tient malgré tout à préciser :

    « Un employé civil, pas un agent de police (…), a détourné de l’énergie électrique pour miner du bitcoin, malheureusement cela s’est passé dans les locaux mêmes de la police »

    A déclaré le porte-parole de la police polonaise Mariusz Ciarka à la télévision TVN24.

    porte-parole de la police polonaise Mariusz Ciarka
    porte-parole de la police polonaise Mariusz Ciarka

    « Nous l’avons découvert assez rapidement »

    a-t-il assuré, sans préciser combien de temps a duré l’infraction. Mariusz Ciarka a aussi assuré que le « mineur » n’avait pas d’accès à des bases de données de la police.

    L’employé a donc été licencié et le parquet a été saisi de l’affaire. Le souci ici n’est pas le minage de cryptomonnaie, légal en Pologne. Mais surtout que cela a eu lieu pendant et sur le lieu de travail. Le cryptominage était effectué grâce au matériel de la police, ce qui aurait pu compromettre d’importantes données confidentielles et surtout sensibles liées aux activités de la police. Les bases de données contiennent en effet des informations diverses comme les affaires en cours, les criminels recherchés ou condamnés.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.