NVIDIA RTX 4000 : lancement en 2022 avec le 5 nm de TSMC

    Oui, encore de nouvelles informations concernant les futures cartes graphiques NVIDIA sous l’architecture Ada Lovelace. Après avoir appris que les tarifs sont en augmentation, dans un nouveau rapport nous apprenons que les partenaires de la marque au caméléon ont confirmé l’arrivée des RTX 4000 l’année prochaine avec des puces fondées par TSMC. En revanche, nous ne savons pas encore s’il s’agit du procédé de gravure classique N5 ou le procédé plus avancé N5P. Les rumeurs disant que NVIDIA abandonne Samsung Foundries pour se tourner vers TSMC sont donc vraies.

    Des puces TSMC 5 nm pour les futures cartes graphiques NVIDIA RTX 4000

    La différence entre le N5 et le N5P réside dans le fait que cette dernière permet une réduction de la consommation d’énergie de 10 %, ce qui n’est pas négligeable, mais aussi un gain de performances allant jusqu’à 5 %. Une différence de technologie qui n’est donc pas à prendre à la légère tant ça peut faire la différence sur des cartes graphiques haut de gamme.

    Pour reparler du flagship de cette future génération, la NVIDIA GeForce RTX 4090, devrait disposer de 18 432 cœurs CUDA et le GPU tournerait à des fréquences de 2,3 à 2,5 GHz pour atteindre des performances FP32 de 85 à 92 TFLOP. Des valeurs représentant plus du double des 36 TFLOP qu’est capable d’atteindre la GeForce RTX 3090. Si l’on considère, selon les dernières rumeurs, que la RTX 3090 Ti sera le premier GPU PCIe 5.0 et que son TDP passe à 450 W, il est fort probable que la RTX 4090 consomme environ 600 W.

    NVIDIA RTX 4000 : lancement en 2022 avec le 5 nm de TSMC


     

    3 Commentaires

    1. Cela fait des années que tout le monde dit et lit « Baisse de la consommation » , alors que c’est l’inverse, la preuve à la fin de votre article !
      Sauf Chez Apple… Mais c’est une autre histoire.
      La finesse de gravure permet d’augmenter le nombre de composants sur la même surface. Point à la ligne.
      Sans parler de la dissipation et donc du refroidissement optimal. Les fabricants de ventilateurs sont ravis, un marché qui a fait boum. Le watercooling s’est démocratisé, AIO et custom. AIO pour processeurs, mais je suis persuadé que pour les cartes graphiques ce sera la même courbe d’évolution, surtout que l’efficacité est bien plus importante sur Gpu et permet de diminuer l’épaisseur de la carte graphique.

    2. Tour dépend ce qu’on attend. Pour jouer en 1080p, l’efficacité énergétique des petites cartes s’est tout de même améliorée en 10 ans. Sur 20 ans c’est moins sûr. Sur le haut de gamme ces monstres consomment évidemment beaucoup trop en plus d’être trop chers.

      • Bonjour Bourru,

        Alors sûrement pour les petites cartes mais ça fait deux générations qu’elles ont tendances a disparaître, donc difficile de le cpnfirmer. Pour moi, la dernière est la 1660super que je trouve super intéressante (à choisir dans les rtx 3000, je prendrai la 3060 ti).

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.