PCIe Gen5 : les alimentations doivent gérer des pics atteignant 1800W

    Nous avons déjà beaucoup parlé des alimentations PCIe Gen5. En effet, la nouvelle connectique 12VHPWR permet de faire passer sur un seul câble jusqu’à 600W de puissance en continu. Nous avons d’ailleurs déjà passé en test une de ces alimentations avec la GIGABYTE UD1000GM PCIe 5.0. Tout comme la RTX 3090 Ti actuelle, les prochaines cartes NVIDIA GeForce RTX 4000/5000 et AMD Radeon RX 7000 utiliseront ce connecteur. Mais ce que nous apprenons ici grâce à Stephen Estman, le spécialiste de l’alimentation chez Intel, c’est que les cartes graphiques nouvelle génération peuvent parfois demander des pics de 1350 watts (pour la 3090 Ti qui est donné à 450W) durant 100 ms. De ce fait, avec une RTX 4090 par exemple à 600W, le pic de consommation peut atteindre les 1800 Watts. Concrètement, il faut considérer que le TGP de la carte peut être triplé durant de courts moments.

    Les blocs d’alimentations ATX 3.0 : plus important que ce qu’on pense de prime abord

    Évidemment pour gérer correctement ceci, il faut passer sur la nouvelle norme ATX 3.0. Comme nous l’expliquions déjà, les blocs d’alimentations actuelles sont très vieux en matière de conception. Nous vivons la une évolution majeure. Avec l’ATX 3.0, le bloc d’alimentation sera capable de fournir de tels pics de puissance tout en continuant à fournir en énergie le reste des composants du PC comme le processeur, la RAM, les SSD, etc. Ceci afin que le PC ne plante pas par manque de puissance sur l’alimentation. Ces blocs nouvelle génération utilisent donc des condensateurs plus puissants et plus grands. De même, c’est aussi pour cette raison que des blocs à haut wattage sont recommandés pour les prochaines cartes graphiques, afin qu’elles soient capables d’encaisser sans broncher de telles consommations les courts laps de temps nécessaires.

    PCIe Gen5 : les alimentations doivent gérer des pics atteignant 1800W

    Comme nous l’avons vu durant notre test, le nouveau câble pour le PCIe Gen5 dispose de quatre fils pour les signaux. Ceux-ci permettent une communication entre l’alimentation et la carte graphique afin que cette dernière sache quelle puissance est disponible.

    Un fabricant de carte sait maintenant qu’il est autorisé à pousser 200 % de la puissance nominale maximale des alimentations pendant 100 microsecondes ou 120 % de la puissance nominale maximale du bloc d’alimentation pendant 100 millisecondes.

    Câble PCIe Gen5 12VHPWR

    Notez aussi que selon Intel, si l’on dispose d’un GPU avec une consommation de 300 watts, d’un CPU à 300W et que l’on a 150 Watts pour le reste de la configuration, une alimentation ATX 3.0 bien conçu de 750W suffit. En revanche, avec un bloc en ATX 2.X, il faudrait un bloc d’une puissance de 1100 watts pour que le bloc puisse faire face aux pics de consommation du GPU. Vous l’aurez compris, l’alimentation ATX 3.0 est une évolution majeure à ne pas négliger.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.