La durée de vie des CPU AMD Ryzen 3000 en péril : AMD répond

    Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour avoir une réponse de la part d’AMD concernant le souci des variations de consommations CPU entre la réalité et les mesures sur certaines cartes mères au chipset X570. AMD se défend via une réponse à Tom’s Hardware (bien qu’il ne soit pas directement incriminé) en expliquant que leurs processeurs ne sont pas totalement dépendants des données de consommation fournies par la carte mère.

    Power Reporting Deviation : AMD fournit une réponse en demi-teinte

    La réponse d’AMD concernant le Power Reporting Deviation dévoilé par The Stilt sur le forum HWiNFO n’est pas très claire. La société de Santa Clara essaie de faire bonne figure bien qu’elle ne soit pas directement responsable de ce petit scandale (si scandale il y a, il faut rester clairvoyant). La méthode employée par certains constructeurs n’est pas nouvelle, mais peut occasionner des dommages au CPU. Et c’est là tout le problème qui met AMD au centre de cette affaire.
    Intel de son côté permet également cette technique tout en fournissant une plage de données acceptables pour éviter tout dommage sur le processeur. AMD fait le choix de laisser la possibilité de faire cette modification tout en le déconseillant fortement aux constructeurs de cartes mères.

    Power Reporting Deviation CPU AMDD’ailleurs, AMD se défend en expliquant être au courant des rapports concernant le Power Reporting Deviation et qu’ils examinent les résultats :

    « Nous sommes au courant des rapports affirmant que certaines cartes mères peuvent sous-déclarer certaines données de télémétrie de puissance qui pourraient altérer les performances et / ou le comportement des processeurs AMD Ryzen dans certaines conditions. Nous examinons l’exactitude de ces rapports. »

    AMD explique que leurs processeurs sont conçus de telle manière à ce que même une augmentation importante de la consommation du CPU n’aurait pas d’impact notable sur sa durée de vie.

    « Nous voulons être clairs avec nos clients : les processeurs AMD Ryzen contiennent une gamme diversifiée de protections internes qui fonctionnent indépendamment des sources de données externes. Ces protections renforcent la sécurité et la fiabilité du processeur pendant le fonctionnement. Sur la base de notre évaluation initiale, nous pouvons croire que la modification de la télémétrie externe de la manière décrite par ces rapports publics aurait un impact significatif sur la longévité ou la sécurité du processeur d’un utilisateur. »

    AMD est pris dans la tourmente, mais au final subit une pratique indépendante des constructeurs de cartes mères et semble ne pas être au courant du Power Reporting Deviation.

    Tom’sHardware ajoute :

    « La réponse d’AMD suggère également que la société n’est pas au courant de l’écart de rapport d’alimentation. Ou du moins de la mesure dans laquelle les fabricants de cartes mères comptent sur le trucage de la configuration de la télémétrie d’alimentation externe pour envoyer plus de puissance aux processeurs. Cela dans le but de progresser dans la performance des actions ou la marge de l’overclocking. »

    Il va être intéressant de suivre l’évolution de cette affaire et voir si les constructeurs de cartes mères concernés vont stopper cette pratique ou continuer avec la bénédiction d’AMD. Ce qui pourrait être le cas, si AMD prouve que cela n’occasionne pas une réduction de durée de vie du processeur bien sûr.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.