399 € pour le siège gaming Razer Iskur X avec coussins en options

    Après un siège gaming Iskur proposé à la vente pour un tarif recommandé de 499,99  euros, Razer revient avec un modèle plus abordable. La marque présente donc son nouveau siège Razer Iskur X. Celui-ci bénéficie d’un revêtement noir en simili cuir respirant et des surpiqures vertes, le tout pour un tarif recommandé de 399 euros.

    Du simili cuir noir pour le nouveau siège gamer Razer Iskur X

    Le siège gaming Iskur X comprend une armature en acier et contreplaqué et un piétement en revêtement en poudre de métal à cinq branches pouvant supporter une charge maximale de 136 kg. Le vérin est lui de classe 4, jusque là nous sommes dans la norme de ce que propose la concurrence. Les roulettes ont un diamètre de 60 cm. On retrouve également des accoudoirs en 2D. Pas de 4D malheureusement pour cette version du fauteuil.

    L’inclinaison du dossier reste en dessous de ce qui se fait habituellement avec 139 ° (contre 160 ° en moyenne). Mais ce qui peut choquer sur un siège de ce tarif, c’est que pour son tarif de 399 euros on ne dispose pas de coussin. Oui, si l’on désire profiter du soutien du coussin Razer Head Cushion pour les cervicales il faudra débourser 49,99 euros en plus. Celui-ci dispose d’un revêtement en tissu avec de la mousse à mémoire de forme et se fixe via une sangle sur le haut du siège.
    Pour disposer du coussin lombaire Razer Lumbar Cushion, qui lui se posera sans sangle au niveau du dossier, il coûtera 59,99 euros et est toujours en tissu.

    Ce qui porte tout de même le fauteuil au complet à 508,98 euros (399 € + 49,99 € + 59,99 €). Si vous êtes malgré tout intéressé, il faudra être patient puisque le siège gaming Razer Iskur X est actuellement en précommande. En attendant le Iskur classique est toujours disponible.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.