Test : alimentation GIGABYTE P850GM-P750GM

    Aujourd’hui dans la Cuisine du hardware, nous passons en test les alimentations GIGABYTE P850GM et P750GM. Disons-le tout de suite, oui ce sont les alimentations qui ont fait beaucoup de bruit en raison de quelques « explosions ». Nous allons donc en profiter pour résumer cette histoire avec le mot de la fin qui conclut l’histoire.

    Introduction : alimentation GIGABYTE P850GM et P750GM

    Nous avons ici des blocs d’alimentations avec une certification 80 PLUS Gold. Cela signifie que l’efficacité énergétique est de 90 % à 50 % de charge et 87 % à 20 et 100 % de charge. Avec une alimentation de 850 W, l’idéal est donc d’avoir un PC qui charge à hauteur de 425 W en charge pour obtenir le meilleur rendement énergétique (375 W pour le bloc de 750 W). Nous n’avons pas encore d’informations de la part de Cybenetics Labs pour les notes ETA et Lambda. La marque utilise des condensateurs japonais avec une durée de vie de plus de 20 ans, du moins dans un environnement à 25 °C. Ces références utilisent une technologie PFC Active permettant de réduire le ripple (le bruit dans le signal). Grossièrement, c’est ce qui aide à augmenter l’efficacité énergétique. Enfin, le bloc propose un unique rail 12 V.

    Elle dispose également d’un design entièrement modulaire. Ceci permet de ne brancher que les câbles dont on aura besoin. Le câble management est ainsi facilité et le flux d’air par la même occasion dans certains cas puisqu’il y a moins de câbles. Il s’agit d’un bloc au format classique ATX avec des dimensions de 150 (largeur) x 140 (profondeur) x 86 mm (hauteur). Les dimensions sont donc très compactes et rares sont celles qui proposent un encombrement si réduit. La garantie de ce produit est de 5 ans.

    Test alimentation GIGABYTE P850GM et P750GM
    Alimentations GIGABYTE P850GM et P750GM

    Pour le refroidissement des composants et notamment les condensateurs, la marque utilise un ventilateur de 120 mm à roulement hydraulique. Ce ventilateur se coupe totalement sous un certain seuil de charge qui est ici à 20 % de charge. Sur notre bloc 850 W le ventilateur se lancera donc à 170 W et 150 W sur le modèle 750 W.


    Pour parler du prix, la version 850 W se trouve chez les revendeurs à un prix moyen de 110 euros. Elle est par exemple disponible sur Rue du Commerce pour un prix de 110 euros. Elle n’est cependant pas disponible chez le groupe LDLC (ce qui comprend TopAchat et Materiel.net)

    La version P750GM est plus facile à trouver. Elle est par exemple disponible sur Amazon au prix de 81 euros ou encore sur Rue du Commerce à 84 euros. Mais toujours rien chez les boutiques du groupe LDLC.


    Des alimentations qui explosent ?

    La plupart d’entre vous le savent probablement, ces alimentations ont été au cœur d’une histoire pas très jolie. La chaîne YouTube Gamers Nexus a montré que ces blocs d’alimentations ont une fâcheuse tendance à exploser comme nous pouvons le voir dans les premières secondes de cette vidéo. Des tests ont montré qu’il ne fallait pas forcément de longues périodes de charge pour qu’un court-circuit ait lieu. Le souci étant que la plage de protection OPP était trop élevée. Celle-ci était configurée à 900-1125 W sur le bloc P750GM et 1020-1300 W sur le bloc P850GM. Depuis, GIGABYTE a bien évidemment réagi dans un communiqué et a baissé le réglage de la plage OPP pour passer à des plages de 825-925 W sur la 750 W et 950-1050 W sur la 850 W.

    Afin d’assurer une tranquillité d’esprit à ses clients, GIGABYTE annonce que les numéros de série non répertoriés dans l’Annexe 1, ont déjà les valeurs OPP modifiées. D’autre part, malgré le fait que les réglages de l’OPP soient fiables, GIGABYTE propose un retour pour les alimentations concernées. Enfin, il suffit de contacter la société afin de faire valoir le retour d’une alimentation concernée.

    Annexe 1 : Le numéro de série ci-dessous peut s’appliquer au service retour et échange.

    Numéros de série concernés
    GP-P750GM S/N De SN20243G001301 à SN20453G025430
    GP-P850GM S/N De SN20343G031011 à SN20513G022635

    En conclusion, si vous avez une alimentation avec un numéro de série répertorié, n’hésitez pas à contacter GIGABYTE pour un échange.

    Il n’y a pas que Gamers Nexus qui avait révélé ce problème. En effet, le Dr Aristeiudis Mpitziopoulos : ingénieur en chef du programme de certification Cybenetics, testeur d’alimentation chez Tom’s Hardware, éditeur chez TechPowerUp et rédacteur en chef chez Hardware Busters, a répondu point par point au communiqué de GIGABYTE. Selon lui, et vu son CV on peut difficilement mettre en doute ses compétences, il ne s’agit pas seulement d’un problème d’OPP mal réglé, mais aussi d’une conception matérielle défectueuse dans l’ensemble.

    Nous avons donc directement contacté le Dr Aristeiudis Mpitziopoulos afin de savoir ce qu’il en est avec les modèles révisés de ces alimentations. Selon lui, la conception est désormais bonne :

    « new GBT PSUs that I got seem ok »

    D’ailleurs, voici une vidéo de lui comparant l’ancien modèle avec le nouveau.


    Packaging et bundle

    Au niveau du packaging, le carton est assez petit puisque le bloc est lui-même compact. On retrouve sur la face avant la photo de l’alimentation avec la référence et les principales caractéristiques techniques. À l’arrière la marque détaille les câbles présents, le détail sur l’ampérage de chacun des rails et liste les features.

    Une fois le carton ouvert, les câbles se trouvent à côté de l’alimentation qui est calée entre deux mousses. Un guide de garantie est présent et comme toujours on trouve également les quatre vis de fixation.

    Aspect visuel

    Le design de ce bloc d’alimentation est classique. Un châssis en métal avec une peinture lisse de couleur noire. Sur les côtés on retrouve le logo GIGABYTE sur la partie supérieure gauche et la référence sur le bas en grand. Les deux côtés présentent exactement le même design.

    À l’arrière du bloc, au niveau de l’entrée A/C nous avons l’interrupteur On / Off. Le reste se compose d’une grille aidant au flux d’air pour améliorer le refroidissement des composants internes. Du côté de la connectique, nous sommes sur un design full modulaire. Nous retrouvons donc les classiques connecteurs pour les divers câbles. Des indications sont présentes pour faciliter le branchement de ses câbles.

    Pour continuer, sur le dessus de l’alimentation se trouve une grille de forme octogonale. Au centre se trouve le logo de la marque dans un fond de couleur noir. Le dos du bloc est simplement noir avec une étiquette regroupant le détail sur l’ampérage des différents rails avec numéro de série, etc.

    Passons maintenant à la suite et regardons de plus près les caractéristiques techniques ainsi que la stabilité des tensions.

    Lire la suite

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.