Test : AMD Ryzen 9 3900X, un gros processeur 12 cœurs exceptionnel

    Overclocking, consommation et températures

    Pour tester le processeur, voici la configuration qui a été utilisée.

    La liste des processeurs face auxquels notre processeur 3900X va devoir briller, en dehors des 3600X et 3700X testés sur la même configuration :

    Sur une carte mère ASUS ROG STRIX Z390-E GAMING, socket Intel 1151 :

    • Intel Core i9-9900K (8 cœurs/16 threads à 3,6 GHz et 5 GHz en Boost)
    • Intel Core i7-8700K (6 cœurs/12 threads à 3,7 GHz et 4,7 GHz Boost)

    Sur une carte mère ASUS TUF X299 MARK 1, socket Intel 2066 :

    • Intel Core i7-7800X (6 cœurs/12 threads à 3,5 GHz et 4 GHz en Boost)

    Precision Boost 2

    Les fréquences des CPU Ryzen fonctionnent comme la technologie GPU Boost 4.0 de Nvidia. C’est-à-dire que plus le processeur est frais, meilleures seront les fréquences et inversement, plus il sera chaud, plus les fréquences baisseront. En effet, le CPU va baisser peu à peu sa fréquence afin de garder une meilleure température puisque baisser la tension génère moins de chaleur, mais baisse également la fréquence.

    Assurez-vous d’avoir un bon système de refroidissement avec votre CPU pour en tirer le meilleur. Mais tout ceci veut aussi dire que l’overclocking manuel ne montre qu’un intérêt limité sur cette génération de processeurs AMD Ryzen 3000. Un bon système de refroidissement et c’est comme si vous aviez overclocké votre processeur puisqu’il tournera à des fréquences plus hautes pour les mêmes tâches qu’un CPU similaire avec un moins bon système de refroidissement.

    Precision Boost Overdrive

    Différent de la technologie Precision Boost 2 et à ne pas confondre. En effet celle-ci va overclocker le processeur en repoussant les limites de certains paramètres de courant de la carte mère pour PTT, TDC et EDC (beaucoup plus de détails techniques par ici). « PBO », acronyme de Precision Boost Overdrive, s’utilise conjointement avec AutoOC qui va appliquer +200 MHz au CPU, mais attention, il va en réalité appliquer jusqu’à 200 MHz sous certaines conditions. En pratique, et à travers de très nombreux tests dans plein de scénarios différents, nous n’avons constaté absolument aucun gain avec PBO et l’AutoOC activé (HWiNFO nous montre entre 4025 et 4300 MHz sur les cœurs, même résultat sans PBO). Nous préférerons désactiver PBO (sur Auto de base et donc à mettre sur Disabled dans le BIOS).

    Overclocking manuel

    Grosse déception pour notre exemplaire, impossible de réaliser un overclocking qui nous fasse gagner en score. En effet même à un ratio de 42 soit 4,2 GHz il faut pousser le Vcore à 1.35V et il prend déjà 87°C sous Cinebench R15. et a 4,25 GHz il faut pousser le Vcore à 1.38V pour être à peu près stable, mais les températures atteignent 93°C toujours sur R15. Nous avons tout d’abord pensé à une mauvaise pâte et l’avons donc refaite à plusieurs reprises, rien n’y a fait. Malheureusement pour l’OC d’un CPU, c’est comme toujours une loterie et nous sommes malheureusement bien mal tombés. Nos benchmarks n’afficheront cette fois-ci aucun benchmark en OC pour cette raison.

    Consommation

    Nous relevons les consommations maximales atteintes par notre configuration via notre wattmètre. Ce qui veut dire que les températures affichées ici représentent la consommation à la prise de l’ensemble de la configuration. Pour nous il semble plus intéressant de connaitre la consommation globale du PC, puisqu’après tout on paye l’électricité pour toute la configuration et pas seulement le processeur. Sous Cinebench R15 la consommation maximale est relevée à 222,1 Watts. Quant au stress test Time Spy, nous y relevons 233,3 Watts. Des valeurs hautes, mais comme vous allez le voir dans les pages suivantes les performances sont bien présentes.

    Températures

    Pour relever les températures, nous prenons la valeur CPU (Tctl/Tdie) que nous affiche le logiciel HWiNFO. La température ambiante moyenne est de 23-24°C dans la pièce lors de ces benchmarks.

    Nous testons les températures maximales atteintes sous le benchmark Cinebench R15 et R20, mais aussi avec Fire Strike et Tme Spy de chez UL Benchmarks. Pour commencer avec Cinebench R15 nous obtenons une température de 71,5°C. Sous Cinebench R20 la température maximale atteinte est relevée à 73,5°C.

    Sous Fire Strike la température atteint les 75,9°C. Et enfin nous atteignons les 77,5°C sous Time Spy. Des températures qui sont relativement élevées et qui laissent assez peu de marge à l’OC comme nous l’avons vu tout à l’heure.

    Passons à la suite et regardons les résultats de nos benchmarks pour voir ce qu’il a dans le ventre d’un point de vue applicatif, spoiler alerte, il envoie du pâté !

    Lire la suite

    15 Commentaires

    1. Attention!
      La version de Windows 10 à un impact sur les performances, la version 17763 sans les mises à jour donne des scores supérieurs, voir les versions sur PASSMARK top desktop ou High end CPU
      J’obtiens des scores moindres de 15% avec les mises à jour ou sur des versions plus récentes.
      Je ne sais pas si cela ne concerne que le AMD RYZEN 9 3900X
      On récupère la performance en supprimant les mises à jour.

    2. Le 3900x est une veritable bete en gaming, je ne m’y attendait pas, en voyant les avis qui diverge, sur le net. cela doit dependre des config aussi. En 1440p ou je vois une nette difference avec mon vieux 8700k, Sur Planet coaster j’ai gagné 15 a 20 fps. et sur une grand majorité des jeux que j’ai testé, il monte parfois moins haut que mon vieux 8700k mais dans le minimum fps, le plus important pour moi…il est clairement bien au dessus., Il est drole de voir tout ces tests utiliser les memes jeux pour leurs benchmarks fps, avec tous des avis bien different. le mieux c’est de vous faire vous meme, un jugement. Pour ma part je regrette pas mon achat, je suis tranquil pour un bon moment, enfin je l’espere!

    3. Oupss Merci je voulais écrire !
      Il manque des infos sur le test avec première …C’est sans accélération cuda je suppose
      Chez moi c’est uhd 25p>>UHD 25p HEVC Nvenc 0.357 Temps réel sans effet ! mais le proc est pas sollicité à 100%
      si je prends l’option flux Optique
      C’est :
      uhd h264 25p>>>>uhd HEVC 50p flux optique (moitié lumétrie BDB -47) …1,146 temps réel
      Est si je mets un moteur d’échec en analyse en lui allouant 12 coeurs c’est le même temps
      Autrement dit le 3900X se tourne les pouces (c’est avec l’export Voukoder)
      Donc j’aimerais savoir votre procédure de test exacte pour Première

      Merci d’avance
      André

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.