Test : ASRock Z590 Taichi, des engrenages qui tournent vraiment !

    Configuration de test (tensions CPU à stock) :

    Cette carte mère sera testée dans la configuration que voici :

    Habituellement nous testons dans cette section les tensions, températures et scores sous Cinebench et Fire Strike avec et sans l’OC automatique. En revanche, à notre grande surprise cette Z590 Taichi ne dispose pas de cette fonctionnalité que l’on retrouvait pourtant sur la Z490 Taichi. Nous allons donc mesurer tout ceci uniquement avec les paramètres à stock et comparer avec les autres Z590 que nous avons déjà testés. Notez que c’est notre processeur Intel Core i9-10900K qui est installé sur la carte mère. Ce processeur est refroidi à l’aide de notre fidèle watercooling AIO Be Quiet! Silent Loop 240 mm.

    Sous Fire Strike nous relevons une tension du processeur à 1,281 V en charge. Sous Cinebench notre multimètre affiche 1,264 V. Des tensions plutôt bonnes puisque pour l’une comme pour l’autre nous sommes en seconde place du classement.

    benchmark tensions CPU ASRock Z590 Taichi

    Au niveau des températures, le schéma des tensions est à peu près respecté. Nous relevons 69 °C sous Cinebench R15 en pic et 63 °C pour Fire Strike. Bien sûr les écarts sont assez légers et il faut prendre en considération une marge d’erreur. En effet avec des différences dans l’application de la pâte thermique, il peut avoir une légère incidence sur les températures relevées. La température de la pièce a été maintenue à 22°C via un climatiseur.

    benchmark températures CPU ASRock Z590 Taichi

    Passons maintenant aux scores obtenus sous Cinebench R15 et Fire Strike de chez UL Benchmark. Bien que cela soit très peu représentatif en raison de BIOS ultra jeunes à l’heure où nous écrivons ces lignes et où les benchs ont été passés, on constate que notre exemplaire est légèrement en retrait. En effet, que ce soit sous Cinebench ou Fire Strike on se retrouve en dernière position.

    benchmark Fire Strike et Cinebench R15

    Cette partie est donc relativement décevante. En effet, non seulement on ne dispose pas d’OC automatique qui s’était montré performant sur le Z490, mais les performances relevées à stock sont en retrait face à la concurrence. Passons maintenant à la partie suivante et regardons de plus près l’étage d’alimentation.

    Lire la suite

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.