Test : ASUS ROG Gladius III Wireless, une souris sans-fil à 26 000 dpi

    ASUS nous a fait parvenir la nouvelle souris RGB ROG Gladius III Wireless. Cette souris est dotée d’un capteur optique de 19 000 dpi. Elle bénéficie de la technologie sans fil, d’un taux d’interrogation de 1000 Hz et de commutateurs ayant une durée de vie de 70 millions de clics. Sur le papier, elle a tout ce qu’il faut pour dominer ses adversaires ou être à l’aise en bureautique. Voyons tout ceci plus en détail.

    ASUS ROG Gladius III Wireless : une souris tout en sobriété, mais efficace !

    Nous avons eu le plaisir de recevoir de la part d’ASUS un lot de périphériques. Ce lot comprend le clavier ASUS ROG Claymore II, la souris ASUS ROG Gladius III Wireless que nous vous présentons ici et le tapis de souris ASUS ROG Scabbard II. Mais revenons sur le sujet de ce test.
    ASUS nous présente un modèle sans fil, mais qui peut bien sûr être filaire également. Le capteur optique va de 19 000 dpi jusqu’à 26 000 dpi, la vitesse est de 400 IPS et l’accélération maximale est de 50G. Elle est équipée de switch Omron ayant une durée de vie donnée pour 70 millions de clics. L’autonomie annoncée est de 55 heures en RF avec l’éclairage et 89 heures en Bluetooth sans éclairage. Bien sûr nous allons vérifier ce point. Nous sommes sur une souris relativement légère puisque son poids est de 89 grammes pour des dimensions de 126 mm de longueur, 67 mm de largeur et 45 mm de hauteur. Une souris qui a donc des dimensions qui peuvent ne pas s’adapter à toutes les mains.

    Test ASUS ROG Gladius III Wireless


    Il est possible de la trouver sur LDLC au prix de 99,95 euros. Un prix qui peut paraitre relativement élevé, mais nous allons essayer de déterminer tout au long de ce test si elle en vaut réellement le coup.


    Regardons les caractéristiques techniques :

    Nom commercial ASUS ROG Gladius III Wireless
    Capteur Optique capteur optique
    Sensibilité 19 000 DPI (jusqu’à 26 000)
    Taux d’échantillonnage USB Jusqu’à 1000 Hz
    Accélération 50G
    Vitesse 400 IPS
    Switchs (gauche/droite) Omron
    Boutons 6 + 1 bouton profil
    Connectivité Filaire 2 m et sans fil
    Poids (câble inclus) 89 g

    La Gladius III Wireless est une souris avant tout faite pour les jeux. Cependant, elle peut parfaitement trouver sa place au sein d’une utilisation bureautique. Elle reste assez légère et comprend de nombreux boutons qui peuvent s’adapter à toutes sortes de situations. Elle possède donc tous les atouts que nous attendons pour une souris gamer.

    Packaging et aspect visuel

    Commençons par le descriptif de la boîte. Nous retrouvons les couleurs classiques de la marque, soit le noir et le rouge. Sur la face avant de la boîte, on retrouve une image de la souris et dans le coin inférieur gauche nous avons le nom du produit sérigraphié en couleur argentée. Sur le côté droit, qui est aussi celui par lequel nous ouvrons la boîte, nous avons le nom de la souris en lettres argentées sur fond noir. En dessous, nous retrouvons une étiquette avec les différentes informations commerciales telles que le numéro de série, le code EAN, etc. Sur la partie arrière, nous avons une représentation de la souris avec des spécifications techniques comme les zones RGB, le type de connexion et le contenu du packaging.

    Ouvrons désormais le carton. Pas de risque que celle-ci bouge pendant le transport. Effectivement, elle prend place dans une mousse taillée pile-poil à sa taille, tout comme le câble et l’adaptateur USB. Sous la souris se trouve le livret de démarrage rapide, des switchs et patins de rechange.

    Pour parler de son design, la souris arbore une belle robe de couleur noire. Sur le côté gauche (là où repose le pouce), nous avons des stries permettant de laisser passer l’éclairage du RGB et deux boutons. Sur le dessus, nous retrouvons le logo ROG qui est lui aussi rétroéclairé. Nous avons également le bouton de réglage du DPI, la molette de défilement rétroéclairée et enfin les boutons gauche et droit.

    Pour changer le niveau de DPI, il suffit d’appuyer sur le bouton dédié. Quatre profils sont préchargés : DP1 (400 DPI), DP2 (800 DPI), DP3 (1600 DPI) et DP4 (3200 DPI). Il est cependant possible de le modifier via le logiciel comme nous le verrons plus loin.

    Sur la partie gauche, rien de particulier. On retrouve simplement le logo de la gamme ROG. Le plastique est parsemé de légères bandes, sûrement pour assurer une meilleure prise en main. Cela dit, il laisse passer un léger filet de RGB. La partie droite n’a rien de particulier, hormis le nom ROG d’inscrit sur le côté.

    Sur le dessous, on peut noter que la souris s’offre une touche de blanc avec ses quatre patins en PTFE. C’est d’ici que l’on peut gérer le mode de connectivité soit en RF 2.4G, soit en Bluetooth. Afin de l’appairer, il suffit d’appuyer sur le bouton Pairing Button et de placer le commutateur sur Bluetooth. Ceux qui veulent passer en RF 2.4G, il suffit de sortir le dongle USB de son emplacement, emplacement aimanté permettant d’être sûr de ne pas perdre le dongle. Nous avons également le bouton de profil qui permet de switcher entre plusieurs profils utilisateurs. Enfin, situé au centre de la souris, se trouve le capteur optique.

    Comme nous l’avons vu, il est possible de changer les commutateurs et c’est un jeu d’enfant. Pour ouvrir la souris, il suffit d’enlever les deux caches en plastique et on accède aux vis. Une fois dévissé, il suffit de soulever le capot pour accéder aux entrailles de la bête.

    Prise en main

    Il existe plusieurs manières de tenir sa souris suivant son ressenti et bien évidemment la forme de la souris :

    • Le Palm grip : la main est entièrement à plat sur la souris
    • Le Claw grip : la paume est posée sur l’arrière de la souris, mais les doigts sont recroquevillés perpendiculairement aux boutons de la souris
    • Le Fingertip grip : la main ne touche pas la souris et seul le bout des doigts touche les boutons

    Type de prise en main

    La souris est faite pour les droitiers. Au vu du design de la souris, il sera impossible à un gaucher de l’utiliser dans des conditions convenables. Pour les droitiers, la souris est relativement agréable. Même après plusieurs heures d’utilisation, on ne ressent pas de gêne au niveau du poignet.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    Le logiciel Armoury Crate permet de gérer l’ensemble des périphériques ASUS connectés à l’ordinateur. Via l’onglet « Appareil », on peut accéder aux différents appareils et les administrer.

    Le premier onglet « Boutons » permet de gérer les boutons de la souris et de changer les fonctions des touches. Il suffit de sélectionner une touche et de se rendre dans la partie droite de la page pour lui affecter une nouvelle fonction.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    Le deuxième onglet « Performances » permet de modifier les DPI via les quatre profils préenregistrés, mais également le taux d’interrogation et l’angle snapping.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    L’onglet « Eclairage » est quant à lui dédié à la gestion du RGB. Il est possible de modifier les effets de base, la luminosité et la vitesse. Via Aura Creator, il est possible de créer des effets personnalisés.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    L’onglet « Calibrage » permet de calibrer la souris en fonction de la surface utilisée. Des tapis de souris sont présents tels que le ASUS ROG Scabbard II. Bien sûr, chaque tapis a ses propres caractéristiques. On regrette dans cet onglet que cela ne soit pas précisé. Vous pouvez également faire un calibrage manuel et modifier la hauteur de détection.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    L’onglet « Alimentation » permet de connaître le niveau de charge restant sur la batterie. Vous pouvez également modifier les alertes lumineuses en fonction du niveau de charge restant. Il est aussi possible de changer le délai avant que la souris n’entre en veille.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    Enfin, le dernier onglet « Mise à jour du firmware » permet tout simplement de mettre à jour le firmware de la souris et du dongle. Lors de ce test, la souris est en 11.51.27 et le dongle en 1.00.19.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    Test In Game : ASUS ROG Gladius III Wireless

    Pour les jeux, nous allons nous retrouver sur World of Warcraft, Battlefiled V, League of Legends et Apex Legends. Mais ce n’est pas tout puisque nous allons également l’utiliser dans notre activité quotidienne de rédaction, retouche photo et autres.

    La prise en main est très agréable et on se sent à l’aise avec la souris. Les boutons sont faciles d’accès et cette souris peut s’adapter à tous les styles de jeu. Comme sur beaucoup, il y a la possibilité de changer de DPI à la volée. Cependant, le petit plus est que l’on peut avancer ou reculer dans les profils. Peu de souris proposent cette fonctionnalité et ce switch de profil permet de gagner un temps précieux dans les phases de combat. Les sept boutons programmables permettent d’avoir des raccourcis supplémentaires au bout des doigts et de personnaliser des macros pour rendre des actions beaucoup plus simples.

    Conclusion : ASUS ROG Gladius III Wireless

    La souris ASUS ROG Gladius III Wireless nous laisse une très bonne impression générale. Nous apprécions la possibilité d’augmenter la sensibilité jusqu’à 26 000 DPI et le fait qu’elle soit sans fil, ce qui permet de l’emmener partout avec nous. Le taux d’interrogation de 1 000 Hz permet une réactivité importante. ASUS nous offre une souris avec des switchs Omron donnée pour une durée de vie de 70 millions de clics. Elle possède une accélération de 50 G et une vitesse allant jusqu’à 400 IPS.

    Test ASUS ROG Gladius III Wireless

    Nous sommes sur une souris faite pour les droitiers, avec des dimensions de 126 mm de longueur67 mm de largeur et 45 mm de hauteur et un poids de 89 grammes. Il faudra cependant être vigilant, car la souris peut ne pas s’adapter à toutes les mains. Nous avons une batterie tenant 55 heures en RF avec éclairage et 89 heures en Bluetooth sans éclairage. De notre côté, en RF et avec éclairage la souris a une durée de batterie d’environ 51 heures. Cependant, grâce à son câble de deux mètres, il est tout à fait possible de l’utiliser branchée sans rencontrer aucune difficulté. On regrette seulement l’absence d’une base pour la recharger. Mais le prix ne serait plus du tout le même et on se rapprocherait du prix de la ROG Spatha et ses 149,95 euros.

    Côté design, nous sommes sur une souris relativement classique et qui ne fait pas dans l’originalité. Elle est de couleur noire avec 6 boutons + 1 bouton profil. Le RGB est discret via trois zones : le logo ROG sur le dessus, la molette et enfin le côté gauche.


    Pour le tarif, on peut la trouver sur la toile à un prix de 99,95 euros sur LDLC. Un prix qui est relativement élevé, mais qui correspond à ce qui se fait chez la concurrence. Dans le même positionnement tarifaire, on retrouve la Alienware 610M Lunar Light que nous avons eue en test récemment et également la CORSAIR Dark Core RGB Pro.


    Nous pouvons, à l’issue de ce test, accorder à cette souris ASUS ROG Gladius III Wireless une médaille HC d’Or

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Pour

    • Jusqu’à 26 000 DPI
    • Ergonomie
    • Plusieurs profils DPI présents de base
    • Wireless

    Contre

    • Absence d’une base de charge ?
    • Prix un peu élevé

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.