Test : ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING, pour jouer en 1080p

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware voici notre test de la carte graphique ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING. En effet, la carte est « disponible » depuis quelques jours pour le grand public et ces cartes ont la particularité d’avoir 12 Go de mémoire GDDR6. Nous n’allons toutefois pas parler des stocks dans cet article, tout le monde le sait déjà, ce n’est pas la joie à ce niveau-là. Nous allons donc voir tout au long de ces pages les performances de cette carte ASUS en termes de FPS en jeu, performances en applications, rendus, mais aussi au niveau des températures et consommations.

    Sommaire, test carte graphique ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING

    On s’attaque donc à la grosse ROG Strix GeForce RTX 3060 de chez ASUS qui tourne à une fréquence GPU de 1912 MHz contre 1777 MHz de référence. Quant à la fréquence mémoire, elle est à 1875 MHz (15 Gbps). Pour rappel les RTX 3060 sont basées sur la dernière architecture Ampere de chez NVIDIA. Sur cette nouvelle architecture, les choses ont grandement évolué comparativement à la génération précédente sur Turing. En effet, Ampere présente dans un premier temps un nombre de cœurs CUDA en nette augmentation par rapport à Turing. Alors que la RTX 2080 Ti en comprenaient 4 352, notre RTX 3060 dispose de 3 584 cœurs CUDA, certes c’est moins, mais rappelons que la RTX 3060 ne représente pas le haut de gamme. D’autant plus que l’IPC augmente de 2,7 fois pour les cœurs CUDA. Le rapport performance par Watts est aussi amélioré de 1,9 fois via un IPC plus élevé de 2,7 fois pour les Tensors Cores qui est ici au nombre de 112 (4 par SM). Les RT Cores voient l’IPC augmenté de 1,7 fois et nous en comptons 28 sur cette RTX 3060.

    Précisons par ailleurs que NVIDIA a annoncé la semaine dernière limiter les performances des RTX 3060 de l’ordre de 50 % pour un usage mining. En effet les cartes sont capables de détecter cet usage et limiteront alors le hashrate de la carte. Ceci est fait afin que les mineurs ne se ruent pas sur les GeForce RTX 3060 qui resteront pour les joueurs. En parallèle, la marque a annoncé des cartes NVIDIA CMP HX dédiées au minage.

    Test ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING

    Nous avons donc 12 Go de mémoire de type GDDR6, la bande passante mémoire atteint une vitesse de 360 Gb/s avec un bus à 192-bits. Notez que pour la quantité de la mémoire, NVIDIA a fait le choix de passer à 12 Go alors que la 3060 Ti, pourtant plus véloce dispose de 8 Go et que même la RTX 3080 n’en a que 10. Les performances par Watts augmentent de 1,9x par rapport à Turing. Nous avons un GPU GA106-300 de chez Samsung avec une finesse de gravure de 8 nm qui dispose de 13,25 millions de transistors sur une surface du die de 276 mm². Nous avons un TDP annoncé de 170 W et l’alimentation se fait via un unique connecteur 8-pins. De même, cette génération de GPU apporte la connectique HDMI 2.1 qui propose un débit maximum de 48 Gbps, soit 12 Gbps par ligne. Ce débit permet d’afficher des images en 8K (7680 x 4320 pixels) 60 Hz avec le support du HDR sur un seul câble. Nous restons sur le NVIDIA Encoder de 7e génération qui était déjà utilisé sur les RTX 2000 en accompagnement du codec AV1 pour décoder des vidéos 8K.

    Plus loin dans ce test, nous allons tester cette carte graphique sur une sélection de jeux vidéos. Ici nous passons la carte sous plusieurs titres phares comme Grand Theft Auto V, Red Dead Redemption II, sur des titres du studio Bethesda ou encore Far Cry 5 et Assassin’s Creed Valhalla, Call of Duty Cold War et bien d’autres. Quand cela est possible, nous passons par les benchmarks intégrés aux jeux. Des titres comme Control, Deliver us the Moon ou encore Fortnite sont présents pour tester le côté Ray Tracing également. Pour les jeux n’ayant pas de benchmark intégré nous passons par Frameview pour relever les FPS et d’autres données supplémentaires, que nous verrons dans la prochaine page. Nous effectuons plusieurs passes à chaque fois pour faire une moyenne et la température de la pièce est maintenue à 21 °C environ via notre climatiseur.

    Pour parler du sujet qui fâche, et il va en fâcher certains, cette référence est à un prix conseillé de 564,99 euros. Pour aller plus loin, notez que la version 12G GAMING (et non O12G) est à 554,99 euros. Quant aux TUF, la O12G est annoncée à 514,99 euros et enfin la 12G à 504,99 euros. Des prix qui piquent en effet, car la RTX 3060 Ti FE est vendue pour 419 euros et même la RTX 3070 FE est vendue à un prix officiel de 519 euros. Certes nous disposons de 12 Go au lieu de 8 Go, mais la différence de tarif comparativement aux performances brutes peut faire grincer des dents. Précisons que ce n’est pas un fait cantonné à ASUS, puisque chez MSI la GAMING X TRIO est à un tarif annoncé de 539 euros. En pratique nous pouvons trouver cette carte à 639,99 euros sur TopAchat ou encore 649,96 euros sur LDLC.

    Configuration de test :

    Avant d’aller plus loin, voici le détail de notre configuration de référence pour les tests de cartes graphiques.

    Précisons de suite un fait très important. Nous tournons sur du PCIe 3.0 et non PCIe 4.0 comme le gère la carte graphique. Nous avons déjà réalisé plusieurs tests sur ce point pour mettre en lumière d’éventuelles différences de performances. Le PCIe 4.0 apporte au mieux 1 % de performances supplémentaires face à du PCIe 3.0, ce qui est parfaitement négligeable et imperceptible.

    Packaging

    Pour parler du packaging, nous retrouvons sur l’avant du carton une image de la carte accompagnée des références et logos divers. C’est à l’arrière comme très souvent que l’on retrouve plus de détails sur les technologies embarquées et connectiques.

    Quant au bundle, nous y retrouvons :

    • Un guide Speed Setup
    • Une carte de collection
    • Une carte de remerciement
    • Deux velcros

    bundle

    ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING : aspect visuel et système de refroidissement 

    Visuellement nous sommes sur une carte ressemblant beaucoup aux RTX 3080 et RTX 3090 ROG Strix que nous avons déjà eues entre les mains. Toutefois, les dimensions ne sont pas les mêmes puisque cette RTX 3060 est légèrement plus petite. Ainsi, la face avant ne change pas vraiment puisque nous retrouvons toujours le système de refroidissement à trois ventilateurs. Le thème couleur est rouge/argent avec des plaques argentées en décoration autour des ventilateurs. Quant à la backplate, c’est ici que nous avons le plus de changement visuel. On retrouve dessus le logo ROG sur la droite toujours avec une ouverture permettant d’améliorer le flux d’air. En effet, cette ouverture permet à l’air de traverser entièrement la carte au lieu de stagner à l’intérieur du radiateur.

    Le ventilateur central dispose d’un sens de rotation inverse à ceux des extrémités. Ceci permet de réduire les turbulences dans le flux d’air généré. La carte dispose bien sûr d’un mode semi-passif puisque sous la barre des 50 °C les ventilateurs se coupent pour que le PC reste silencieux lorsque la carte graphique n’est pas fortement sollicitée. On remarquera aussi l’anneau autour des pales permettant une meilleure circulation de l’air et pression statique.

    Sur les tranches de la carte, nous voyons essentiellement le radiateur. Sur le côté avant gauche nous pouvons aussi voir un bout de carénage avec la mention GEFORCE RTX. Dessous se situe une imposante bande RGB. Le radiateur occupe un espace de 2,7 slots, autant dire 3.

    Au niveau de la connectique, la carte dispose de deux HDMI 2.1 et de trois ports DisplayPort 1.4a. L’acier utilisé pour l’équerre est plus solide que celui utilisé habituellement. En effet, le « Stainless Steel 304 » résiste à une force de tension de 520 contre 250 pour les équerres standard. À l’autre extrémité de la carte, on peut voir le radiateur et l’extrémité des caloducs.

    Cette carte dispose également d’un bouton physique pour alterner entre deux BIOS. Nous pourrons donc passer d’un mode « Performance » à un mode « Quiet ».

    switch BIOS

    Bien évidemment, la carte dispose d’un éclairage RGB. Ainsi, on retrouve une longue bande sur la tranche de la carte qui éclaire en même temps l’intérieur des ventilateurs. Le logo ASUS sur la backplate est également RGB. Cet éclairage est contrôlable via ASUS AURA Sync et permet de gérer les effets et couleurs. Bien entendu on pourra synchroniser le tout avec d’autres composants et périphériques compatibles.

    Caractéristiques techniques : ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING

    Nom commercial ASUS ROG Strix RTX 3060 O12G GAMING
    Moniteurs supportés 4
    Cuda Cores 3584
    Architecture Ampere
    TMUs 112
    ROP 64
    Tensor Cores 112 (4 per SM)
    RT Cores 28
    Fréquence GPU Boost : 1 912 MHz (référence à 1777 MHz)
    Fréquence mémoire 15 Gbps
    RAM 12 Go GDDR6
    Bus 192-bit
    Taille L=300 W=133,6 H=53,5 mm
    Sortie vidéo 3 x DisplayPort 1.4a
    2 x HDMI 2.1
    Alimentation 1 x 8-pins
    Alimentation recommandée 650 W
    TDP 170 W
    DirectX 12 Ultimate
    OpenGL 4.6

    Passons à la suite et commençons à regarder les performances de cette carte.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.