Test : ASUS ROG Strix Scope RX, un commutateur révolutionnaire ?


    Présenté lors du META BUFFS durant la même soirée que la nouvelle génération de cartes graphiques NVIDIA GeForce RTX 30 Series, ASUS a lancé son propre commutateur pour clavier ROG RX Red. Aujourd’hui dans la Cuisine du hardware c’est le premier clavier de la marque disposant de ces commutateurs que l’on teste avec le clavier ASUS ROG Strix Scope RX.

    Clavier mécanique ASUS ROG Strix Scope RX, quoi de nouveau pour ces commutateurs ?

    Ce clavier dispose donc d’un nouveau commutateur conçu par ASUS avec une durée de vie de 100 millions de frappes. Celui-ci permet une sensation lisse et linéaire afin de donner une réponse quasi instantanée lors de la frappe. Le point d’activation se situe à 1,5 mm (contre 2 mm pour un MX Red classique). La force nécessaire pour activer la touche est de 40 g et avec une force de 55 g on bénéficiera même de ce fameux effet de rebond. De même, bonne nouvelle pour certains maladroits, ce clavier dispose de la certification IP56 (résistance à l’eau et à la poussière). Il ne faudra bien sûr pas verser un verre ou une tasse entière de liquide sur le clavier, mais il résistera parfaitement aux éclaboussures. De même, sa structure en aluminium permet une durabilité confortable. Ce clavier mesure 440 x 137 x 39 mm pour un poids de 1,07 kg et est donc assez compact comparativement à d’autres claviers. Ce clavier va se trouver très rapidement chez les revendeurs habituels au prix conseillé de 140 euros. À titre de comparaison, le Scope premier du nom se trouvait entre 160 et 170 euros. Il n’y a plus qu’à espérer que les revendeurs respectent le prix conseillé.

    Test ASUS ROG Strix Scope RX

    En tant que clavier conçu pour les joueurs, et plus particulièrement les FPS, le Strix Scope RX dispose de quelques fonctionnalités intéressantes. Premièrement il dispose d’une touche CTRL deux fois plus large que la moyenne, pratique pour s’accroupir plus facilement durant des parties ou toute autre action attribuée à cette touche. On retrouve aussi un anti-ghosting complet permettant d’enregistrer chaque frappe au clavier, même si plusieurs touches sont activées en même temps. On pourra aussi enregistrer des macros à la volée via une touche raccourci. La mémoire embarquée au clavier permet d’ailleurs d’enregistrer jusqu’à six profils personnalisés. Le clavier propose également la possibilité de désactiver la touche Windows, tous ceux à qui il est arrivé d’appuyer sur cette touche active dans un moment très important savent à quel point cette option est importante.

    Le branchement du clavier se fait via deux ports USB. Le câble est recouvert par un plastique rigide et lisse. Notez la présence d’un port USB 2.0 directement à l’arrière du clavier permettant de brancher rapidement un périphérique ou même de recharger un smartphone ou autre appareil.

    Ces nouveaux commutateurs n’utilisent pas un mécanisme physique pour l’actionnement de la touche, mais de la lumière. De cette manière, il n’y a plus l’effet de rebond d’une touche mécanique traditionnel et le signal est plus stable comme on peut le voir sur l’image ci-dessous.

    Commutateur ROG RX Red

    Ceci permet d’augmenter la durée de vie du clavier en permettant pas moins de 100 millions d’activations par touche. Les commutateurs mécaniques traditionnels souffrent d’un problème : l’oscillation et la force qui n’est pas identique sur chaque touche du fait qu’elles ne sont pas toutes parfaitement centrées. Le ROG RX Red utilise une tige carrée creuse et élimine ce problème de stabilisation. Et pour parfaire le tout, ASUS équipe ses touches de verrous sur les quatre coins pour encore plus de stabilité. Des tests en laboratoires ont montré pas ou peu de déviance de la force de frappe nécessaire pour l’activation sur les différentes zones du keycap. On peut voir sur les photos les stabilisateurs X qui sont en rouge sous chaque touche. De même, sous le keycap on peut voir les quatre tiges qui permettent encore de stabiliser la touche lors de la frappe.

    Commutateur ROG RX Red

    L’éclairage des touches vient d’une LED placée dans la tige creuse permettant un éclairage uniforme sur le lettrage. En pratique, on constatera tout de même sur la touche « Suppr » par exemple, le centre de la touche plus lumineux que sur les bords.

    Directement au clavier, nous pouvons utiliser des combinaisons de touches pour effectuer des actions variées. Ainsi on peut modifier l’éclairage RGB directement via la touche Fn + touches directionnelles. La combinaison Fn + Windows permet de bloquer/débloquer la touche Windows, ce qui peut s’avérer très pratique. Et enfin on peut distinguer une sorte de mode jeu et mode bureau via la combinaison Fn + Ins. Ceci permet grossièrement d’activer/désactiver les touches multimédias des touches F5 à F12, d’où la typologie spécifique à ces touches comparativement aux touches F1 à F4.
    D’ailleurs, en mode jeu la touche F12 nommée confidentialité instantanée, permet de diminuer immédiatement les programmes et fenêtres ouvertes, tout en coupant le son par la même occasion. Ce qui peut être utile si son conjoint ou ses parents arrivent et que l’on veut cacher certaines choses…

    Test ASUS ROG Strix Scope RX

    Notez que nous pouvons légèrement surélever le clavier via deux pieds dépliables sous le châssis. D’ailleurs, le clavier est stable sur notre tapis de souris XXL tout comme sur le plateau en bois du bureau.

    Packaging

    Le carton du boîtier repose sur le design bien connu des produits de la gamme ROG avec des tons rouge et noir. Sur la face avant se trouve une photo du clavier accompagné de la mention des commutateurs utilisés, de la langue, mais aussi du logo ASUS AURA Sync. On y retrouve aussi la mention IP56. C’est à l’arrière que l’on va trouver plus de détails sur les caractéristiques techniques et fonctionnalités. Quant au bundle, il contient deux autocollants ASUS ROG, une carte de garantie et un guide de démarrage rapide.

    ASUS Armoury Crate

    Via le logiciel ASUS Armoury Crate, une fois le clavier sélectionné dans la liste des appareils compatibles on pourra attribuer une action à chacune des touches et enregistrer le profil (jusqu’à cinq profils). Notez que l’on peut également, pour le mode gaming, désactiver les combinaisons Alt + Tab et Alt + F4. Dans le second onglet on pourra contrôler l’éclairage RGB en sélectionnant couleurs et effets. Le troisième et dernier onglet permettra pour sa part de mettre à jour le firmware si cela s’avère nécessaire.
    Évidemment, il est possible de synchroniser son éclairage avec les autres composants et périphériques compatibles, dans notre cas avec la carte graphique ROG Strix RTX 2080 et l’AiO ROG Ryujin. Le logiciel offre bien plus de fonctionnalités, mais ne sont pas toutes rattachés au clavier puisqu’il s’agit d’un logiciel permettant le contrôle sur l’ensemble des produits de la marque, ou encore de rechercher les pilotes, utilitaires et BIOS à mettre à jour, un vrai centre de contrôle, il ne manque qu’un onglet pour le monitoring des fréquences, températures et autres mesures sur l’ensemble du système.

    Test en jeu

    Premièrement, il faut bien avouer que la touche Ctrl plus large qu’à l’accoutumée est réellement pratique et agréable en jeu pour s’accroupir. Testé sous les jeux Counter Strike et Call of Duty, disposer d’une touche bien plus large est réellement un plus très agréable. La sensation de la frappe est aussi vraiment très bonne. En effet, nous ne retrouvons pas le son du cliquetis d’un clavier mécanique standard. Le bruit fait comme un son sourd et plus grave, il est donc clairement plus silencieux qu’un autre clavier mécanique. Il faudra cependant peut-être bien quelques heures pour s’habituer à ses commutateurs RX Red d’ASUS. Venant d’un clavier CORSAIR K95 RGB, on ressent en revanche le manque d’un repose-poignet. ASUS en proposant tout de même indépendamment à la vente, nous trouvons tout de même dommage de ne pas en retrouver un en bundle avec le clavier.

    Conclusion : clavier ASUS ROG Strix Scope RX

    Pour conclure le test de ce clavier ASUS ROG Strix Scope, les nouveaux commutateurs ROG RX Red sont vraiment impressionnants. En effet, dès la première frappe on sent la différence comparativement aux commutateurs que l’on connait jusque là. Rien qu’au bruit, on ressent une certaine qualité de construction de l’ensemble. On regrettera peut-être devoir passer d’un mode jeu à un mode bureau pour profiter des touches multimédias, mais sans cela le clavier ne bénéficiait pas de sa compacité que l’on apprécie.

    En termes de concurrences, dans cette gamme de prix nous retrouvons par exemple les CORSAIR K70 RGB MK.2 pour 170 euros soit un poil plus cher (si les revendeurs s’en tiennent au prix conseillé). Mais on fera aussi face aux très bons claviers ROCCAT 121 AIMO à 160 euros. Du côté de chez Logitech c’est au G513 Carbone qu’il aura à faire. Vous noterez que tous ces claviers concurrents disposent d’un repose poignet.

    Pour nous, ce sera donc une médaille HC d’Or. Un repose poignet livré en bundle sans augmenter le prix et ça aurait sans doute été une médaille coup de cœur.

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Plus

    • Sensation de frappe
    • Moins bruyant qu’un clavier mécanique avec des MX Red
    • Touche ctrl plus large
    • Design sympathique
    • Structure en aluminium
    • Éclairage RGB vraiment joli
    • Compact
    • Touche F12 confidentialité instantanée (Stealth Key)
    • Un bon prix, surtout pour du ROG (espérons que les revendeurs respectent le prix conseillé)

    Moins

    • Pas de repose-poignet


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.