Test : ASUS ROG Strix Z690-E GAMING WIFI, qui va oser craquer ?

    Overclocking automatique

    Cette carte mère sera testée dans notre configuration de référence que voici :

    • Processeur Intel Core i9-12900K (en test ici)
    • Alimentation be quiet! Dark Power Pro 11 1000 W (en test ici)
    • SSD Samsung 970 Evo Plus 2 To
    • RAM DDR5 GeIL POLARIS 5200 MHz CL38
    • Watercooling tout-en-un ASUS ROG Ryujin II 360
    • Boîtier CORSAIR Obsidian 800D modifié

    Pour activer l’OC automatique, nous passons via la fonctionnalité AI Overclocking présent dans la suite logicielle d’ASUS AI Suite 3. AI overclocking analyse le CPU et les capacités du système de refroidissement pour s’adapter à la situation réelle. Cet OC peut être lancé via le logiciel AI Suite. Après le redémarrage et les tests que le PC aura effectué, ce dernier nous propose un rapport d’overclocking. Dans ce dernier, il nous affiche passer la fréquence des P-Core à 5,3 GHz. Dans les faits, sous Cinebench R15 nous voyons nos cœurs à 5,1 et ils descendent même à 4,9 GHz.

    Au niveau des températures, sous Cinebench R15 nous relevons 89°C et 96°C avec l’OC au maximum. Sous Fire Strike nous relevons 66°C à stock et 75°C avec l’OC en pic.

    Passons maintenant aux scores obtenus sous Cinebench R15 et Fire Strike. Sous Cinebench R15 nous avons un score de 4 086 points à stock, un poil de cheveux au-dessus des autres cartes testées, mais de tellement peu que cela se joue surtout dans la marge d’erreur. Une fois OC, le score passe à 4 206 points, légèrement en retrait par rapport à la HERO et ses 4 242 points.
    Sous Fire Strike en revanche, nous avons constaté des scores moins bons une fois l’AI Overclocking activé. En effet, nous passons de 38 899 points de Physics Score à stock à 38 612 points.

    Si on regarde au multimètre les tensions du CPU en charge, nous relevons 1,283V sous Cinebench et 1,353V une fois l’OC automatique activé. Sous Fire Strike nous passons de 1,3V à 1,408V.

    Globalement, AI Overclocking permet en effet de gagner légèrement en performances. Cependant, les gains ne sont pas aussi intéressants que sur la MAXIMUS Z690 HERO et ASUS nous avait globalement habitué à mieux légèrement mieux.

    Lire la suite

    1 COMMENTAIRE

    1. Bonjour,

      La G gaming a l’air intéressante, si Asus vous l’envoie, je lirais le test entier même si la dénomination ROG… Micro Atx, bien équipé et en ddr5. Avec bien sûr la Tuf gaming Wi-Fi.
      J’ai un peu fouillé et dommage que MSI ne fasse pas d’effort au contraire.
      J’ai lu des test de Ddr5, le clocking a du bon si la carte peut. Ca confirme qu’elle est bien né avec un joli potentiel.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.