Test : ASUS ROG Strix Helios, un boîtier très haut de gamme RGB


Aperçu rapidement lors du Computex en début d’année et présenté un peu plus en détail il y a peu, ASUS a enfin annoncé officiellement son nouveau bijou, le ASUS ROG Strix Helios. Pour un prix de 279 euros et disponible d’ici peu de temps (déjà référencé sur Amazon et LDLC, mais au prix de 350 euros pour l’instant). Vous pourrez donc vous offrir un énorme boîtier plein de verre et de RGB pour vous faire une belle configuration full ASUS ROG.

Boîtier ASUS ROG Strix Helios : un boîtier au niveau de détail impressionnant

Après une récente introduction dans le monde des alimentations avec les ASUS ROG Thor et les watercooling tout-en-un avec les ASUS ROG Ryujin et Ryuo, la marque s’attaque aux boîtiers sous le sigle ROG. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ASUS a sorti le grand jeu pour son premier boîtier estampillé ROG Strix. En effet, nous sommes face à un design qui tape à l’œil. Avec ses trois panneaux en verre trempé, dont celui de la façade qui est en plus équipé d’un éclairage RGB adressable, il est très agréable à regarder.

Notez également l’épaisse et très belle grosse sangle sur le dessus du boîtier qui vous donnera une excellente prise lors du transport. De plus, celle-ci nous inspire confiance tellement elle a l’air solide. Les caractéristiques techniques et les fonctionnalités ont d’ailleurs tout d’un grand boîtier : cache alimentation avec fenêtre pour laisser apparaître l’écran OLED des alimentations ASUS ROG THOR, support de carte graphiques, compatibilité avec d’épais radiateurs pour watercooling custom. Il faut dire que pour son prix public conseillé de 279 euros (déjà référencé sur Amazon) il n’a pas non plus le droit à l’erreur. À première vue la rédaction est sous le charme. Nous allons donc voir maintenant plus en détail chaque recoin de ce boîtier pour voir s’il y a un « mais » à ce boîtier ASUS ROG Strix Helios.

Test du boîtier ASUS ROG Strix Helios

Dans un format moyen tour acceptant du E-ATX, ce boîtier mesure 250 mm de largeur sur 591 mm de hauteur pour une profondeur de 565 mm, le tout pour un poids de 18 kg. Nous avons 8+2 slots d’extensions et ce Helios accepte les cartes graphiques jusqu’à 450 mm de longueur et les ventirads de 190 mm de hauteur.

Il dispose de plusieurs fonctionnalités intéressantes comme un support de cartes graphiques, voyons tout ça en détail, mais avant faisons un tour du packaging.

Carton et bundle

Le carton de ce boîtier est assez imposant de par le poids et la taille du boîtier. Sur la face avant nous avons une photo de l’avant du boîtier accompagné de la référence tout comme sur une des tranches. C’est à l’arrière et sur la seconde tranche que nous allons retrouver des informations sur les caractéristiques et fonctionnalités techniques.

Quant au bundle, nous avons dans un beau petit carton plusieurs choses :

  • Serre câbles
  • Visserie
  • Manuel d’utilisation
  • Support pour pompe watercooling
  • Support pour carte graphique vertical (possibilité d’en placer deux en vertical)

bundle boîtier ASUS ROG Strix Helios

Caractéristiques techniques

Général
Nom ASUS ROG Strix Helios
Format Moyen tour
Matériaux
Connectiques en façade 1 x USB 3.1 Gen 2 (Type-C)
4 x USB 3.1 Gen 1
1 x Headphone
1 x Microphone
LED & Fan Control Buttons
Poids 18 kg
Dimensions (L x P x H) 250 x 565 x 591 mm
Compatibilités et emplacements disponibles
Format carte mère ATX/micro ATX/Mini ITX/EATX (12”x10,9”)
Alimentation
Longueur max GPU 450 mm
Hauteur max ventirad 190 mm
Slots d’extension et baies
Slots d’extension 8+2
3.5″ 2
2.5″ 4
Ventilation
Façade 3 x 140 mm/ 3 x 120 mm (Radiator + Fan Thickness: Max. 90 mm)
Dessus 2 x 140 mm/ 3 x 120 mm (Radiator + Fan Thickness: Max. 60 mm)
Arrière 1 x 140 mm/120 mm
Radiateur
Façade 120, 140, 240, 280, 360, 420 mm
Dessus 120, 140, 240, 280, 360 mm
Arrière 120, 140 mm

Extérieur et intérieur : ASUS ROG Strix Helios

Extérieur

De couleur noire, nous retrouvons un boîtier offrant des lignes sobres et très efficaces. Ce design est assez recherché et nous plaît beaucoup. Nous y trouvons donc un total de trois panneaux en verre trempé, un de chaque côté et celui à l’avant du boîtier qui bénéficie d’un éclairage RGB intégré.

Test boîtier ASUS ROG Strix helios

Nous avons de chaque côté des vitres en verre trempé. Pour les retirer, il faudra appuyer les boutons prévus à cet effet qui vont libérer les panneaux.

Bouton pour libérer panneau en verre trempé

Le front panel est sur le haut du boîtier et propose une connectique complète avec :

  • 1 x USB 3.1 Gen 2 (Type-C)
  • 4 x USB 3.1 Gen 1
  • 1 x Headphone
  • 1 x Microphone
  • LED & Fan Control Buttons

Notez le design original de l’avant de ce boîtier qui lui confère ce côté si attirant.

Sur le dessus du boîtier, nous allons avoir l’imposante sangle qui offre une prise sûre lors d’un éventuel transport. De plus elle est capable de résister à un poids allant jusqu’à 50 kg. Inutile de préciser que si votre PC réussi à atteindre ce poids, vous ne le déplacez de toute façon quasiment jamais. Sous celle-ci nous allons avoir un imposant filtre à poussière rigide qui se retire via un système de pression.

Sangle du ASUS ROG Strix Helios

Vous aurez remarqué que le panneau avant qui est en verre trempé n’est pas directement contre la façade. Ceci laisse donc un passage confortable pour le flux d’air.

L’arrière du boîtier est classique. Notez l’étiquette présente mentionnant la date de fabrication. Nous y avons également les boutons qui servent à libérer les panneaux en verre trempé des côtés latéraux. Notez aussi les deux slots PCIe verticaux. Sachez également que nous avons dans le bundle un accessoire pour pouvoir installer une seconde carte graphique à la verticale sur les slots standards (horizontal donc).

Nous avons trois filtres à poussières sur ce boîtier. Un premier sur le dessus qui est rigide et qui occupe toute la profondeur. Un second sous le boîtier qui va se tirer par l’avant. Et enfin un dernier à l’avant, qui va se tirer par le haut derrière le panneau en verre trempé.

Enfin une petite touche sympathique, nous avons une étiquette en tissu sur le boîtier avec la mention ROG. Un petit plus que nous retrouvions déjà sur la carte mère ASUS ROG Strix Z390-E GAMING.

ASUS ROG oblige, nous retrouvons une touche de RGB directement sur le panneau en verre trempé à l’avant du boîtier. Cet éclairage est modifiable via un bouton du front panel. Notez que le dessus du panneau, la tranche du verre donc, se voit donc aussi refléter l’éclairage créant un effet que nous adorons.

Bref l’extérieur de ce boîtier est particulièrement réussi.

Test ASUS ROG Strix Helios

Intérieur

L’intérieur du boîtier ASUS ROG Strix Helios dispose d’un cache alimentation faisant toute la profondeur du PC. Notez que celui-ci laisse une ouverture fenêtrée au niveau de l’étiquette de l’alimentation pour la mettre en valeur, d’autant plus pratique si vous disposez d’une alimentation ASUS ROG Thor. Nous retrouvons sur ce cache des inscriptions faisant références aux produits ROG. Enfin, il est également amovible.

Nous avons aussi un système de supports de cartes graphiques pouvant supporter jusqu’à deux cartes. L’ensemble de cette pièce va également constituer un cache-câbles pour la grosse alimentation 24-pin de la carte mère, mais sert également de support d’installation au périphérique ASUS ROG Aura Terminal. Mais aussi pourquoi pas, pour un SSD afin de le mettre en valeur.

Nous avons également quatre ventilateurs 140 mm ASUS ROG installés et, fait intéressant, ils sont équipés de pads en caoutchouc pour éviter les vibrations.

Dans de boîtier ASUS ROG Strix Helios nous pouvons placer plusieurs ventilateurs :

  • Façade : 3 x 120 mm ou 3 x 140 mm (avec radiateur d’épaisseur 90 mm)
  • Dessus : 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm (avec radiateur d’épaisseur 60 mm)
  • Arrière : 1 x 120 mm ou 1 x 140 mm

Quant aux radiateurs nous pourrons monter jusqu’à 420 mm en façade, 360 mm sur le dessus et 140 mm sur l’arrière.

Notez que nous avons un hub à l’arrière du boîtier sur la partie supérieure sur lequel sont branchés de base les quatre ventilateurs pré-installés. Malheureusement leurs vitesses ne sont pas PWM, mais nous pourrons choisir entre une vitesse Low et High directement via le bouton dédié du front panel.

HUB ventilateurs

Nous avons un cache alimentation qui se compose de deux parties. Nous pourrons les retirer en dévissant au préalable les vis à l’arrière et devant. Notez qu’il dispose également d’un passe-câble pour l’alimentation PCI-express de la carte graphique, et qu’il dispose d’une fenêtre afin de laisser une vue sur l’alimentation.

Quant aux emplacements de stockage, nous avons deux emplacements pour disques durs au format 3,5″ derrière le cache alimentation (via les cages fournit en bundle). Nous avons également quatre emplacements pour support de stockage au format 2,5″ à l’arrière du plateau à carte mère.

Passons maintenant au montage de notre configuration dans ce boîtier.

Lire la suite

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.