Test : Call of Duty: Warzone, focus sur les performances du DLSS

    Conclusion, le DLSS de NVIDIA dans le jeu Call of Duty: Warzone

    Nous l’avons vu, le DLSS (super-échantillonnage par Deep Learning en français) en mode performances augmente considérablement le framerate en jeu. Même le mode « Quality » sur lequel nous avons basé nos benchmarks est déjà très agréable. Mais y a-t-il une dégradation visuelle à prendre en compte ? Sur les deux images de l’exemple ci-dessous il est déjà impossible de savoir laquelle a le DLSS activé si on mettait les images côte à côte sans aucune indication. Et c’est plutôt une très bonne chose.

    Cette image ci-dessous représente un petit carré de 240 pixels de largeur coupé sur une image qui est à 3840 pixels d’origine (image en 4K à l’origine). Pour les afficher en grand, elles ont ensuite été redimensionnées à 1200 pixels de largeur. Il est assez difficile de constater une différence. De notre côté, le DLSS en mode « Quality » n’a clairement pas d’impact visuel. Quelle que soit la scène, même perché sur le haut d’un bâtiment et en zoomant dans les zones boisées, le constat est identique, il n’y a pas de perte de qualité avec le DLSS en mode « Quality ». C’est bien pour cette raison que de notre côté nous privilégions toujours ce mode au mode « Performance » qui certes permet un plus grand gain en termes de FPS, mais peut quelquefois dégrader plus ou moins la qualité visuelle.

    Rappelons que le DLSS est une technologie importante pour NVIDIA puisque celle-ci lui permet une avance très confortable face à son concurrent historique AMD qui a un train de retard à ce niveau-ci. De plus, de plus en plus de titres prennent cette technologie en charge et plus de titres le font, plus NVIDIA a l’avantage. Notez d’ailleurs que dorénavant le moteur de rendu Unreal Engine 4 permet l’implémentation de la technologie en très peu de temps, augurant un bel avenir au DLSS.

    jeux vidéos avec NVIDIA DLSS

    Pour conclure ce test de performance sur ce Call of Duty: Warzone DLSS, l’impact sur les FPS en jeu est bien sûr frappant dans chaque définition, mais c’est surtout en UHD (3840 x 2160 pixels) que nous y voyons un réel intérêt. En effet, plusieurs de nos cartes étaient juste sous la barre des 60 FPS de moyenne. Avec le DLSS activé en mode « Quality » pour ne pas perdre en qualité d’image, les FPS sont boostés et atteignent ensuite 90 FPS de moyenne, ce qui est bien plus agréable et clairement non négligeable.


    Avant de partir, n’oubliez pas de rejoindre notre serveur Discord et de nous suivre sur Instagram, Facebook et Twitter.


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.