Test : Chieftec Polaris 850W, une certification 80 PLUS GOLD, à quel prix ?

    Aujourd’hui dans la Cuisine du hardware, nous attaquons le test de l’alimentation Chieftec Polaris 850W. Un bloc d’alimentation avec certification 80 Plus Gold venant d’une marque encore assez peu réputée dans notre pays. Voyons donc ce que propose Chieftec avec cette référence.

    Introduction : alimentation Chieftec Polaris 850W

    Pas d’informations encore au niveau du laboratoire Cynebetics pour les certifications ETA et Lambda, il faudra encore attendre pour que cette référence PPS-850FC y soit passée. En attendant on dispose ici d’une certification 80 PLUS Gold assurant un rendement énergétique de 90% à 20% de charge, 92% à 50% de charge et enfin 89% à 100% de charge. Chieftec n’est pas très avare sur les technologies utilisées dans cette alimentation, la fiche produit se contente du minimum. Avec une alimentation de 850W, l’idéal est donc d’avoir un PC qui charge à hauteur de 425W en charge pour obtenir le meilleur rendement énergétique. Les alimentations Polaris utilisent une topologie LLC résonante avec conversion DC-to-DC qui fournit une énergie propre et constante.

    Il s’agit d’un bloc au format classique ATX avec des dimensions de 15 x 16 x 8,6 cm. Le bloc dispose d’une conception entièrement modulaire, ce qui sera bien pratique pour optimiser son câble management. La garantie de ce produit est de 2 ans.

    Test Chieftec Polaris 850W

    Pour le refroidissement des composants et notamment les condensateurs, la marque utilise un ventilateur de 140 mm annoncé comme silencieux. De plus, Chieftec dote ce bloc d’un mode Zéro RPM. Le ventilateur se coupe totalement sous un certain seuil de charge. Toutefois la marque n’annonce nulle part les niveaux de dB.


    Pour parler du prix, cette référence ne se trouve pas facilement. En pratique, elle est sur le site Alternate.fr au prix de 144,90 euros. Elle se trouve approximativement au même tarif sur la marketplace d’Amazon. Pas encore de référencement sur LDLC, TopAchat ou encore le duo Rue du Commerce et CDiscount.


    Packaging et bundle

    Au niveau du packaging, Chieftec utilise un seul et unique packaging pour différencier sa 850W de la 1050W. Ce sera un petit autocollant rouge qui indiquera la version concernée selon ou il sera collé. Sur l’avant se trouve une photo du bloc d’alimentation avec les références et à l’arrière se trouve le détail de l’ampérage des Polaris 850 et 1050W.

    Une fois le carton ouvert, les câbles se trouvent dans une trousse en tissu noir et le bloc est protégé dans de la mousse.

    Aspect visuel

    Le design de ce bloc d’alimentation est assez classique avec un châssis en métal peint en noir. Seule d’un côté se trouve une étiquette avec le logo de la gamme Polaris et celui de Chieftec. Le tout sur un fond noir également avec juste deux lignes de couleurs dans un coin.

    À l’arrière du bloc, au niveau de l’entrée A/C nous avons l’interrupteur On / Off. Le reste se compose d’une grille aidant au flux d’air pour améliorer le refroidissement des composants internes. Notez que malheureusement on y voit très distinctivement un fil vert assez disgracieux. Du côté de la connectique, nous sommes sur un design full modulaire. Nous retrouvons donc les classiques connecteurs pour les divers câbles. Chieftec a inscrit près de chaque connecteur à quoi ils sont destinés afin de faciliter le branchement.

    Pour continuer, sur le dessus de l’alimentation se trouve une grille ronde. Au centre se trouve le logo de la marque dans un fond de couleur or. Le dos du bloc est simplement noir avec une étiquette regroupant le détail sur l’ampérage des différents rails avec numéro de série, etc.

    Passons maintenant à la suite et regardons de plus près les caractéristiques techniques ainsi que la stabilité des tensions.

    Lire la suite

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.