Test : GIGABYTE AORUS CV27Q, un écran WQHD 165 Hz pro-gamer ?

 


Avoir un écran pour jouer est obligatoire, mais là vient le choix de cet écran et on rentre dans une véritable jungle. AORUS, la division gaming de Gigabyte, propose uniquement des écrans gaming haut de gamme, mais pas trop, pour offrir de bons compromis aux joueurs. Après un premier écran AORUS AD27QD que nous avions testé, nous nous attaquons maintenant à l’écran AORUS CV27Q.

Écran gamer GIGABYTE AORUS CV27Q, un écran parfait pour le gaming ?

Cet écran est donc un vrai bijou pour les joueurs, et plus particulièrement les joueurs de FPS. En effet, sur une dalle VA disposant d’une diagonale de 27″ le taux de rafraîchissement est ici de 165 Hz avec un temps de réponse de 1 ms. Cela assure donc une netteté de l’image lors de mouvement rapide, idéale pour les FPS du type Counter Strike. Bien sûr ce n’est pas l’écran qui fera de vous un bon joueur, mais un bon joueur pourra dans certains cas en tirer parti. Dans tous les cas il est particulièrement agréable d’avoir un écran rapide que cela soit réellement utile ou non. De plus, nous sommes sur une définition WQHD de 2560 x 1440 pixels, une définition tant agréable en jeux que dans un usage bureautique. Tout ceci est accompagné de la technologie AMD freeSync2 HDR (écran certifié DisplayHDR 400) et de Nvidia G-SYNC « Compatible ».

Notez que cet écran existe également avec une définition en FHD (1920 x 1080 pixels), l’AORUS CV27F en test par ici.

Écran AORUS CV27Q

De plus, son contraste est annoncé à 3000:1 en typique (eh oui le « dynamique » c’est surtout du bullshit commercial qui ne veut rien dire quand on compare). En effet les dalles VA permettent d’excellents contraste, nous y reviendrons plus loin. Quant à sa luminosité, elle est annoncée à 400 cd/m2 ; ce qui est le minimum à atteindre en pic pour prétendre à une certification HDR. En outre nous reposons sur une dalle 8 bits proposant 16,7 millions de couleurs couvrant 90% de l’espace colorimétrique DCI-P3. Il est disponible sur LDLC à un prix de 549,95 euros ou sur Amazon à des prix légèrement supérieurs actuellement..

Pour information, 8 bits signifie que nous avons 256 nuances de rouge avec 256 nuances de vert, mais également 256 nuances de bleu pour un total de 256 * 256 * 256 soit approximativement 16,7 millions de couleurs. Une dalle 10 bits aura 1024 nuances de rouge, 1024 nuances de vert et 1024 nuances de bleu pour un total de 1024 * 1024 * 1024 soit approximativement 1,07 milliard de couleurs. Mais il s’agit ici de nuances de couleurs, de profondeurs des couleurs en somme. Cela n’augmente pas l’espace colorimétrique puisqu’il ne s’agit pas d’ajouter des rouges plus rouges, mais seulement d’apporter plus de nuances entre les extrêmes qui sont couverts par l’espace colorimétrique.

Mais avant d’aller plus loin dans ce test et de voir en détail l’ergonomie et surtout la justesse des couleurs et l’uniformité de la dalle avec notre belle petite sonde X-rite EODIS3 i1 Display Pro, faisons le tour du packaging.

Packaging

Le carton fait dans la simplicité, sur la face avant nous retrouvons une photo de l’écran sur un fond noir uni, le logo et la référence accompagnés de la définition de l’écran et de la mention « High Bit Rate 3 ». La face arrière montre l’arrière de l’écran accompagné uniquement du logo de la marque et de la référence de l’écran. C’est sur les tranches du carton que nous allons pouvoir trouver les spécificités techniques.

À l’ouverture du carton, nous pouvons trouver un schéma expliquant les étapes de l’installation du pied.

installation du pied de l'écran

Quant au bundle, assez classique, nous retrouvons bien évidemment :

  • Les cordons d’alimentation
  • Un câble Display port
  • Un câble HDMI
  • Un câble USB 3.0
  • Une carte de garantie
  • Un guide d’installation multilingue

bundle

Passons à la suite et regardons l’écran de plus près.

Aspect visuel et montage

Aspect visuel

Visuellement nous sommes sur un écran qui est destiné aux gamers et relativement haut de gamme, par conséquent le design est forcément soigné.

Nous retrouvons un design sans bord et un pied cette fois-ci assez fin. Un design idéal pour des configurations multi-écrans. L’unique véritable bord de l’écran sur le bas ne présente que le logo AORUS au centre, sans aucune autre inscription ailleurs.

L’arrière de l’écran est aussi soigné sans partir dans l’extrême. De part et d’autre nous retrouvons deux bandes RGB représentant les ailes du faucon du logo AORUS. La partie supérieure présente la mention chère à la marque « Team Up Fight On ». Quant au pied de l’écran, la colonne est fine et ne présente pas d’éclairage RGB. Le logo AORUS est sur le haut du pied et nous retrouvons sur le bas une ouverture pour faire passer les câbles et parfaire son câble management.

Le pied de l’écran est relativement fin et est en forme de V. Nous retrouvons le logo AORUS sur l’arrière de celui-ci.

pied

Nous avons au centre de l’écran, sous le logo AORUS la molette qui nous permettra de naviguer dans l’OSD. Notez qu’il sert également de bouton power en étant également un bouton.

molette écran AORUS

On retrouvera les entrées vidéos sur le dessous de l’écran avec :

  • L’entrée Display Port
  • Les deux entrées HDMI 2.0
  • L’alimentation
  • Le port USB 3.0 type B
  • Les deux ports USB 3.0 (pour brancher clavier et souris par exemple ou encore recharger un smartphone)
  • Les entrées jack pour casque et micro

Enfin, notez l’incurvation de l’écran en 1500R. Un aspect qui permet une réelle immersion en multi-screen.

Pour l’anecdote, le champ de vision de l’œil humain est de 1000R, avec une courbure à 1500R nous nous rapprochons du FoV naturel de nos yeux. Bien plus que le 1800R ou encore un écran plat.

Courbure écran 1500R

Montage

Le montage du pied de cet écran AORUS CV27Q se fait très simplement. En effet, une fois le polystyrène tiré du carton, nous n’avons plus qu’à prendre la colonne du pied et le placer à son emplacement à l’arrière de l’écran, il suffira de le clipser. Il faudra ensuite placer le pied, pour cela nous le faisons passer dans les deux ergots et effectuons une petite rotation pour le fixer dans un premier temps. Pour terminer, il suffira de serrer la vis à main.

Maintenant que nous savons à quoi il ressemble et que nous l’avons monté, regardons en détail ce que nous avons pour son prix de 549 euros.

Lire la suite

3 Commentaires

  1. Bonjour, tout d’abord merci pour tous vos tests et vos articles vous faites un super boulot.
    C’était pour savoir si vous pouvez communiquer les différents réglages pour la colorimétrie? Merci d’avance et continuez comme ça 😉

  2. Bonjour, vous n’avez pas testé le ghosting sur cet écran. La plupart des écrans VA pour je pas dire tous ont du Ghosting et c’est vraiment très gênant (exemple bien visible sur le site de MSI où il y a un fond noir et de toutes petites bandes blanches verticales).

    En effet dès que l’on fait défiler la page, les bandes blanches disparaissent, ce qui n’arrive pas sur un écran IPS.

    Est-ce le cas sur cet écran également ?

    Pourquoi y a t’il si peu d’écran incurvé en ips ?

    Merci pour votre retour !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.