Test : Gigabyte AORUS NVMe Gen4 SSD 1 To, le SSD PCie 4.0 !

Aujourd’hui, nous testons un des SSD de chez AORUS qui représente une grande évolution dans le domaine de l’informatique. En effet il s’agit du SSD AORUS NVMe Gen4 d’une capacité de 1 To. Un des premiers SSD qui utilise donc l’interface PCIe 4.0 pour atteindre de nouveaux paliers de vitesse.

Le SSD AORUS NVMe Gen4 en test complet, que vaut-il vraiment ?

Nous vous en parlions récemment lorsqu’il a été présenté par la marque, ce SSD au format M.2 2280 utilise donc la nouvelle interface PCIe 4.0 introduite par le nouveau chipset AMD X570 avec le protocole NVMe 1.3. Pour rappel le PCIe 4.0 double simplement la bande passante et permettrait donc des débits de 31,5 Go/s contre 15,75 Go/s sur le PCIe 3.0. Disponible en 500 Go, 1 To et aussi 2 To, nous testons ici la version 1 To qui se trouve à un tarif de 302 euros sur Amazon.
Celui-ci est équipé de mémoire NAND 3D TLC Toshiba BiCS4 96 couches, le tout géré par un contrôleur Physon PS5016-E16. Nous avons un système de refroidissement imposant entièrement en cuivre. Les débits annoncés pour notre SSD sont de 5000 Mo/s en lecture et de 4400 Mo/s en écriture. Nous disposons d’un cache de 1 Go. La lecture aléatoire est de 750K IOPS et 700K IOPS en écriture.

Test SSD Gigtabyte AORUS NVMe Gen4 1 To

Nous avons une garantie de 5 ans ou de 1800 TBW (ce qui veut dire qu’AORUS garantit l’écriture de 1800 téraoctets). Le MTBF annoncé (temps moyen entre deux pannes) est de 1,77 millions d’heures.

Avant d’aller plus loin, voici pour rappel les différents types de mémoires que nous avons sur le marché :

  • SLC (Single Layer Cell) qui comporte 1 bit par cellule. Cela se traduit par des SSD plus rapides, plus fiables, mais également plus chers avec jusqu’à 10 000 cycles d’écriture assurés.
  • MLC (Multi Level Cell) et ses 2 bits par cellule. Elle permet entre 3000 et 5000 cycles d’écriture garantis.
  • TLC (Triple Level Cell) 3 bits par cellule. Cette mémoire plus économique, moins rapide et moins endurante se traduit par des cycles d’écriture garantis bien moindres avec environ 1000 cycles seulement.

Packaging

Le SSD arrive dans une petite boîte noire avec le logo AORUS ainsi que la référence. C’est au dos que nous retrouverons quelques caractéristiques techniques. À l’intérieur nous avons le SSD confortablement installé et surtout bien calé dans une mousse assez dense. Sous cette mousse nous retrouvons un petit livret d’informations sur la garantie.

Aspect visuel du SSD AORUS NVMe Gen4

Une fois le dissipateur thermique retiré, nous constatons la présence d’un pad thermique de chaque côté du dissipateur afin de refroidir les deux côtés du SSD.

Dssipateur thermique full cuivre AORUS

En soit le design du dissipateur est relativement simple, mais extrêmement classieux dû au cuivre utilisé qui reste tel quel. De face nous avons des stries verticales avec une petite bande noire parcourant une partie de la longueur avec le logo AORUS. Le dissipateur a une hauteur relativement conséquente puisqu’il fait 11,4 mm de hauteur pour 23,5 mm de longueur.

Sur les côtés nous trouvons trois petites vis. La mention « THERMAL DESIGN FOR GEN4 » est également présente.

SSD AORUS NVMe Gen4

Accompagné d’une belle carte mère, ce dissipateur thermique fera certainement tourner la tête des plus avides de performances et d’esthétisme.

SSD AORUS NVMe Gen4

Logiciel SSD ToolBox

AORUS nous propose également un petit logiciel très simple permettant de surveiller l’état de son SSD. Sur la page d’accueil, nous y trouvons une estimation de sa durée de vie exprimer en pourcentage. La température en degrés Celsius et Fahrenheit, le temps durant lequel le SSD a tourné. Mais aussi bien sûr sa référence, version du Firmware et lettre du lecteur.

Logiciel Gigabyte AORUS SSD ToolBox

Le deuxième onglet regroupe les informations SMART.

Logiciel Gigabyte AORUS SSD ToolBox

Le quatrième onglet propose d’effectuer un Secure Erase.

Logiciel Gigabyte AORUS SSD ToolBox

Enfin le dernier onglet va permettre de vérifier la version du Firmware et de mettre à jour si besoin.

Benchmarks : SSD AORUS NVMe Gen4 1 To

Pour tester ce SSD AORUS NVMe Gen4 1 To, nous avons utilisé une configuration qui n’est forcément pas la même que d’habitude, puisque nous avons eu besoin du PCIe 4.0. Toutefois, nous avons aussi benché ce SSD sur notre configuration de référence afin de comparer les débits obtenus en PCie 3.0 et 4.0. Nous rappelons qu’AORUS annonce jusqu’à 5000 Mo/s en lecture et 4400 Mo/s en écriture.

Configuration test avec plateforme AMD X570 pour le PCIe 4.0

Configuration test avec plateforme Intel Z370 pour le PCIe 3.0

Comme vous le constatez, seul le couple carte mère/CPU change, le reste est identique.

Test SSD Gigtabyte AORUS NVMe Gen4 1 To

CystalDiskMark débits séquentiels

Benchmark CrystalDiskMark lecture écriture séquentiels

En débits séquentiels, le PCIe 4.0 nous fait atteindre les 5 010.80 Mo/s en lecture et 4 290 Mo/s en écriture. En PCIe 3.0 nous sommes à 3 434,50 Mo/s en écriture et 3 450,90 Mo/s en lecture.

CystalDiskMark 4K

Benchmark CrystalDiskMark lecture écriture 4K

En écriture et lecture 4K, le PCIe 4.0 place ce SSD légèrement au-dessus du Samsung 970 PRO 1 To avec 599,4 Mo/s en écriture et 641 Mo/s en lecture. En revanche en PCIe 3.0 nous sommes en retrait avec 494,9 Mo/s en écriture et 552,6 Mo/s en lecture.

AS SSD séquentiels

Benchmark AS SSD AORUS NVMe PCIe 4.0

Sous AS SSD Benchmark , les débits séquentiels mettent forcément à l’honneur le PCIe 4.0 avec 3 879,58 Mo/s en écriture et 4 238,28 Mo/s en lecture. En PCIe 3.0 nous serons en revanche face aux SSD Samsung.

AS SSD 4K

Benchmark AS SSD 4K

En lecture/écriture 4K, le PCIe ne fait pas tout. En effet ce SSD AORUS NVMe Gen4 n’est pas premier du classement en écriture avec 168,02 Mo/s. Il passe en revanche en top position avec une lecture à 69,41 Mo/s

AS SSD 4K-64

Benchmark 4K-64

Encore une fois le PCIe 4.0 ne fait pas tout puisqu’ici ce SSD fait visiblement mieux en PCIe 3.0 qu’en 4.0.

AS SSD Score

Benchmark AS SSD Copy

Encore une fois, le PCIe 4.0 ne suffit pas à le passer premier puisqu’il fait à nouveau mieux sur une carte mère en PCIe 3.0

AS SSD temps d’accès

Benchmark AS SSD temps d'accès

Quant aux temps d’accès, ils sont en revanche excellents aussi bien en PCie 4.0 que 3.0.

ATTO Disk

Et le dernier benchmark pour la route.

Benchmark ATTO Disk

Score HC mixeuse

Enfin voici notre moyenne calculée afin de représenter un score global des SSD qui passent sur nos configurations tests. Nous pouvons voir ici que grâce aux débits séquentiels qui sont excellents, ce SSD se retrouve en haut du panier.

Score moyen SSD AORUS NVMe Gen4

Températures

De bonnes performances c’est bien, mais à bonne température c’est mieux. Nous avons donc relevé la température maximale atteinte par le SSD via le logiciel HWiNFO. Cette valeur est relevée après nos trois passes sous le benchmark CrystalDiskMark. Nous le relevons à la fois sur la carte mère en PCIe 3.0 et en 4.0. Les benchmarks sont réalisés sur une table de bench, donc sans flux d’air et la température ambiante est de 22 à 23°C.

Températures SSD M.2

En PCIe 3.0 nous atteignons une température maximale de 52°C. En PCie 4.0 nous atteignons les 68°C. Nous pouvons donc en déduire qu’effectivement le dissipateur thermique est obligatoire sous peine de le voir chauffer excessivement.

Conclusion : SSD AORUS NVMe Gen4

Pour conclure ce test, le PCIe 4.0 apporte clairement un gain considérable sur les débits séquentiels. En revanche dès lors que nous passons sur des écritures et lectures aléatoires le gain est moins considérable, parfois même sous ses propres performances lorsqu’il est branché en PCIe 3.0. Tout en restant excellent dans tous les cas.

Le dissipateur thermique full cuivre est assez imposant et est très réussi selon nous. Il permet d’ailleurs de garder une température pas trop élevée afin d’éviter le throttle thermique, un effet qui a pour cause de réduire les performances du SSD afin de contenir/baisser les températures afin qu’il ne subisse pas de dégâts dus à la chaleur.

Annoncé à un prix de 155 $ pour la version 500 Go, 255 $ pour notre version 1 To et enfin 475 $ pour ce SSD en 2 To. Toutefois nous pouvons trouver la version 1 To sur Amazon au prix de 302 euros, un tarif qui pique ! En face, nous trouverons notamment le SSD Corsair Force MP600 1 To qui lui a un prix constaté de 314,95 euros chez les revendeurs. Prenons en compte que si nous prenons les SSD Samsung les plus performants qui sont passés sur notre banc de test, comme le 970 EVO Plus et PRO, les tarifs sont de l’ordre de 224 et 315 euros respectivement. Ce SSD AORUS se trouve finalement à un tarif qui n’est pas si mauvais que ça. Bien que cela reste cher pour un SSD.

SSD AORUS NVMe Gen4

À la rédaction, nous sommes assez divisés. En effet, j’aurais personnellement mis une médaille d’or puisque concrètement, même face aux meilleurs SSD Samsung il leur fait face et les dépasse même souvent. En revanche mes collègues auraient mis une médaille d’argent puisqu’ils s’attendaient à mieux et sont relativement déçus. Qu’en pensez-vous ?

Médaille d'or par HardwareCooking

Pour

  • Excellentes performances
  • Avantages classiques du M.2 : pas de câbles et installation facile
  • Design
  • PCIe 4.0 pour les débits séquentiels

Moins

  • Prix (assez relatif)
  • Températures
  • Gain PCIe 4.0 peu notable face au 3.0 en aléatoire


 

6 Commentaires

  1. après la lecteur de votre test, j’hésite entre le Corsair Force MP600 1To et celui de Gigabyte. Mais l’un est dispo et l’autre introuvable, dommage.

  2. à tout hasard, je demande :
    les gains obtenus sur une x570 seront ils similaire sur une x470 avec un zen 3?
    J’ai une gigabyte et pas envie de passer sur le dernier bios qui « coupe » du coup la disponibilité du PCIe 4.
    Donc, j’hésite…

  3. C’est bien tous ces test mais moi ça me parle pas, ça donne quoi en vrai ? temps pour démarrer windows ? temps pour copier un fichier de 10 Go ? temps pour lancer une application du genre photoshop. ça serait quand même plus parlant que « AS SSD 4K-64 » qui parlent à personne…

    • Ce genre de benchmark ne vous parle pas, mais pour les connaisseurs si. Nous allons cependant tenir compte de votre remarque et réfléchir à intégrer ce genre de test, notamment celui du démarrage de Windows.

  4. Comment avez-vous fais pour installer windows sur le AORUS NVMe Gen4 SSD 1 To.
    Perso je n’y arrive pas sur une carte mère Gigabyte z390 designare.
    W10 me demande des driver dès le début de l’install.
    Si il y a une astuce que je ne connais pas, je suis preneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.