Test : Intel Core i9-12900K, le nouveau flagship à 16 cœurs et 24 threads

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, parallèlement au test du Core i5-12600K, nous testons le très attendu processeur Intel Core i9-12900K. Ce dernier est issu de la 12e génération Alder Lake-S de chez Intel et est basé sur une nouvelle architecture hybride fonctionnant à la manière de big.LITTLE d’ARM. Nous allons voir ses performances tout au long de notre test, que ce soit en termes de températures, consommation, mais aussi bien sûr question performances en gaming et en applicatif.

    Processeur Intel Core i9-12900K, notre test complet

    Rentrons dans les caractéristiques techniques de ce processeur. Nous sommes sur une architecture hybride utilisant deux types de cœur. D’un côté nous avons huit cœurs à haute efficacité énergétique « Efficient » qui sont appelés E-Core (Gracemont). De l’autre côté se trouvent huit cœurs « Performance » qui se nomment P-Core (Golden Cove). C’est une distinction importante à faire pour plusieurs raisons. Il faut prendre en considération que ces cœurs à haute efficacité énergétique ne profitent pas de l’Hyperthreading, c’est pourquoi il s’agit d’un processeur à 16 cœurs et 24 threads et non 32 threads. C’est la technologie Intel Thread Director qui se charge d’affecter les cores à telles ou telles types d’applications. Cette architecture permet de gagner en efficacité lors de processus tournant en fond, par exemple OBS lorsqu’on streame un jeu ou lors de rendu vidéo sur Adobe Premiere Pro pendant que l’on importe des photos RAW et qu’on les exporte en JPG sous Lightroom. Notez par la même occasion que Windows 11 a été développé pour optimiser les performances de cette nouvelle génération de processeurs.

    Pour les fréquences, les P-Core tournent à une vitesse maximale du Boost à 5,3 GHz sur un cœur et 4,9 GHz sur les huit cœurs à la fois. Pour les E-Core la fréquence est de 3,9 GHz sur un à quatre cœurs et 3,7 GHz sur les huit cœurs. Ce i9-12900K utilise un cache L3 de 30 Mo et le TDP est de 125 W (PL1) et 228 W (PL2). Nous sommes ici sur un processus de gravure de 10 nm. Pour mémoire, ce 12900K gère nativement la mémoire DDR4-3200 et DDR5-4800. De plus, on retrouve une partie graphique intégrée basée sur un Intel Iris Xe Graphics 32. 20 lignes PCIe sont présentes. Vous l’avez sans doute compris, certaines cartes mères tourneront avec de la DDR4 et d’autres avec de la DDR5, les slots étant différents en plus de l’architecture, il n’y aucune rétrocompatibilité entre ces normes mémoires.

    Allié à la technologie Intel Thread Director, Windows 11 a été conçu pour fonctionner de manière optimale avec ces processeurs Intel Alder Lake-S. En effet, avec deux types de cœurs différents et donc des performances différences, le système doit en avoir conscience pour pouvoir attribuer chaque type de cœur à des taches précises afin d’optimiser les performances globales. L’architecture d’instructions (ISA) est de ce fait plus complexe que sur les anciennes générations de CPU. Les systèmes mobiles fonctionnent déjà de cette manière pour la plupart, mais c’est une petite nouveauté dans le monde du Desktop.

    Selon Intel, les P-Cores sont optimisés pour les applications à un seul et léger thread comme les jeux ou les tâches de productivité générale en premier plan. Pour les E-Cores, ils sont orientés vers les charges de travail avec de nombreux threads et peuvent également aider à gérer les tâches d’arrière-plan, tandis que les P-Cores se concentrent davantage sur les aspects liés aux performances.

    Pour cette génération, Intel a annoncé un gain allant jusqu’à 19 % par rapport à la génération précédente de cœurs Cypress Cove dans Rocket Lake à la même fréquence.

    Cette technologie permet au planificateur du système d’exploitation d’être au courant de la présence de différents ISA sur le même SoC et de gérer efficacement les ressources. Intel a déclaré que Thread Director prend en compte plusieurs paramètres tels que le TDP, la puissance disponible, etc. et fournit un retour continu au planificateur du système d’exploitation avec une « précision à la nanoseconde ». C’est pour ces raisons que ces processeurs ne seront pleinement utilisés que sous Windows 11.

    En se basant sur ce qu’annonce Intel, pour se représenter l’amélioration des performances par watts, à consommation « égale », le 12900K est annoncé comme +50% plus performant que le 11900K (250 W le 11900K et 241 W le 12900K). En consommant 125 W, il reste toujours plus performant de 30% par rapport au 11900K. le 12900K est au niveau du 11900K lorsqu’il consomme 65 W contre 250 W.

    Cette génération de processeurs Alder Lake-S arrive avec les nouveaux chipsets Intel 600. Et pour commencer nous avons par exemple le Z690 comme sur la Z690 AORUS MASTER ou encore la ASUS ROG Strix Z690-E GAMING pour ne citer qu’elle. En effet, pas moins d’une centaine de cartes mères seront disponibles sur ce chipset.


    Quid des tarifs ?

    Question tarif, ce processeur Core i9-12900K est proposé à des tarifs allant de 739,99 euros sur TopAchat à 749,99 euros chez LDLC. À titre de comparaison, le 11900K était proposé à 700 euros sur TopAchat lors de son lancement, on constate une augmentation moyenne de 50 euros pour le flagship de cette gamme mainstream. En revanche attention, si l’augmentation des CPU n’est pas faramineuse, c’est une tout autre histoire pour les cartes mères où certaines références ont vu une augmentation allant jusqu’à +67%. Un facteur à prendre évidemment en compte lors de l’achat puisque ces nouveaux processeurs nécessitent obligatoirement un nouveau socket et donc une nouvelle carte mère.


    Passons à la suite et regardons ce que nous tirons de ce CPU Intel Core i9-12900K en termes de températures et consommations.

    Lire la suite


    4 Commentaires

    1. Pour quoi ne pas débrider une bonne fois pour toute ce problème de RAM bloqué à une fréquence au lieu de prendre toutes les caractéristiques nativement ?
      À part ça, gros problèmes de température sur ce I9. A voir le I7. Faut vraiment avoir une utilité particulière (milieu professionnel) pour avoir besoin de plus que le I5 et le I7.
      Les nouvelles technologies sont vraiment utiles, du bon travail/développement chez Intel.
      Merci pour ce test clair et complet.

    2. Donc, configuration native. Au top en Intel et AMD.
      Si changement il y a durant la période, nous le saurons. La Ram…. Ne durera pas longtemps !
      Et la prochaine carte mère en test remplie d’USB 2.0 ! Merci aurevoir ! OK pour le bios… Mais, Je n’ai plus de lecteurs de disquettes.
      Que dire, encore merci pour le site, à toute l’équipe.
      J’apprécie le choix très large des composants informatique.
      Bon week-end

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.