Test : IRDM Pro M.2 SSD 1 To, un SSD haut de gamme chez GOODRAM !

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous testons le SSD IRDM Pro M.2 1 To qui nous vient tout droit de chez GOODRAM. L’entreprise annonce des débits de 7000 Mo/s en lecture et 5500 Mo/s en écriture. Ce SSD dispose d’un dissipateur thermique en bundle et qui est visuellement très réussi, même si ça reste un avis assez subjectif. En tout cas, les finitions sont excellentes. Voyons tout au long de ce test ce que vaut vraiment cette référence.

    Sommaire : test du SSD IRDM Pro M.2

    Nous sommes ici sur un SSD branché en PCIe 4.0 4x et intégrant un contrôleur Phison PS5018-E18 à huit canaux. Nous avons aussi 2 Go de mémoire cache via une puce Hynix DDR4-2666 et des puces mémoires TLC 3D. Ce contrôleur est basé sur le processus de fabrication en 12 nm de chez TSMC avec un processeur triple cœur ARM Cortex R5 32 bits et deux processeurs CoXProcessor. Comme annoncé juste au-dessus, l’entreprise annonce des débits de 7000 Mo/s en lecture et 5500 Mo/s en écriture. Les IOPS en lecture aléatoire 4K sont annoncés à 350 000 et 700 000 IOPS en écriture. Le SSD IRDM Pro M.2 est disponible en plusieurs capacités : 1, 2, et 4 To. Le MTBF annoncé est de 2 000 000 d’heures pour une durée de garantie de 5 ans ou TBW.

    GOODRAM propose en bundle un dissipateur thermique assez sympathique avec son SSD IRDM Pro M.2. Celui-ci est nécessaire puisque nous sommes sur un type de SSD en PCIe 4.0. Ceci permet donc d’éviter un étranglement thermique qui baisserait les performances du SSD à cause de températures élevées.


    En termes de tarification, nous n’avons pour le moment aucun tarif à communiquer et ils ne sont pas encore disponibles sur le marché français. En revanche, ils sont disponibles sur le site espagnol pcomponantes.com qui affiche la version 1 To à 233,61 euros, la version 2 To à 444,94 euros et enfin la version 4 To à 880,77 euros. 


    Notez que l’entreprise offre une garantie de 5 ans sur ce SSD ou TBW. Ce qui veut dire que si l’on atteint ce seuil avant les 5 ans, la garantie ne sera plus effective.

    Packaging et déballage

    Le SSD arrive dans une petite boîte noire dans un design assez sympa. Sur un fond noir et avec des touches de rouges, la face avant superpose le logo de la marque avec une photo du SSD monté avec le dissipateur thermique. Sur le haut à droite nous avons la capacité de notre SSD et sur le bas les débits ainsi que la durée de garantie qui est de 5 ans. Sur le haut à gauche nous avons le format du SSD ainsi que son câblage : M.2 2280 et PCIe 4.0 x4 NVMe 1.4.

    À l’ouverture du carton, nous découvrons une boîte entièrement noire avec une image en relief du SSD et la référence dessous. Une fois la boîte ouverte, nous découvrons un petit set d’autocollants et une carte de remerciement. Enfin, nous tombons nez à nez sur le SSD et le dissipateur joliment présenté en pièce détachée dans un écrin. Le SDD est au centre, à gauche se trouve le haut du dissipateur thermique et à droite la partie inférieure. Sous ce petit écrin vont se trouver la visserie, un petit tournevis ainsi que le manuel de montage du dissipateur.

    Avant d’installer le dissipateur thermique, regardons à quoi ressemble le SSD. Des deux côtés nous retrouvons des autocollants. Sur le côté principal avec les puces, nous avons juste un autocollant avec le logo IRDM sur un fond noir avec des lignes grises. C’est à l’arrière que l’on va trouver l’étiquette avec le numéro de série et d’autres informations légales.

    Pour installer le dissipateur thermique, cela n’a rien de sorcier. Chacune des deux parties du dissipateur dispose d’un pad thermique préappliqué dont il faudra retirer le film de protection. Sur la partie basse, on va simplement poser le SSD en faisant correspondre la partie en demi-lune correspondant à l’emplacement de la vis du système de fixation à la carte mère. Une fois la partie supérieure du dissipateur en place, il suffira alors de visser chacune des six vis. Il ne reste plus qu’à installer le SSD sur sa carte mère.

    Comme vous pouvez le constater, sur les côtés du dissipateur thermique nous avons plusieurs inscriptions avec par exemple la marque « IRDM PRO by GOODRAM » que nous trouvons sur les deux côtés.

    Passons à la suite et commençons les benchmarks.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.