Test : Kingston FURY Renegade RGB 2×16 Go 3600 MHz CL16

    Pour celles et ceux qui ont suivi l’actualité de Kingston, la marque HyperX n’appartient plus au principal fabricant mondial de solutions de mémoire et de stockage. En effet, HP a acheté la partie périphérique HyperX et la marque qui en découle.
    Du coup, Kingston en profite pour renouveler sa gamme de produits haute performance et a lancé sa nouvelle marque de produits gaming FURY. Nous y trouvons les FURY Beast DDR4, FURY Beast DDR4 RGB, FURY Renegade DDR4, FURY Renegade DDR4 RGB et en SO-DIMM les FURY Impact DDR4. Nous en profitons ici pour tester un de ces nouveaux kits mémoire DDR4 avec les Kingston FURY Renegade RGB.

    Kingston FURY Renegade RGB : notre test

    Les Kingston FURY Renegade affichent un design assez mastoc et sont disponibles en deux versions : classique ou avec un éclairage RGB. Pour ce test, nous avons reçu un kit 2 x 16 Go dont la fréquence est de 3600 MHz avec des timings CL16-20-20 pour un voltage de 1,35 V.
    Mais un large choix de kits est disponible chez Kingston avec des capacités de 8 Go, 16 Go et 32 Go sur une barrette ou en kits de deux en 16 Go, 32 Go et 64 Go, des kits de quatre en 32 Go, 64 Go et 128 Go ou encore un kit de huit en 256 Go. Du côté des fréquences, nous avons 3000 MHz, 3200 MHz, 3600 MHz, 4000 MHz, 4266 MHz et 4600 MHz. Quant aux timings ils vont de CL15 à CL19.
    De très nombreuses possibilités, si avec ça vous ne trouvez pas, on ne peut rien pour vous.

    Test DDR4 Kingston FURY Renegade
    DDR4 Kingston FURY Renegade RGB

    En termes de tarif, il est possible de se procurer ce kit en 3600 MHz à 201,34 € sur Amazon ou à 285,95 € chez LDLC.


    La RAM, acronyme de Random Access Memory, est une mémoire à accès aléatoires qui sert à stocker les informations nécessaires au fonctionnement du processeur. L’environnement de travail est chargé dans la RAM afin de profiter d’un maximum de vitesse, elle est synchronisée avec l’horloge du processeur et y sont écrits les résultats des opérations récurrentes effectuées. Les données les plus anciennes sont tout bonnement éjectées au fur et à mesure de l’écriture dans celle-ci. La mémoire RAM n’est pas un support de stockage puisque la mémoire est volatile, une fois que la barrette n’est plus alimentée en courant elle perd toutes les données non enregistrées sur le disque dur, d’où l’importance de laisser votre ordinateur s’éteindre proprement pour que la RAM se vide sur ce dernier. Sans faire ainsi ,vous pourriez voir vos modifications perdues. La RAM, pour qu’elle soit efficace, communique à une vitesse particulièrement élevée avec les organes de l’ordinateur, cette valeur se calcule en nanoseconde. Il faut privilégier la vitesse à la taille, sauf si vous êtes habitués à avoir beaucoup d’applications ouvertes ou des applications très gourmandes. De nos jours, 8 Go de mémoire seront suffisants pour une utilisation classique (comprendre bureautique et des jeux légers) mais 16 Go seront préférables pour une utilisation gamer.


    Packaging

    Nouvelle gamme dit nouveau design au niveau du packaging. La boîte est blanche avec une photo d’une barrette mémoire au milieu. Le modèle est inscrit en noir et rouge juste au dessus et la marque Kingston Fury dans le bas.
    La compatibilité Intel et AMD est affichée en haut à droite.

    À l’arrière c’est assez succinct. On remarque surtout la possibilité de gérer les éclairages RGB via FURY CTRL, MSI Mystic Light Sync, Gigabyte RGB Fusion 2.0, ASUS AURA Sync ou ASRock Polychrome RGB. Les barrettes sont simplement emballées dans un plastique qui les dispose l’une à côté de l’autre.

    Aspect visuel et caractéristiques

    Visuellement, ce kit mémoire nous rappelle forcément quelque chose. Et oui, bien que le nom a changé, derrière les Kingston FURY Renegade se cachent les HyperX Predator RGB.
    Le design reste le même, seules les inscriptions ont été modifiées. Malgré tout cela nous rassure, car la qualité est excellente et les performances satisfaisantes. D’ailleurs, concernant ces dernières, Kingston en profite pour faire évoluer les timings en passant de CL18 à CL16.

    Test DDR4 Kingston FURY Renegade

    Le kit arbore une peinture lisse noire avec un look très agressif. Au centre nous retrouvons le logo FURY écrit en relief avec un style alu brossé avec le logo Kingston juste au-dessus. D’un côté, l’inscription « DDR4 » et de l’autre « Renagade ».

    La bande RGB dépasse très peu de la barrette mémoire. Sur le dessus de la bande RGB nous retrouvons l’inscription FURY.

    Le logiciel Thaiphoon Burner nous permet d’en apprendre plus sur le kit mémoire. Nous aurons accès aux informations suivantes :

    • Le fabricant des modules (Kingston), la série (indéterminé), la référence, etc.
    • Le fabricant des puces mémoires (Hynix), la densité des DIE (8 Gb D-Die – 1024 Mb x8 (64Mb x8 x16 banks), etc.
    Logiciel Thaiphoon Burner
    Logiciel Thaiphoon Burner

    Logiciel FURY CTRL (bêta)

    Kingston dispose de son propre logiciel de personnalisation des effets lumineux. Celui-ci couvre tous les produits Kingston FURY RGB. Le logiciel est simple, clair et va à l’essentiel.

    Après, nous disposons également de la possibilité de gérer les effets lumineux via le logiciel de sa carte mère. Il suffit de passer par ASUS AURA Sync, ASRock Polychrome RGB, Gigabyte RGB Fusion 2.0 ou MSI Mystic Light Sync.

    Comment dire, avec RGB Fusion 2.0 c’est limité en termes de gestion et soyons franc, c’est moche.

    Kingston FURY Renegade AORUS RGB Fusion 2.0
    RGB Fusion 2.0

    Protocole et Benchmarks : Kingston FURY Renegade RGB 2×16 Go 3600 MHz CL16

    Pour tester ce kit mémoire, nous utiliserons notre configuration de test AMD que voici :

    Et pour comparer ce kit mémoire DDR4, nous avons en face :

    Disposant d’un profil XMP, nous l’activons bien sûr dans le BIOS au préalable pour ne pas être bridés. Nous testerons donc les performances à une fréquence de 3600 MHz.

    CPU-Z FURY Renegade RGB
    CPU-Z FURY Renegade RGB

    Nous allons passer ce kit mémoire sous les logiciels suivants :

    • WinRAR 5.80
    • 7Zip 19.00
    • Aida64 Extreme (Memory Read, Memory Write, Memory Copy et Memory Latency)

    Benchmark

    WinRAR

    Sous le célèbre WinRAR, notre kit FURY Renegade s’en sort avec un débit de 20 406 Ko/s. C’est le premier kit à passer la barre des 20 000 Ko/s sur notre plateforme AMD.

    Winrar benchmark
    Winrar

    7Zip

    Avec le logiciel 7Zip, le kit FURY Renegade sort carrément du lot avec 487 003 KB/s en décompression et 47 571 KB/s en compression. Cela lui permet de prendre la tête du classement. Jolie performance.

    7Zip
    7Zip

    AIDA64

    Ici notre kit s’en sort avec 50 910 MB/s en lecture et 28 743 MB/s en lecture. Un score  très sympathique qui les place entre les Trident Z Neo 3600 MHz et les Vengeance LPX 3600 MHz.

    Aida64 Lecture et écriture
    Aida64 Lecture et écriture

    Pour la copie, avec 51 286 MB/s notre kit Renegade se place entre les G.Skill Trident Z Neo 3600 MHz et les Crucial Ballistix 3600 MHz. Dans le haut du tableau, ce qui est très bon aussi.

    Aida64 copie
    Aida64 copie

    La latence mesurée est relevée avec 73,1 ns. On reste bon.

    Aida64 latence
    Aida64 latence

    Conclusion : Kingston FURY Renegade RGB 2×16 Go 3600 MHz CL16

    Le temps est venu de conclure ce test sur ce kit mémoire Kingston FURY Renegade RGB 2×16 Go 3600 MHz CL16. Un kit qui a la classe avec une robe en aluminium brossé de couleur noire. Rien de nouveau en termes de design puisqu’on retrouve celui des HyperX Predator RGB. Rappelons que HP ayant acheté la marque HyperX et les périphériques qui en découle, Kingston a dû créer une nouvelle marque avec les Kingston FURY.

    En termes de performances on retrouve un kit qui en a sous le sabot. Souvent dans le haut du tableau voire premier, le kit Kingston FURY Renegade RGB 2×16 Go 3600 MHz CL16 nous ravit. Petite modification par rapport aux Predator, le timing passe de CL18 à CL16.
    Deux profils XMP sont disponibles dans le BIOS, 3000 MHz et 3600 MHz et nous avons testé dans les deux fréquences. Même si c’est cette dernière qui montre le plus d’intérêt.

    Test DDR4 Kingston FURY Renegade
    Notre duo CORSAIR iCUE H100i RGB PRO XT / FURY Renegade RGB est magnifique

    L’éclairage RGB est sobre, propre et efficace avec de beaux rendus de couleurs. Huit modes d’éclairage sont disponibles au travers du logiciel de HyperX. Et oui, il est possible de gérer les effets lumineux via les logiciels propriétaires des fabricants de cartes mères : MSI Mystic Light Sync, Gigabyte RGB Fusion 2.0, ASUS AURA Sync ou ASRock Polychrome RGB. Mais Kingston a sorti son propre logiciel FURY CTRL permettant lui aussi de gérer tout cela. Et ça, c’est une excellente nouvelle.
    Alors certes rien de transcendant, ça reste simple, mais c’est efficace.


    Si l’on regarde du côté du tarif, le kit est disponible en 3600 MHz CL16 à 201,34 € sur Amazon ou 285,95 € chez LDLC. Le prix reste identique à l’HyperX Predator en CL18.
    Au niveau de la concurrence, nous trouvons les kits mémoires CORSAIR VENGEANCE RGB RS 2 x 16 Go 3600 MHz CL18, AORUS RGB Memory 3733 MHz ou encore les G.Skill Trident Z RGB 3600 MHz.


    Sur le papier, rien de nouveau en soi. Kingston recycle ici un kit qu’il présentait déjà avec les HyperX Predator. Mais ce kit est formidable et il a le mérite de gagner de meilleurs timings avec du CL16 face au CL18 de son prédécesseur.
    Nous avions adoré les Predator, nous aimons tout autant ces Fury Renegade et leur donnons avec plaisir une belle Médaille HC d’Or.

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Pour

    • Qualité de fabrication
    • Design sobre mais agressif
    • Un éclairage ARGB réussi
    • Performances excellentes
    • Prix correct et identique à celui des Predator
    • Enfin un logiciel maison pour gérer les éclairages
    • Le radiateur n’est pas trop haut
    • L’éclairage RGB peut être synchronisé avec la plupart des logiciels de cartes mères
    • Garantie à vie de Kingston

    Moins

    • Pas grand chose finalement

    2 Commentaires

    1. Bonjour,

      Test intéressant, qui prouve que les marques communes sont du même niveau, faut surtout comparer les prix et la compatibilité avec la carte mère et le processeur.
      La différence de prix vient d’où ? Parce que là c’est hallucinant.
      Si j’ai bien compris HP a racheté Hyperx partie périphériques ? Et la mémoire revient tout naturellement à la maison mère Kingston ?

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.