Test : Mad Catz R.A.T. DWS, une souris sans fil avec du bon et du moins bon

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous testons la souris Mad Catz R.A.T. DWS. Une souris sans fil 2,4G et Bluetooth 5.0. Elle possède également 14 boutons programmables et un capteur optique PAW3335DB de 16000 DPI. Nous allons tester cette souris de chez Mad Catz dans des conditions bureautiques, mais également lors de nos parties de jeux vidéo.

    Mad Catz R.A.T. DWS : une très bonne souris sans fil aussi à l’aise en bureautique qu’en jeux

    La marque Mad Catz vient de nous faire parvenir la souris sans fil Mad Catz R.A.T. DWS. Une souris qui possède de nombreux atouts pour un faire le parfait allié, notamment dans les FPS comme nous pourrons le voir au cours de ce test. Tout d’abord, détaillons les caractéristiques techniques de la souris. Nous avons un capteur optique PAW3335DB allant jusqu’à 16000 DPI avec une vitesse max de 400 PPS. L’accélération est de 40G et un taux d’échantillonnage de 1 ms. Les commutateurs Dakota sont donnés pour durer 60 millions de clics. En outre, la souris mesure 113 mm de longueur, 87 mm de largeur et 38 mm de hauteur pour un poids de 113 grammes. Nous sommes sur une souris sans-fils, mais nous n’avons non pas une batterie, mais bien une pile AA avec pour autonomie jusqu’à 200 heures en 2,4 GHz et jusqu’à 300 heures avec le Bluetooth 5.0. Pour une souris de cette gamme, nous aurions aimé avoir une batterie même sans socle de recharge.

    Mad Catz R.A.T. DWS


    Autant le dire tout de suite, il s’agit d’une souris difficile à se procurer. Effectivement, elle n’est pas référencée chez les distributeurs informatiques habituels comme LDLC. Nous avons pu la trouver sur le site de Cdiscount au prix de 129,99 euros. Un prix qui de prime à bord peut paraître élevé, mais le vaut-elle vraiment ? C’est ce que nous allons vérifier tout au long de ce test.


    Commençons par regarder les caractéristiques techniques :

    Nom commercial Mad Catz R.A.T. DWS
    Capteur Optique Capteur optique PAW3335DB
    Sensibilité 16 000 DPI
    Taux d’échantillonnage 1 ms
    Vitesse 400 PPS
    Commutateurs Dakota 60M
    Boutons 14 boutons
    Connectivité Sans fil 2,4G et Bluetooth 5.0
    Dimensions 113 x 87 x 38 mm
    Poids (câble inclus) 113 g

    Packaging et aspect visuel

    Attaquons ce test par l’aspect visuel de la boîte. Nous sommes devant une boîte qui est très classe et qui se compose de deux parties. Une première fait office de « couverture », la deuxième partie est la boîte qui contient la souris et qui se glisse dans la « couverture ».

    Sur l’avant, nous avons une photo de la souris bien mise en avant avec des lignes de couleur rose/violet. Tout en haut, nous avons le nom de la marque, le nom du modèle de la souris et des phrases expliquant que la souris est une souris gaming sans-fil. La partie arrière nous donne toutes les informations techniques concernant les technologies de la souris. On peut voir le type de switch « ici des Dakotas », la connectivité Bluetooth ou 2,4 GHz.

    La boîte qui contient la souris est simple. Elle est de couleur blanche avec pour seule inscription Mad Catz d’un côté et de l’autre un flash code et des informations officielles sur la marque.

    Boîte

    À l’intérieur, on tombe nez à nez avec la souris posée dans un support en plastique qui épouse parfaitement les formes de la souris. D’ailleurs, pour l’enlever il faut pousser assez fort par le dessous. Une mousse aurait sûrement été plus pratique. En dessous du support en plastique, nous avons le bundle. Une pochette contient un guide de démarrage rapide, des informations sur la garantie et des stickers. Nous avons également un pinceau et une petite clé pour démonter les éléments restants. Le grand plus de la souris et la possibilité de changer les reposes-auriculaires et un repose-poignet qui sert aussi au réglage de la longueur de la souris.

    Nous pouvons désormais passer au design de la souris. Tout d’abord, la souris est de couleur noire et avec des touches argentées. Le style général de la souris est très mécanique et plutôt original. Sur le dessus, nous avons la molette qui peut se bouger de gauche à droite et bien sûr le mode défilement. Juste derrière, nous avons le bouton PPP qui permet d’ajuster le DPI. Il y a aussi les deux boutons « classique » gauche et droit. Sur la gauche, nous avons également un bouton qui s’active avec l’index. Toujours sur le haut de la souris, nous avons une molette « défilement barillet » située entre les boutons principaux et le repose-poignet qui permet aussi de régler la longueur de la souris. Sur le flanc gauche nous avons un indicateur de batterie et d’appairage, un repose-pouce, un bouton de précision (surtout pratique en mode sniper) et deux boutons avance et retour. Sur le flanc droit, nous avons un repose-auriculaire qui peut être changé par l’un des deux autres présents dans le bundle.

    Sur le dessous, nous avons le bouton Bluetooth, arrêt ou mode 2,4G. Nous avons bien sûr le capteur optique PAW3335DB et pour finir l’emplacement du dongle. À l’arrière de la souris nous avons l’emplacement au mettre la pile. À notre grand dam, nous ne sommes pas sur une batterie, mais bien sur une pile LR6 AA toute simple.

    Prise en main

    Il existe plusieurs manières de tenir sa souris suivant son ressenti et bien évidemment la forme de la souris :

    • Le Palm grip : la main est entièrement à plat sur la souris
    • Le Claw grip : la paume est posée sur l’arrière de la souris, mais les doigts sont recroquevillés perpendiculairement aux boutons de la souris
    • Le Fingertip grip : la main ne touche pas la souris et seul le bout des doigts touche les boutons

    Type de prise en mainLa souris Mad Catz R.A.T. DWS est faite pour les droitiers et il est possible de la tenir en mode Palm Grip, mais éventuellement aussi en Claw Grip.

    Logiciel Mad Catz R.A.T. DWS

    Le logiciel Mad Catz R.A.T. DWS sert à la gestion de la souris. À l’ouverture, nous arrivons directement sur l’onglet « programmation », un des trois onglets avec « Paramètres » et « Assistance ». Lors de ce test, le logiciel est en version 1.0.61.0.

    Programmation

    Cet onglet est le centre névralgique de la souris, il permet d’affecter aux quatorze boutons de la souris des fonctions. Ainsi, il est par exemple possible d’affecter la fonction « ouvrir un nouvel onglet » à la molette. Il est même possible d’affecter des touches du clavier à la souris.

    Logiciel Mad Catz R.A.T. DWS

    Paramètres

    Le deuxième onglet de ce logiciel permet d’ajuster les paramètres DPI du capteur. Plusieurs options sont disponibles via le menu déroulant. Quatre profils sont proposés et il est possible de les modifier. Le niveau de DPI est ajustable de 100 à 16 000 DPI. Ensuite, il est possible de modifier le bouton que l’on souhaite affecter au réglage du DPI. Nous pouvons aussi gérer les paramètres du bouton de précision. Il est possible de modifier le DPI qui est également ajustable de 100 à 16 000 DPI. Mais il est également possible de modifier l’affectation du bouton. Ensuite, nous avons le réglage de la fréquence d’interrogation modifiable de 125 Hz à 1 000 Hz. Enfin, il est possible d’utiliser la correction d’angle qui permet de corriger les déviations mineures de la souris.

    Enfin, le dernier onglet permet de contacter l’assistance en cas de besoin et de mettre à jour le logiciel. Notez que l’ergonomie du logiciel n’est pas top. En effet, la fenêtre est assez petite sur l’écran comme vous pouvez le constater sur la capture d’écran ci-dessous. De plus, le logiciel a subi un plantage pendant que nous l’utilisions, ce qui est assez dommage.

    Logiciel Mad Catz R.A.T. DWS

    Test en jeu : Mad Catz R.A.T DWS

    Nous voilà rendus dans la partie test en jeu de cette souris. Comme à notre habitude, nous avons sélectionné différents types de jeu tels que GTA V, Red Dead Redemption II, Age of Empire IV, Battlefield V et enfin Resident Evil Village. Mais nous avons également utilisé la souris dans notre quotidienne de rédaction, retouches photo et autres.

    Avant toute chose, il faut bien comprendre que cette souris bénéficie de nombreuses options programmables via le logiciel et que pour chaque type de jeu, il faut envisager un profil différent. Pour deux raisons simples : tirer le meilleur de la souris ainsi que les meilleures performances en jeu.

    Tout d’abord, dans les FPS rien à redire, la souris est parfaite. Le bouton de précision est redoutable lorsque l’on joue en mode sniper. Cela permet d’être ultra précis et de s’assurer une visée la plus juste possible. Le bouton de défilement barillet et lui aussi très pratique, il permet de sélectionner une arme sans lever l’index du bouton de tire, un gain de temps non négligeable. Il faudra seulement bien la prendre en main pour y arriver du premier coup. Mais au bout de quelques heures d’utilisation, c’est très utile. Dans les autres types de jeux, la souris répond parfaitement. Les nombreux boutons paramétrables permettent d’associer des raccourcis pratiques dans certains jeux et ainsi de gagner du temps pour construire des bâtiments, changer une arme, ouvrir un menu de gestion ou un tas d’autres choses. En bref, nous sommes sur une souris aux multiples possibilités !

    Conclusion : Mad Catz R.A.T. DWS

    Passons maintenant à la conclusion de ce test concernant la souris Mad Catz R.A.T. DWS. Nous avons un avis partagé sur le parfait ou le très bien. Effectivement, deux points ne nous permettent pas de la qualifier de parfaite. Tout d’abord, le fait que la souris ne soit pas sur batterie, ce qui est vraiment dommage, car il faut toujours avoir une pile LR6 à portée de main au cas où la pile arriverait en fin de vie. Ensuite, un point qui ne dépend pas de la souris directement, mais le micrologiciel de gestion n’est vraiment pas pratique. Il est lent et parfois on se demande même s’il n’a pas planté. Plantage que nous avons d’ailleurs eu pendant la modification d’un réglage. Nous obligeant à connecter une souris filaire, un vrai comble !

    Test Mad Catz R.A.T. DWS

    Pour le reste, rien à redire. Le design de la souris est très agréable. L’absence de RGB permet d’avoir un produit plus sobre qu’à l’accoutumée entre les mains. Ensuite, le choix des couleurs noires et argent permet de lui assurer un look passe-partout. Nous avons 14 boutons programmables et la possibilité de changer le repose-auriculaire permet à chacun d’adapter sa souris à sa main. Nous sommes sur une souris qui mesure 113 mm de longueur, 87 mm de largeur et 38 mm d’épaisseur pour un poids de 113 grammes. Le fait de pouvoir la connecter aussi bien en Bluetooth qu’en 2,4 GHz permet de trouver le meilleur compromis entre performance et qualité de connexion bien que nous n’ayons pas vraiment constaté de différence à l’utilisation.

    La Mad Catz R.A.T. DWS est équipée d’un capteur optique PAW3335DB allant jusqu’à 16 000 DPI avec une force d’accélération de 40G. Cette souris est équipée de switch Dakota 60M données pour une durée de vie de 60 millions de clics.

    C’est bien évidemment en jeu que cette souris est la plus efficace. Effectivement, le barillet de défilement ainsi que le bouton de précision sont parfaits dans les FPS. Dans les autres types de jeu, les nombreux boutons programmables de la souris sont idéaux et permettent d’associer de nombreux raccourcis pour se faciliter la vie tout en jouant.


    Au niveau du tarif, nous sommes sur un prix de 129,99 euros sur Cdiscount. La concurrence ne propose pas vraiment de souris ayant les mêmes caractéristiques. Pour quasiment le même prix, il est possible de se procurer la Logitech G Pro Wireless Gaming Mouse (119,95€) ou encore la MSI Clutch GM41 Lightweight Wireless (99,95€) qui sont deux alternatives tout à fait possibles.


    Pour finir, nous avons pu utiliser cette souris aussi bien en jeu qu’en bureautique et nous en sommes ravis. Elle est vraiment pratique à manier et permet de grandes possibilités de réglages. Cela sera donc une médaille HC d’Or que nous lui attribuons.

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Pour

    • Un prix correct
    • Design
    • Pas de RGB
    • Réactive et pratique dans les jeux
    • Molette « défilement barillet »
    • 14 boutons programmables, mais…

    Contre

    • …Pas toujours facile à utiliser
    • Logiciel lent et qui a planté pendant que nous l’utilisions
    • Pas de batterie, mais une simple pile LR6


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.