Test : MSI RTX 3080 SUPRIM X, le nouveau haut de gamme par MSI

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware nous testons une nouvelle grosse carte graphique de chez MSI. En effet, vous l’avez peut-être vu via les fuites qui ont vu le jour ces dernières semaines, la marque au dragon lance une nouvelle gamme de cartes. Voici donc notre test de la MSI RTX 3080 SUPRIM X.

    Carte graphique MSI RTX 3080 SUPRIM X

    Dans les gammes de cartes chez MSI, nous avons les GAMING X TRIO, des cartes privilégiant les performances dans le silence, les Ventus qui allient l’essentiels pour se focaliser sur les performances. Et enfin, cette nouvelle gamme SUPRIM X qui se hisse tout en haut et devient la gamme flagship de la marque avec un niveau de finition et de performances supérieures grâce, notamment, à un carénage entièrement en aluminium du plus bel effet. Que ce soit bien clair, la gamme GAMING X TRIO n’est pas rétrogradée, c’est juste qu’une nouvelle gamme qui se veut encore plus performante est maintenant disponible. La fréquence boost de cette SUPRIM X est de 1905 MHz, soit la même fréquence que la AORUS XTREME qui est donc sa concurrente directe. En comparaison, la fréquence de la GAMING X TRIO est de 1815 MHz. Précisons qu’au petit jeu de qui a la plus grosse, c’est ASUS qui gagne avec 1935 MHz au compteur. Notez qu’elle dispose également d’un double BIOS avec un mode SILENT et un mode GAMING permettant de changer seulement la courbe de ventilation. Ceci permet de gagner de façon vraiment légère en performance puisque les températures influent directement sur les fréquences de la carte. Les ventilateurs montent jusqu’à 1990 tours minute en mode GAMING et jusqu’à 1350 tours minute environ en mode SILENT.

    Le 1er septembre, NVIDIA a annoncé officiellement sa nouvelle génération de cartes graphiques RTX 30 Series. Ces cartes sont basées sur l’architecture Ampere et sont annoncées comme étant particulièrement puissantes par rapport à la génération précédente. En effet, celle-ci présente dans un premier temps un nombre de cœurs CUDA en nette augmentation en passant de 3072 pour la RTX 2080 SUPER à 8704 pour cette RTX 3080. On dispose désormais de 272 Tensor Cores (4 par SM) qui sont nécessaires au DLSS par exemple et de 68 RT Cores (utilisés pour le Ray Tracing) contre 384 (8 par SM) et 48 RT Cores sur la 2080 SUPER.

    Test MSI RTX 3080 SUPRIM X

    Mais ce n’est pas tout puisque nous sommes bien sur une nouvelle architecture. De ce fait, les Tensor Core disposent d’un IPC plus élevé ce qui augmente les performances globales de l’ordre de 2,7x, celle des RT Cores de 1,7x et des cœurs CUDA de 2,7x. Comme on peut s’en douter, c’est très prometteur sur le papier, puisqu’en plus d’augmenter considérablement les performances par cœur, leur nombre a augmenté de manière non négligeable. Cela permet aussi de réduire l’impact de l’activation du RTX sur les performances.

    Couplée à 10 Go de mémoire de type GDDR6X de chez Micron, la bande passante mémoire atteint une vitesse de 760 Gb/s (596 pour la RTX 2080 SUPER) avec un bus à 320-bits. Tout ceci participe à améliorer les performances par Watts de 1,9x par rapport à Turing. Pour rappel, il s’agit ici de la dernière architecture NVIDIA basée sur Ampere. Nous avons un GPU GA102-200 de chez Samsung avec une finesse de gravure de 8 nm qui dispose de 28 millions de transistors. Nous avons un TGP de 370 W (340 W pour la TRIO) et l’alimentation se fait en 3*8-pins. De même, cette génération de GPU apporte la connectique HDMI 2.1 qui propose un débit maximum de 48 Gbps, soit 12 Gbps par ligne. Ce débit permet d’afficher des images en 8K (7680 x 4320 pixels) 60 Hz avec le support du HDR sur un seul câble. Nous restons sur le NVIDIA Encoder de 7e génération qui était déjà utilisé sur les RTX 2000 en accompagnement du codec AV1 pour décoder des vidéos 8K.

    Pour parler des prix, on retrouve cette carte chez Materiel.net au prix de 979,96 euros (la 3090 est à 1999,96 euros et la 3070 à 699,95 euros). En revanche elles sont déjà toutes notées en rupture de stock à peine référencés sur le site. Nous allons donc voir tout au long des prochaines pages ses performances en termes de jeux vidéo, d’applicatifs, mais aussi de consommations, températures et des latences.

    Configuration de test :

    Avant d’aller plus loin, voici le détail de notre configuration de référence pour les tests de cartes graphiques.

    Packaging

    Pour parler du packaging, voici enfin quelque chose qui change totalement de ce que nous connaissons chez la marque. Ici on retrouve un fond blanc avec une photo de la carte sur l’avant du carton. C’est à l’arrière que l’on voit plus de détails sur le système de refroidissement accompagné d’une photo de la tranche de la SUPRIM.

    Quant au bundle, nous y retrouvons :

    • Un Tapis de souris
    • Un guide d’installation rapide
    • Un guide d’installation illustré
    • Un support pour tenir la carte droite dans le boîtier avec un guide d’installation
    • Une carte de remerciement invitant à enregistrer la carte chez MSI
    • Un dépliant présentant les autres produits de la marque

    MSI RTX 3080 SUPRIM X : aspect visuel

    Visuellement cette carte présente trois ventilateurs et le design est vraiment réussi avec des lignes très vives. L’ensemble est en aluminium du plus bel effet et lorsqu’on sort la carte de son sachet l’effet waouh est bien présent. Quant à la backplate, elle aussi en métal brossé, elle repose sur des tons argentés. Une mention GEFORCE RTX est à gauche, le logo SUPRIM à droite du GPU et de ses condensateurs et le badge MSI RGB est à l’extrémité droite.

    Condensateurs MSI SUPRIM X

    On apprécie aussi le niveau de détail sur le dragon MSI au centre des ventilateurs. En effet, il ne s’agit pas d’un simple sticker comme on retrouve souvent, mais d’un vrai élément en relief.

    ventilateurs Torx 4.0

    Sur la tranche de la carte, on voit essentiellement le radiateur. Sur le bas se trouve une partie du carénage avec le logo SUPRIM sur la gauche et la mention GEFORCE RTX sur la droite. Les trois connecteurs PCIe 8-pins se situent comme bien souvent sur la partie supérieure droite. Notez que l’équerre PCI occupe deux slots, mais le carénage est plus épais.

    Au niveau de la connectique, les ports sont sur la même ligne et le reste du slot se compose d’une grille. Ceci permet d’améliorer le flux d’air via une extraction. De l’autre côté, nous voyons essentiellement le carénage de la carte.

    Bien évidemment, la carte dispose d’un éclairage RGB. Ainsi, on retrouve une grande bande LED au niveau de la tranche de la carte de part en part avec le logo SUPRIM. Le logo MSI sur la backplate est aussi rétroéclairé et enfin on retrouve deux bandes LEDs à droite de deux ventilateurs. Bref, niveau design MSI a réussi à faire quelque chose de vraiment sympa, du moins à nos yeux en tout cas.

    Haut de gamme oblige, on retrouve un double BIOS avec la possibilité de switcher via un petit bouton situé à côté des ports d’alimentations. Comme précisé plus haut, seul la courbe de ventilation sera modifiée selon si on est sur le mode GAMING ou SILENT. Pour voir toutes nos photos, rendez-vous dans la dernière page de ce test.

    Switch BIOS

    Caractéristiques techniques : MSI RTX 3080 SUPRIM X

    Nom commercial MSI RTX 3080 SUPRIM X
    Moniteurs supportés 4
    Cuda Cores 8 704
    Architecture Ampere
    Unité de textures 120
    ROP 96
    Tensor Cores 272 (4 per SM)
    RT Cores 68
    Fréquence GPU Boost : 1 905 MHz
    Fréquence mémoire 19 Gbps
    RAM 10 Go GDDR6X
    Bus 320-bit
    Taille L=336 W=140 H=61 mm
    Sortie vidéo 3 x DisplayPort Femelle 1.4a
    1 x HDMI Femelle 2.1
    Alimentation 3 x 8-pins
    Alimentation recommandée 750 W
    TGP 370 W
    DirectX 12 Ultimate
    OpenGL 4.6

    Système de refroidissement Tri Frozr 2S

    La gamme SUPRIM X de chez MSI reprend le système de refroidissement Tri Frozr 2 et l’améliore encore quelque peu. Le nom change et on arrive désormais à Tri Frozr 2S. On dispose ici de trois ventilateurs Torx 4.0 disposant de pâles reliés par paire permettant de mieux diriger l’air vers le radiateur. Ce nouveau procédé permet d’augmenter de 20 % la pression de l’air comparativement au Torx 3.0. La mémoire dispose d’un système de refroidissement séparé avec un caloduc relié à un dissipateur thermique, c’est d’ailleurs ce point qui fait la particularité de ce système. Les nouveaux caloducs Core Pipes sont retravaillés pour optimiser le contact avec le GPU et sont annoncés comme 50 % plus efficaces que sur la précédente génération. Nous verrons plus loin si ce système est efficace ou non.

    Test MSI RTX 3080 SUPRIM X

    Passons à la suite et commençons à regarder les performances de cette carte.

    Lire la suite


    4 Commentaires

    1. Bonjour
      c’est vraiment bien tous les jours pratiquement de nouvelles cartes sorte, mais moi ça commence franchement à me saouler, on ne peut que les regarder impossible d’en acheter une que ce soit NVIDIA ou AMD alors maintenant s’il commençait seulement à approvisionner cela serait bien.

    2. Vs êtes pas au courant ? Cette génération de cartes est juste pour les journalistes ou pseudo journalistes d’une compétence incroyable!! parceque là l’article j’aurai pu le faire moi même en regardant derrière la boîte ! Faites plutôt des articles intéressants sur le râle bol de la non disponibilité des cartes !! Vs servirez à quelque chose pour une fois !!

    3. Bonjour,

      Pouvez vous faire un comparatif entre la MSI RTX 3080 Suprim et la MSI RTX 3080 Gaming Trio X ?

      En dehors de la finition esthétique en alu, apporte t-elle vraiment quelque chose en terme de performances ?

      Je serais intéressé de voir un benchmark en jeu des 2 cartes, par exemple sur Assassin’s Creed Valhalla 😉

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.