Test : NZXT H700i, un boîtier haut de gamme avec Smart Device

Aujourd’hui chez HardwareCooking, nous avons le déjà très réputé boîtier NZXT H700i dans sa version noire et rouge qui passe par notre atelier. Un boîtier qui montre le savoir faire de NZXT avec des prestations haut de gamme dans une robe élégante. La version « i » de ces boîtiers apporte également quelques fonctionnalités intéressantes.

Test du Boîtier NZXT H700i, un châssis qui facilite grandement le câble management et la ventilation !

Introduction

Annoncé il y a plusieurs mois déjà, NZXT a décliné plusieurs boîtiers sous l’appellation HX00i. Nous retrouvons le plus grand de tous avec le H700i acceptant les cartes mères au format E-ATX, mais aussi le H500i et le H400i dans un format plus compact acceptant une carte ATX (H500i) et micro-ATX (H400i) et enfin le H200i supportant au maximum une carte mère mini-ITX. Il y en aura donc pour tous les goûts puisque ces boîtiers sont aussi disponibles dans plusieurs coloris :

  • Blanc/noir
  • Noir
  • Noir/rouge
  • Noir/bleu

Le boîtier NZXT H700i est vendu en moyenne à un prix de 220 euros sur LDLC par exemple. Nous allons donc voir tout au long de ce test à quoi vous pouvez vous attendre avec ce boîtier tant au niveau performance de refroidissement qu’au niveau des fonctionnalités. En effet, ce boîtier intègre un contrôleur nommé Smart Device qui profite d’un capteur audio afin de proposer la fonctionnalité « Adaptive Noise Reduction« . Le Smart Device propose les fonctionnalités des contrôleurs HUE+ et GRID+, permettant un contrôle sans effort des éclairages RGB et de ventilateurs en utilisant le software CAM.

Test boîtier NZXT H700i

Dans un format moyen tour ce boîtier mesure 230 mm de largeur sur 516 mm de hauteur pour une profondeur de 494 mm le tout pour un poids de 12,27 kg. Il dispose de sept slots PCIe. Ce boîtier NZXT H700i accepte les cartes graphiques jusqu’à 413 mm et les ventirad de 164 mm de hauteur. Nous avons comme bien souvent maintenant une vitre en verre trempé.

Carton et bundle

Le carton présente sur ces images la version blanche du boîtier. La version présente est indiquée via deux autocollants, un premier sur un côté sur le bas, et une seconde étiquette collée sur le haut du carton. Nous retrouvons les caractéristiques techniques du boîtier sur les côtés latéraux et deux images à l’avant et à l’arrière.

Nous retrouvons le bundle dans une petite boîte en carton dans un rack HDD 3.5″. Celui-ci contient :

  • Sachet de visserie et serre-câbles
  • Guide d’installation
  • Bande LED
  • Une fiche remerciant pour l’achat et nous informant de la présence de la seconde bande LED que nous pouvons placer où nous le voulons.

Test boîtier NZXT H700i

Passons à la suite et regardons en détails les caractéristiques techniques de ce boîtier haut de gamme.

Caractéristiques techniques

Général
Nom NZXT H700i
Format Moyen tour
Matériaux Aluminium, acier, verre trempée
Connectiques en façade
  • 1 x Micro Jack 3,5 mm Femelle
  • 1 x Casque Jack 3,5 mm Femelle
  • 2 x USB 2.0
  • 2 x USB 3.0
Poids 12,27 kg
Dimensions (Largeur x Profondeur x Hauteur) 230 x 494 x 516 mm
Compatibilités et emplacements disponibles
Format carte mère Mini-ITX / MicroATX / ATX / E-ATX
Longueur max GPU 413 mm
Hauteur max ventirad 185 mm
Slots d’extension et baies
Slots d’extension 7
3.5″ 3
2.5″ 7
Ventilation
Façade 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm
Dessus 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm
Arrière 1 x 120/140 mm
Radiateur
Façade Jusqu’à 360 mm
Dessus Jusqu’à 360 mm
Arrière Jusqu’à 140 mm

 

Extérieur et intérieur

Extérieur

Ce boîtier NZXT H700i présente un design global très épuré avec un élément intérieur qui saute directement aux yeux. En effet ce boîtier présente des lignes extérieures très sobres et un intérieur original. Voyons tout ceci en détail sans plus attendre.

Test boîtier NZXT H700i

Comme vous le voyez ci-dessous, l’aspect extérieur du boîtier est simplement lisse, aucune fioritures ni quoi que ce soit en dehors du logo NZXT sur le bas du panneau avant. Même l’arête entre le panneau avant et celui du dessus se contente du minimum en affichant une ligne toujours aussi lisse. Le mauvais côté de ce design est donc qu’il n’y a pas de grilles d’aération.

Test boîtier NZXT H700i

Le front panel se situe sur la partie supérieure du boîtier et dispose des connectiques suivantes :

  • 2x USB 3.1 GEN 1
  • 2x USB 2.0
  • Entrées casque et micro
  • Bouton Power

Test boîtier NZXT H700i

Pour le coup, il n’y a rien a dire de plus pour la face avant. Quant à l’arrière du boîtier, rien de spécial à dire non plus.

Les vues latérales sont classiques. Notez que pour retirer le panneau plein nous avons un bouton sur l’arrière.

Nous avons sous le boîtier un filtre à poussière empêchant le bloc d’alimentation d’aspirer trop de poussière.

Test boîtier NZXT H700i

Afin que le boîtier puisse créer un flux d’air pour le refroidissement de ses composants, nous avons, sur toute la profondeur et la hauteur des tranches, des trous qui font office de grille d’aération.

Intérieur

L’intérieur du NZXT H700i attire immédiatement l’œil sur l’élément qui est ici de couleur rouge. Cette partie fait office de cache-câble à la fois pour le câble 24-pins, mais aussi pour le SSD qui prend place devant le cache-alimentation. Notez qu’au besoin vous pouvez le décaler d’1 cm vers la droite.

Test boîtier NZXT H700i

Nous avons de base quatre ventilateurs NZXT Aer F120 préinstallés dans le boîtier : trois à l’avant en aspiration et un quatrième à l’arrière en extraction.

Nous pouvons bien sûr aller plus loin et placer jusqu’à :

  • Façade : 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm
  • Dessus : 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm
  • Arrière : 1 x 120 mm

Quant aux radiateurs nous pourrons monter jusqu’à 360 mm en façade et sur le dessus et 120 mm sur l’arrière.

À l’arrière du boîtier nous allons trouver de nombreux guides pour passer les câbles. Nous retrouvons aussi les deux emplacements pour support de stockage au format 2,5″ derrière le plateau à carte mère. Nous retrouverons deux emplacements pour disques durs 3,5″ dans le cache alimentation.

Test boîtier NZXT H700i

L’emplacement de l’alimentation prend donc toute la profondeur du boîtier, à condition de retirer les cages à disques durs. Enfin, le Smart Device se cache sur le haut du boîtier derrière l’imposant cache câble rouge.

Test boîtier NZXT H700i

Enfin, une fois la façade avant retiré, nous avons accès aux vis des ventilateurs, qui sont protégés par un filtre les empêchant d’aspirer trop de poussières.

Test boîtier NZXT H700i

Passons maintenant au montage de notre configuration dans ce boîtier NZXT H700i.

Montage : boîtier NZXT H700i

Afin de tester ce boîtier nous allons y monter notre configuration de référence, à savoir :

Configuration test

Test boîtier NZXT H700i

Emplacements 3.5″ et 2.5″

Pour loger un disque dur au format 3,5″ c’est très simple, derrière le cache alimentation nous avons deux paniers vissés l’un sur l’autre. Il faudra dévisser le panier, le tirer pour le sortir de son emplacement et visser notre disque dur à l’intérieur. Enfin il suffira de replacer le panier à son emplacement et de revisser le panier.

Pour les supports de stockage au format 2,5″, nous pouvons en placer deux sur l’arrière du plateau à carte mère. Attention toutefois, pensez à brancher le SATA et l’alimentation avant de le fixer, sinon vous serez coincé à cause du guide de câbles juste en dessous. Il nous suffira de retirer le panier fixé avec une vis à main, visser le SSD sur ce panier et refixer ce dernier à son emplacement.

Nous avons également un emplacement sur le cache alimentation sur le côté, afin de laisser une belle vue sur celui-ci. Evidemment dans un cas comme ça, il est plus intéressant d’avoir un SSD TeamGroup T-Force Delta RGB qu’un SSD Samsung. Là encore le câble management se fait simplement puisqu’il va venir passer sous le cache-câbles rouge du boîtier. Enfin, nous avons également deux paniers sur le cache alimentation, notez que la surface est constituée de petits trous et nous pourrons donc placer ces paniers un peu partout selon nos envies.

Nous notons toutefois qu’il n’y a pas de système anti-vibrations pour les disques durs. Et en effet, notre disque dur qui gratte dur se fait aisément entendre.

Alimentation

Pour installer l’alimentation dans ce boîtier, nous devrons retirer le cadre du côté extérieur. Nous viendrons ensuite visser l’alimentation sur ce cadre puis nous la rentrerons dans le boîtier par l’extérieur, une fois au bout il nous suffira de revisser le cadre au châssis.

Watercooling AiO

Afin de monter notre kit watercooling tout-en-un les choses vont un poil se compliquer. En effet, nous ne pourrons pas placer le radiateur et les ventilateurs directement au dessus. Le châssis étant trop proche de la carte mère, nos ventilateurs cognent contre, rendant impossible l’installation dans ce sens. Nous devrons donc retirer le panneau supérieur du boîtier pour placer les ventilateurs au dessus, et le radiateur en dessous, ou l’inverse. En revanche le système pour retirer le panneau supérieur n’est pas des plus simples.

Carte graphique

Pour installer une carte graphique dans ce boîtier, rien de plus simple, retirer les équerres PCIe à l’aide des vis et glissez-y votre carte graphique. Pas de possibilité de placer la carte graphique à la verticale sans accessoires spécifiques, nous ne disposons pas d’équerre PCIe verticale.

Câble management

Pour le câble management, tout a été fait pour manager au maximum les câbles. En effet nous avons à l’arrière du plateau à carte mère d’innombrables passages pour guider les câbles. Que ce soit les câbles d’alimentations ou même ceux pour les SSD, tout y passe. Du côté de la carte mère, nous avons de larges ouvertures à la fois en dessous et au dessus pour faire passer les câbles nécessaires.
De même, le cache rouge sur le côté fait très bien son travail pour cacher l’arrivée des câbles SATA et alimentation 24-pins.

Pour conclure, le montage d’une configuration dans ce boîtier NZXT H700i se fera sans grand mal. Nous aurions en revanche aimé plus d’espace afin de placer le radiateur avec ses ventilateurs directement sur le dessus. Les guides aident grandement à réaliser un câble management propre, même si des caches en plus auraient été parfait !

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.