Test : NZXT H700i, un boîtier haut de gamme avec Smart Device

Montage

Afin de tester ce boîtier NZXT H700i nous allons y monter notre configuration de référence, à savoir :

Configuration test

Test boîtier NZXT H700i

Emplacements 3.5″ et 2.5″

Pour loger un disque dur au format 3,5″ c’est très simple, derrière le cache alimentation nous avons deux paniers vissés l’un sur l’autre. Il faudra dévisser le panier, le tirer pour le sortir de son emplacement et visser notre disque dur à l’intérieur. Enfin il suffira de replacer le panier à son emplacement et de revisser le panier.

Pour les supports de stockage au format 2,5″, nous pouvons en placer deux sur l’arrière du plateau à carte mère. Attention toutefois, pensez à brancher le SATA et l’alimentation avant de le fixer, sinon vous serez coincé à cause du guide de câbles juste en dessous. Il nous suffira de retirer le panier fixé avec une vis à main, visser le SSD sur ce panier et refixer ce dernier à son emplacement.

Nous avons également un emplacement sur le cache alimentation sur le côté, afin de laisser une belle vue sur celui-ci. Evidemment dans un cas comme ça, il est plus intéressant d’avoir un SSD TeamGroup T-Force Delta RGB qu’un SSD Samsung. Là encore le câble management se fait simplement puisqu’il va venir passer sous le cache-câbles rouge du boîtier. Enfin, nous avons également deux paniers sur le cache alimentation, notez que la surface est constituée de petits trous et nous pourrons donc placer ces paniers un peu partout selon nos envies.

Nous notons toutefois qu’il n’y a pas de système anti-vibrations pour les disques durs. Et en effet, notre disque dur qui gratte dur se fait aisément entendre.

Alimentation

Pour installer l’alimentation dans ce boîtier, nous devrons retirer le cadre du côté extérieur. Nous viendrons ensuite visser l’alimentation sur ce cadre puis nous la rentrerons dans le boîtier par l’extérieur, une fois au bout il nous suffira de revisser le cadre au châssis.

Watercooling AiO

Afin de monter notre kit watercooling tout-en-un les choses vont un poil se compliquer. En effet, nous ne pourrons pas placer le radiateur et les ventilateurs directement au dessus. Le châssis étant trop proche de la carte mère, nos ventilateurs cognent contre, rendant impossible l’installation dans ce sens. Nous devrons donc retirer le panneau supérieur du boîtier pour placer les ventilateurs au dessus, et le radiateur en dessous, ou l’inverse. En revanche le système pour retirer le panneau supérieur n’est pas des plus simples.

Carte graphique

Pour installer une carte graphique dans ce boîtier, rien de plus simple, retirer les équerres PCIe à l’aide des vis et glissez-y votre carte graphique. Pas de possibilité de placer la carte graphique à la verticale sans accessoires spécifiques, nous ne disposons pas d’équerre PCIe verticale.

Câble management

Pour le câble management, tout a été fait pour manager au maximum les câbles. En effet nous avons à l’arrière du plateau à carte mère d’innombrables passages pour guider les câbles. Que ce soit les câbles d’alimentations ou même ceux pour les SSD, tout y passe. Du côté de la carte mère, nous avons de larges ouvertures à la fois en dessous et au dessus pour faire passer les câbles nécessaires.
De même, le cache rouge sur le côté fait très bien son travail pour cacher l’arrivée des câbles SATA et alimentation 24-pins.

Pour conclure, le montage d’une configuration dans ce boîtier NZXT H700i se fera sans grand mal. Nous aurions en revanche aimé plus d’espace afin de placer le radiateur avec ses ventilateurs directement sur le dessus. Les guides aident grandement à réaliser un câble management propre, même si des caches en plus auraient été parfait !

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.