Test : pilotes NVIDIA GeForce 456.16 VS 456.55, quels impacts ?

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous allons réaliser un petit test spécial. En effet, beaucoup d’entre vous n’ont pas manqué la fameuse histoire des condensateurs qui causeraient des plantages en jeux avec certaines cartes graphiques customs RTX 3080 et RTX 3090. Aujourd’hui les marques ont toutes communiqué autour de ce problème et une solution ressort : mettre à jour les pilotes GeForce. Ces drivers ont la particularité pour certaines cartes de réduire les fréquences boosts maximales que peuvent atteindre le GPU.

    Test : pilotes NVIDIA GeForce 456.16 VS 456.55

    Dans ce petit test, nous allons réutiliser notre ASUS TUF RTX 3080 GAMING O10G et nous la repassons sur trois jeux spécifiques afin de relever la fréquence moyenne, la température maximale du GPU, les latences, les consommations, les performances par Watts et bien sûr les FPS relevés. Rappelons que les pilotes d’avant le « correctif » que nous avons utilisé porte le nom de 456.16, les pilotes utilisés aujourd’hui sont les 456.55. De plus, pour utiliser à fond le GPU nous réalisons ce test uniquement dans une définition UHD ; 3840 x 2160 pixels afin que le processeur ait le moins d’impact possible. Pour relever ces données, nous utilisons le logiciel Frameview de NVIDIA.

    Doom Eternal

    Commençons cette série de benchmarks avec le jeu Doom Eternal. Bien que les différences soient minimes et peuvent relever de l’ordre de la marge d’erreur, il est intéressant de voir que nous sommes constamment un poil de cheveux sous les résultats obtenus avec les pilotes d’origine. Précisons tout de même qu’il ne s’agit pas d’un benchmark intégré, nous reproduisons nous-mêmes au mieux le même parcours.

    En effet, si on regarde les FPS moyens (ce qui vous intéresse probablement très fortement) on passe de 174,4 FPS de moyenne avec les pilotes version 456.16 à 172,5 FPS avec les 456.55. La consommation du GPU (et non du TGP qui représente l’ensemble des composants du PCB) est également très légèrement à la baisse. Elle passe de 180,2 Watts à 179,5 Watts avec les pilotes à jour. Les performances par Watts diminuent également aussi et on passe de 0,980 F/J à 0,971 F/J. Pour parler de la latence moyenne, là aussi un léger retrait est constaté en passant de 10,2 ms à 10,5 ms. Pour terminer, la moyenne de la température ne change pas. Voici quelques graphiques pour illustrer tout cela.

    Alors qu’on aurait pensé voir des fréquences moins hautes, on a la surprise de voir une fréquence de 1777 MHz contre 1772,1 MHz initialement. On remarquera en revanche que l’utilisation GPU a très légèrement baissé en passant de 95,7 % à 95,4 %.

    Red Dead Redemption II

    Sous le jeu Red Dead Redemption II le schéma est identique. Les FPS moyens relevés passent de 75 FPS pour les drivers 456.16 à 74,4 FPS avec la version 456.55. La consommation en revanche est légèrement plus élevée (ici c’est le TGP qui est relevé et non la consommation seule du GPU). En effet, on passe de 335,5 Watts à 337,3 Watts. Les performances par Watts sont aussi à la baisse avec 0,226 frames par joules initialement à 0,223 F/J. Des différences qui sont ici aussi assez négligeables. La latence moyenne quant à elle passe de 17,8 ms à 18,6 ms.

    Pour parler des fréquences, gros sujet dans les débats, elles restent proches. En revanche, petite surprise la fréquence est plus élevée sur la moyenne durant notre scène de test. Elle passe de 1856,4 MHz avec les pilotes GeForce 456.16 à 1867,3 MHz avec les pilotes 456.55. Malgré cette fréquence en augmentation, on remarquera que l’usage du GPU est aussi passé de 97,6 % à 95,4 % durant le benchmark. Cela permet à la température de passer de 61 °C à 60,4 °C.

    Fortnite

    Enfin, finissions avec le célèbre jeu Fortnite. Ici la moyenne des FPS passe de 135,5 FPS avec les anciens drivers GeForce à 130,8 FPS avec les nouveaux. Précisons tout de même que nous reproduisions manuellement un schéma de déplacement. La consommation moyenne durant notre scène est pour ainsi dire identique. En effet, on passe de 333 Watts à 333,1 Watts. Concernant la latence moyenne, elle est identique et reste à 7,7 ms. Les performances par Watts sont donc à la baisse puisqu’on passe de 0,415 frames par joules à 0,402 F/J.

    Pour en venir aux fréquences, nous relevons 1877,8 MHz avec les pilotes NVIDIA GeForce 456.16 et 1879,8 MHz avec les 456.55. Une différence assez négligeable qui peut toujours découler de la marge d’erreur dans de tels benchmarks. L’utilisation du GPU est relevée dans les deux cas à 96,7 % et la température perd seulement 0,2 °C.

    Conclusion

    Pour conclure ce petit test, nous constatons effectivement sur les trois jeux testés une légère baisse des FPS moyens relevés. Cela même si la moyenne des fréquences en jeux n’est pas spécialement à la baisse. D’ailleurs, sur les deux premiers jeux le taux d’utilisation du GPU est légèrement à la baisse tandis que sur le dernier le relevé n’indique aucune variation. Les performances par Watts et les latences moyennes relevées sont donc aussi très légèrement à la baisse. Toutefois, dans nos benchmarks présentés ici les différences restent malgré tout assez négligeables. Même si l’on pourrait imputer ces différences aux marges d’erreur acceptables, la baisse des FPS est présente sur chaque benchmark quel que soit le nombre de passes que nous réalisons.

    Concrètement, oui ces pilotes GeForce 456.55 affectent les performances en jeu, mais à un niveau où cela nous semble largement acceptable si c’est pour résoudre un problème de stabilité comme l’annonce les constructeurs. Pour revenir sur ces plantages, nous rappelons que nous n’en avons rencontré aucun, que ce soit avec les anciens pilotes en 456.16 ou avec les derniers actuellement disponibles.


     

    4 Commentaires

    1. Merci cyril pour ces infos , je me demandais justement quel impact aurait ce nouveau pilote .D’après les derniers benchmarks que j’ai vu , mis à part sur port royale la TUF serait plus performante que la STRIX . trop dégoûté parce que j’ai commandé la STRIX en me disant que c’était le haut de gamme de la marque donc logiquement des performances légèrement supérieures. Il n’en est rien , à defaut d’être au dessus en terme de points , elle devrait être au moins équivalente à la TUF mais non .Hâte de voir tes tests pour avoir un avis définitif. Cela dit je l’ai commandé parce que j’aime son design mais bon si c’est pour avoir des performances inférieures à la TUF je me dit que c’est une blague 😫 . Je précise que comme beaucoup de monde je ne l’ai toujours pas reçu.

    2. C’est bien jolie mais vous êtes à côté de la plaque, les plantages arrivent vers les 2050 mhz soit sur certains jeux ou en oc, c’est la fréquence à se niveau que vous devez comparer, car apparemment les pilotes bride à ce niveau

    3. Bonjour,

      Pour ma part, possédant une MSI 3090 j’ai constaté des plantages en utilisant les logiciels tiers tel que MSI AFTER BURNER.

      J’ai tout désinstallé, juste mis le dernier driver NVIDIA et GPUZ pour contrôler la fréquence du GPU et la température, en 72H aucun plantage testé sur 5-6 jeux.

      Constat, sous MSI AFTER BURNER, le GPU CORE fluctue très rapidement et dépasse les 2000 mHZ donc obligé de régler manuellement le GPU CORE voir le PL.

      En l’enlevant, je ne dépasse pas les 1950 mhZ c’est plus stable au niveau fluctuation, et surtout PAS DE PLANTAGE.

      Quand a la température c’est très bien géré par la carte (je n’ai pas dépassé 77° je pense que c’est bien).

      Bref, le driver est efficace, je ne constate pas de pertes significatives de FPS.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.