Test : Secretlab Omega Cookies & Cream, parfait pour les petits gabarits ?

    Aspect visuel et confort : Secretlab OMEGA Cookies & Cream

    Cette fois-ci n’est pas coutume, le fauteuil a été testé par une femme. Je fais 1m65 pour 55 kg, le Omega est donc, d’après la marque, en adéquation avec mon profil.

    En termes de confort, difficile de lui faire des reproches. L’accueil au premier abord est ferme, mais l’assise est équilibrée une fois complètement installée. Le dossier est évidemment moins large que celui de ses grands frères et convient donc parfaitement à mon petit gabarit. Le système à basculement est également très fluide et particulièrement agréable à utiliser même en étant léger.

    Au centre du dossier, côté avant, on retrouve le symbole Ω venant de OMEGA. Sur le haut au niveau du repose-tête on retrouve le logo de la marque. Cette fois-ci, pas de surpiquage des coutures « tape à l’œil », elles sont blanches ou noires. En revanche, la finition Cookies & Cream nous offre du bicolore dans le tissu, celui-ci est majoritairement gris chiné, complété de petites touches de velours noir. C’est très doux, autant à la vue qu’au toucher.
    Sur l’arrière du fauteuil, on retrouvera à nouveau le logo de la marque au niveau de la têtière et au centre on retrouvera le logo ΩMEGA au complet.

    Test Secretlab Omega

    Sur la tranche du dossier au niveau des épaules, on distingue le logo de la marque avec l’année 2020 brodés en gris sur un fond de velours noir. Contrairement aux fauteuils TITAN et TITAN XL, on ne retrouve pas dans le cas de présent le logo au bord de l’assise. Toutefois, cela ne réduit en rien l’aspect très classe de notre OMEGA.

    Contrairement encore à ses grands frères, le fauteuil OMEGA ne dispose pas d’un support lombaire intégré et réglable et ça c’est bien dommage. À la place, on a comme pour beaucoup de fauteuils gamers, un coussin qu’on peut placer ou retirer à notre guise. Néanmoins et pour nuancer mes propos, ce coussin est tout de même bien adapté, de par sa taille et sa forme, au soutien des vertèbres lombaires (et croyez-moi, au vu du temps que je passe assise n’importe comment devant mon ordinateur, les miennes sont mises à rude épreuve).

    En parlant de coussins, que ce soit celui pour les lombaires ou celui pour la nuque, tous deux sont constitués d’une mousse à mémoire de forme. Secretlab nous indique utiliser une matière plus dense de qualité supérieure. De plus, celui de la nuque dispose en plus d’un gel refroidissant qui permettrait, selon la marque, de rester au frais. Si je ne l’avais pas lu, je ne l’aurai certainement pas deviné. Mais peut-être que cet été je sentirai la différence.

    Passons aux accoudoirs 4D (réglable en hauteur, de l’intérieur vers l’extérieur, de droite à gauche et bien sûr d’avant en arrière).

    Ceux-ci sont vraiment plus qualitatifs comparativement à ce qu’on retrouve habituellement chez les autres marques. En effet, premièrement la matière utilisée est plus douce et légèrement plus « molle ». Mais c’est surtout l’aspect premium avec les manettes en métal qui donne une excellente sensation. Par exemple, pour régler la hauteur, la manette en métal est aussi bien plus large rendant bien plus agréable l’enclenchement. De plus, le bruit parait moins « plastique » que sur d’autres fauteuils. Un excellent point et on aimerait voir des accoudoirs comme ça plus souvent.

    Sur les tranches on dispose donc de caches magnétiques qui dissimulent les vis. On retrouve encore une fois le logo de la marque de chaque côté. Notez la manette libérant l’inclinaison du dossier qui reprend la forme des doigts pour une bonne prise en main.

    En page suivante, passons à la conclusion de ce test.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.