Test : souris AORUS M2, une souris qui va à l’essentiel

Après avoir testé deux souris au design très particulier de chez Mad Catz, nous revoici avec un test d’une souris plus traditionnelle. Nous sommes sur du plus sage, du basique qui revient à l’essentiel mais avec du RGB. Il s’agit de la souris AORUS M2, une souris ambidextre disposant d’un éclairage RGB.

Souris AORUS M2, simple et efficace mais… RGB

Avec cette souris nous sommes loin, très loin des souris bardées de boutons, de RGB à gogo, pleines de fonctionnalités et tout ce qui va avec. Non ici AORUS a visé la simplicité et l’efficacité au service des joueurs professionnels.

Test souris Aorus M2

Bonne nouvelle déjà puisque cette souris AORUS M2 est une souris ambidextre, et donc conviendra aux droitiers comme aux gauchers, souvent oubliés.

  • Capteur optique : PIXART 3327 jusqu’à 6200 DPI
  • Taux d’échantillonnage USB : 125, 500 ou 1000 Hz
  • Accélération : 30G
  • Switchs Omron
  • Jusqu’à 50 millions de clics Droit ou Gauche
  • 9 boutons programmables
  • Longueur câble : 1,80 m
  • Poids : 76 g

Comme vous le voyez dans les caractéristiques, on est sur du basique. La souris est extrêmement légère avec seulement 76 grammes, et risque de ne pas convenir à tous les joueurs, mais le poids ne fait pas tout.

Déballage

Du côté de la boîte nous retrouvons les repères AORUS avec du noir et du jaune. Côté face c’est la photo de la souris et son nom qui nous accueille. Mais écrit en petit, nous avons la présence de switchs Omron, de 6200 DPI et du RGB Fusion 2.0.

À l’arrière nous avons un peu plus d’informations comme à l’accoutumée. Une rapide présentation de la souris et ses caractéristiques nous permet d’en savoir un peu plus. Du côté du bundle, ne cherchez rien. La souris, la souris et rien que la souris ma foi.

Test souris Aorus M2

Sur un des côtés, nous retrouvons les composants et périphériques que couvre le logiciel RGB Fusion 2.0. Cela va de la carte mère à la carte graphique en passant par le boîtier et tous les périphériques. Il faut bien entendu que tous ceux-ci soient compatibles avec RGB Fusion.

Les boutons sont au nombre de neuf, et sont programmables :

  • bouton clic droit
  • bouton clic gauche
  • la molette
  • le clic de la molette
  • le bouton de changement de DPI
  • un bouton « Précédent » droitier
  • un bouton « Suivant » droitier
  • un bouton « Précédent » gaucher
  • un bouton « Suivant » gaucher

Petit tour du propriétaire pour bien visualiser chaque face.

Le capteur choisi pour cette souris est un capteur optique 3327 de chez PixArt, qui équipe également la souris HyperX Pulsefire Core. Il peut être paramétré en DPI réglable jusqu’à 16000 (par défaut 400/800/1600/3200).

Le logo AORUS apparaît à l’arrière de la souris et celui-ci est RGB. Par défaut les couleurs tournent sur un cycle lent.

Le dessous de la souris est simple avec quatre patins en téflon, permettant une bonne glisse. Que ce soit sur un tapis rigide ou sur un tapis souple, normalement il ne devrait avoir aucun souci.
Dommage que l’on soit sous la souris car les « gravures » présentes sont plutôt sympathiques.

dessous de la souris Aorus M2

Le câble mesure 1,80 m et se termine par une prise USB non plaquée. Il est non tressé, mais il a l’air de bonne qualité, et pour le prix on ne va pas être exigeant.
La souris nous laisse une excellente impression, que ce soit au niveau de la fabrication, des matériaux, mais également au niveau de la prise en main.

Il existe d’ailleurs plusieurs manières de tenir sa souris suivant son ressenti et suivant également la forme de la souris :

  • le Palm grip : la main est entièrement à plat sur la souris
  • le Claw grip : la paume est posée sur l’arrière de la souris, mais les doigts sont recroquevillés perpendiculairement aux boutons de la souris
  • le Fingertip grip : la main ne touche pas la souris et seul le bout des doigts touchent les boutons

Test souris Mad Catz RAT 8+

Personnellement j’ai plutôt tendance à préférer la position Palm grip, et je choisis ma souris en fonction de ce critère, entre autres. Avec cette AORUS M2 c’est plus ou moins le cas, même si je trouve la souris un peu courte et basse, ma main se trouvant du coup entre du Palm et du Fingertip.
Bonne nouvelle puisqu’il s’agit d’un modèle ambidextre, convenant ainsi pour les droitiers comme pour les gauchers. Ces derniers sont en effet un peu trop souvent oubliés par les fabricants.

Test : Aorus M2

Habitué aux souris Roccat depuis des années (je tourne actuellement sur une Kone AIMO), je me retrouve sur une souris forcément beaucoup plus petite. Tout d’abord celle-ci étant plus fine j’ai pu me passer du repose-poignet. Bien que cette souris M2 soit loin de ce à quoi j’ai l’habitude d’utiliser, en terme d’ergonomie notamment, elle est agréable à prendre en main. La forme est douce et la main pose bien dessus, entre Palm Grip et Fingertip Grip.
Attention tout de même, les grandes mains devront sans doute se diriger vers un autre modèle, plus grand.

Je la teste comme pour toutes les souris sur deux tapis différents, le tapis de souris Tt Draconem RGB dont la surface est rigide et le HyperX Fury S qui est en tissu souple.
Pour les jeux, on ne change pas la donne puisque l’on retrouve Battlefield V, Black Desert Online, Quake Champions et la version d’essai de Shadow of the Tomb Raider. Mais je vais également l’utiliser dans mon activité quotidienne de rédaction, retouche photo et autres.

Cette souris Aorus M2 m’a bluffé malgré sa petite taille et ses caractéristiques pas forcément bestiales. Alors certes sa taille n’est pas évidente à gérer lorsqu’on a l’habitude de souris plus grosses et qui permettent de se poser plus facilement. Mais elle peut avoir un intérêt pour celles et ceux qui cherchent de la simplicité dans l’usage de leur souris.

Il faut d’abord se mettre en tête que nous sommes sur une souris placée en entrée de gamme, vendue sous la barre des 30 €. Pour un usage bureautique par exemple elle permettra d’avoir une souris disposant d’un bon capteur optique et de switchs Omron fiables. Et d’un point de vue esthétique, son logo RGB saura apporter un minimum de gaieté à votre bureau.
Pour les jeux, elle fait son travail et ce sans chichi. Le changement de DPI se fait à la volée et permet d’adapter les valeurs à chaque situation. Que ce soit un déplacement lent pour un tir de sniper par exemple, ou bien pour une action rapide en montant les DPI.

Test souris Aorus M2

Elle est légère, voire très légère même avec ses 76 grammes. Du fait de sa forme et sa petite taille cela ne me pose pas énormément de problème. Mais elle prendrait quelques grammes que cela ne serait pas pour déplaire.

Avec cette souris AORUS M2, que ce soit sur tapis rigide ou souple, la glisse est très agréable. Mais j’ai personnellement une préférence pour le tapis rigide dans le cas présent.
La glisse paraît plus fluide que sur mon tapis souple, mais cela n’est que subjectif ben entendu.

Logiciel

Afin de gérer au mieux la souris, AORUS met à disposition le logiciel AORUS Engine en version 1.5.9 à l’heure où nous écrivons ces lignes. Auquel il faudra ajouter le logiciel RGB Fusion pour gérer la partie RGB.
AORUS Engine permettra de gérer la souris en proposant de définir chaque bouton de manière personnalisée. On peut attribuer des fonctions, effectuer des macros…

C’est avec le logiciel que nous définirons les quatre paliers de DPI disponibles en cliquant que le bouton de changement de DPI positionné derrière la molette. Par défaut ils sont réglés sur 400, 800, 1600 et 3200, mais vous pouvez les modifier selon vos besoins et envies. Vous pouvez également régler le taux d’échantillonnage de 125 à 1000 Hz.

Du côté de RGB Fusion, nous trouvons le logiciel toujours aussi peu attirant. Une mise à jour du design serait fortement bienvenue.
Le logiciel nous propose de gérer les effets lumineux de notre souris AORUS M2, mais également notre kit Corsair Vengeance Pro RGB.

Plusieurs modes sont disponibles pour la souris, comme pour le kit mémoire :

  • Static
  • Pulse
  • Flash
  • Double Flash
  • Color Cycle
  • Off

Et vous pouvez choisir la couleur désirée, ainsi que la vitesse et la luminosité. Et vos choix peuvent être sauvegardés sous cinq profils.

Conclusion : souris AORUS M2

Cette souris n’a pas pour vocation d’être l’ultra bête de course bardée de boutons, de RGB, de fonctions… Non avec cette souris, AORUS propose une souris d’entrée de gamme, abordable, simple et efficace. Une pointe de RGB apportera juste sa pointe de fun.
Et si l’on regarde du côté du prix, cette souris est vendue seulement 29,90 € chez Discount Hardware ou 24,90 € chez RDC.
Ce qui, selon nous, est très bien pour un joueur ayant peu de moyens ou un joueur occasionnel voire même ceux qui jouent sur laptop et/ou souvent en LAN. Une souris qui saura faire son travail de manière correcte et réactive, sans pour autant dépenser à tout va.

Test souris Aorus M2 RGB

Ça sera donc une médaille d’Or pour la rédaction. Un prix et des caractéristiques qui la mette au service de tous les joueurs, ça mérite le détour.

Médaille d'or par HardwareCooking

Pour

  • Ambidextre
  • Éclairage RGB discret
  • Facilement transportable
  • Simple et efficace
  • Prix

Contre

  • Design des logiciels à revoir
  • Un peu petite pour la majorité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.