Test : souris ASUS ROG Chakram Core, une souris avec joystick !

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous testons la souris ASUS ROG Chakram Core que nous faisons gagner dans un lot d’une valeur de plus de 1700 euros dans notre concours de Noël. Nous allons donc voir tout au long de ce test ce que cette souris a dans le ventre.

    Test de la souris ASUS ROG Chakram Core, une bonne souris pour frag ?

    Cette souris se destine donc aux joueurs et a la particularité de proposer un joystick programmable au niveau du pouce. Son capteur PixArt PAW3335 est capable d’aller jusqu’à 16 000 DPI avec un polling rate à 1000 Hz et une vitesse d’accélération de 40 G pour une vitesse maximale à 400 IPS. Le polling rate (taux d’interrogation) est réglable à 125 Hz, 500 Hz et 1 000 Hz. La sensibilité va de 100 DPI à 16 000 DPI.

    La coque repose sur un design modulaire sans vis, c’est-à-dire qu’il est possible de retirer la coque arrière et les bouton de clic sans avoir recours à un tournevis. Ainsi, il est possible d’ajouter un poids en cas de besoin pour passer de 97 g à 97 + 13,9 g. Il est aussi possible de changer les switchs de la souris. Notez que la souris propose aussi un bouton pour modifier le niveau de DPI, mais celui-ci se trouve sous la souris, un emplacement qui n’est pas forcément des plus pratiques selon nous.

    Pour revenir sur le joystick, c’est un des gros arguments de cette souris. En effet, il est possible de passer le joystick d’un mode analogique à un mode numérique. Le mode analogique repose sur 256 niveaux et offre autant de précision qu’un vrai joystick de manette ou grandeur nature. Ceci permet de piloter un avion plus facilement dans Battlefield. Quant au mode numérique, il permet d’actionner le joystick dans quatre directions. Il sera donc possible d’attribuer chaque direction à une action, comme un changement d’arme dans un FPS ou encore pour ouvrir la carte, libre cours à vos besoins et à votre imagination. Il est possible de personnaliser le joystick en le changeant directement par ceux présents dans le bundle afin, par exemple, d’en placer un plus gros/plus long.

    Les ingénieurs ont également créé un système pour avoir une distance d’activation du clic très courte. Les boutons gauche et droite sont isolés du reste de la souris. Le mécanisme comprend des ressorts et charnières métalliques capables de contrebalancer les touches et minimiser la distance entre les boutons et les interrupteurs. Il en résulte une distance d’activation des clics minime.

    Par ailleurs, cette souris est compatible avec la technologie NVIDIA Reflex Latency Analyzer qui permet de mesurer la latence de bout en bout du système de la souris jusqu’à l’affichage de l’action à l’écran et bonne nouvelle, c’est bien la Chakram qui est la souris avec le moins de latence.


    Cette souris est affichée à des prix allants de 86 euros à 100 euros selon les revendeurs. Ainsi, elle est affichée à 86 euros sur Rue du Commerce, 89 euros sur Amazon ou encore 100 euros chez LDLC.


    Voici quelques caractéristiques de la souris ASUS ROG Chakram Core.

    Nom ASUS ROG Chakram Core
    Capteur optique PixArt PAW3335
    Type de commutateurs Omron (D2FC-F-K) 50M
    Sensibilité DPI 100 à 16 000
    Accélération maxi 40G
    Boutons 9 (5 + 4 in digital joystick mode)
    Scroll Wheel
    Filaire 1,8m tressé
    Temps de réponse 125/250/500/1000 Hz
    RGB Oui
    Poids de 97 à 111 g (sans et avec le poids)
    Garantie 2 ans

    Packaging

    Le carton de la souris est assez simple. Sur l’avant nous retrouvons une photo du produit, les références et les logos du Reddot winner 2020 et Design award 2020. Sur l’arrière de la boîte, nous trouvons une vue éclatée de la souris expliquant sa modularité ainsi que les caractéristiques principales.

    Dans la boîte, nous retrouvons la notice, une fiche de garantie, une pince pour retirer les switchs, le poids ainsi que des joysticks.

    Aspect visuel

    Notez la présence d’un repose-pouce toujours aussi agréable et qui donne un style supplémentaire à l’ensemble. Cette souris pour droitier n’est pas petite, elle dispose de dimensions de 132,7 x 76,6 x 42,8 mm. La souris est entièrement noire et nous avons sur la gauche le joystick bien sûr, mais aussi deux boutons latéraux. Le matériau utilisé au niveau du pouce et sur l’ensemble de la Chakram Core est en plastique dur, ceci apporte une longévité supplémentaire à du caoutchouc comme on peut retrouver sur certaines souris et notamment la Logitech G502 que j’utilise quotidiennement. Notez que le côté gauche est légèrement surélevé. Le câble tressé de 1,8 m est assez rigide, nous aurions aimé un poil plus de souplesse.

    Sur le dessous de la souris, nous voyons les trois principaux patins en PTFE (téflon). Le bouton DPI est assez gros pour être rapidement actionné, mais encore une fois nous l’aurions préféré sur le dessus. Quoi qu’il en soit, la glisse est excellente et nous n’avions rien à redire à ce sujet.

    Pour retirer la coque et les boutons des clics droit et gauche, le tout est magnétique et il n’y a pas besoin de tournevis. Remarquez les commutateurs facilement remplaçables via la pince fournie en bundle.

    Confort et prise en main

    Il existe plusieurs manières de tenir sa souris suivant ses préférences et la forme de la souris :

    • Le Palm grip : la main est entièrement à plat sur la souris
    • Le Claw grip : la paume est posée sur l’arrière de la souris, mais les doigts sont recroquevillés perpendiculairement aux boutons de la souris
    • Le Fingertip grip : la main ne touche pas la souris et seul le bout des doigts touche les boutons
    Type de prise en main
    Type de prise en main

    Avec cette souris, de par sa taille le Claw Grip n’est pas possible (à moins d’avoir une main de géant). Le Palm Grip et le Fingertip Grip sont en revanche parfaitement possible.

    Logiciel Armoury Crate

    Pour paramétrer cette souris, il faut passer par le logiciel Armoury Crate. Dans le premier onglet « Boutons« , c’est là que nous pouvons paramétrer chaque bouton en lui attribuant des actions. Nous pourrons par exemple attribuer la fonction « furtif » au bouton de son choix afin de baisser en un clic toutes les fenêtres ouvertes sur le bureau.

    Le second onglet « Performances » permet de régler les niveaux de DPI pour chacun des quatre paliers, de régler la fréquence de scrutation (polling rate), mais aussi d’activer ou non l’Angle Snapping.

    Logiciel ASUS Armoury Crate

    Le troisième onglet « Eclairage » permet, comme son nom le laisse deviner, de configurer l’éclairage de la souris. Nous pourrons y configurer les couleurs et effets de son choix. Il est bien sûr possible de synchroniser ses paramètres avec d’autres composants et périphériques compatibles.

    Enfin, les deux derniers onglets permettent de calibrer la souris en réglant la hauteur de détection et de mettre à jour le firmware.

    Conclusion : la souris ASUS ROG Chakram Core

    ASUS propose ici une souris à destination des gamers qui jouent de la main droite. Par rapport à la Chakram, cette version Core se branche via un câble tressé et perd légèrement en poids. En effet, ici sur la balance elle ne pèse plus que 97 grammes et il est même possible d’ajouter un poids de 13,9 grammes pour ceux qui aiment sentir le poids de leur souris sous leur main. Nous apprécions beaucoup le joystick au niveau du pouce. En revanche, celui-ci est un peu éloigné et il faut pousser loin son pouce pour y avoir accès. De plus, de par la forme de la souris avec le côté gauche légèrement surélevé, ce n’est pas forcément évident d’accéder à ce joystick. Pour rappel, ce dernier peut être en mode analogique ou numérique. En analogique nous disposons de 256 niveaux permettant de piloter des avions dans des jeux. Le mode numérique permet pour sa part de l’actionner dans quatre directions. Nous pourrons ainsi attribuer diverses fonctions en jeu pour ouvrir la carte, changer d’arme, etc.

    Notez le fait que cette souris est compatible avec la technologie NVIDIA Reflex Latency Analyzer. De plus, ceci a montré qu’il s’agit de la souris disposant de la meilleure latence.

    Notez le fait que cette souris est compatible avec la technologie NVIDIA Reflex Latency Analyzer. De plus, ceci a montré qu’il s’agit de la souris disposant de la meilleure latence.

    Référence Filaire Sans-fil Latence moyenne par clique
    Logitech G PRO Wireless Oui Non 2.5 ms (filaire)
    3.7 ms (sans-fil)
    ROG Chakram Core Oui Non 0.6 ms
    Razer DeathAdder V2 Pro Oui Oui 1.0 ms (filaire)
    2.8 ms (sans-fil)
    SteelSeries Rival 3 Oui Non 3.1ms

    Rappelons que nous avons un capteur optique PAW3335 allant de 100 à 16 000 DPI. La vitesse d’accélération est de 40 G pour une vitesse maximale de 400 IPS. ASUS utilise des commutateurs Omron (D2FC-F-K) et il est aisé de les retirer via la pince fournie en bundle après avoir retiré les coques qui sont simplement magnétisées.

    Pour configurer les boutons et l’éclairage RGB, nous passons via le logiciel Armoury Crate. Nous pouvons attribuer des actions à chaque bouton et même attribuer la fonction « furtif ». Cette dernière permet notamment de diminuer toutes les fenêtres ouvertes. Une fonction pratique lorsqu’on « travaille » sur quelque chose de confidentiel et que quelqu’un arrive sans crier gare dans la pièce. L’éclairage RGB est sympathique, notamment le logo ASUS ROG sur l’arrière de la souris. En effet, celui-ci se trouve sous la coque magnétique qui est légèrement translucide. La seconde zone RGB se trouve sur la molette et là aussi c’est un éclairage assez agréable à l’œil.


    Cette souris ASUS ROG Chakram Core est affichée à des prix allants de 86 euros à 100 euros selon les revendeurs. Ainsi, elle est affichée à 86 euros sur Rue du Commerce, 89 euros sur Amazon ou encore 100 euros chez LDLC.


    Ce sera une médaille HC d’Or pour cette souris ASUS ROG Chakram Core qui propose une bonne prestation globale.

    Médaille d'or par HardwareCooking

    Pour

    • Bon capteur
    • Molette agréable
    • Glisse bien
    • Bonne prise en main
    • Éclairage RGB sympathique
    • Design modulaire
    • Compatible NVIDIA Relfex Latency Analyzer

    Contre

    • Bouton DPI sous la souris
    • Le joystick est un peu loin du pouce

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.