Test : SSD Crucial P1 1 To, du stockage QLC avec cache SLC

Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous nous rattaquons à un SSD de chez Crucial. En effet, voici notre test du SSD Crucial P1 1 To. Il y a quelque temps nous vous avions proposé un test du Crucial P1 500 Go, il fallait donc passer à une version plus conséquente également.

Performant et abordable, le SSD Crucial P1 500 Go NVMe en test

Crucial est particulièrement connu dans le monde de la mémoire, que ce soit en SSD ou encore en mémoire RAM. Que ce soit pour sa gamme estampillée Crucial ou leur division gaming Ballistix. Le SSD Crucial P1 est LE SSD Nvme de la marque qui siège au côté du SSD M.2 SATA, le MX500. Notez toutefois que Crucial devrait présenter un SSD NVMe utilisant la nouvelle norme PCIe 4.0 avant l’année prochaine. Un SSD qui devrait donc être particulièrement rapide, mais surtout adapté au chipset AMD X570 qui est le seul a proposer cette norme sur les cartes mères. Bonne nouvelle, cela ne l’empêchera pas d’être aussi très rapide sur une carte PCIe 3.0.

Test SSD Crucial P1 1 To

Concrètement, ici nous avons un SSD utilisant de la mémoire 3D NAND Micron (QLC), oui la mémoire QLC n’est pas la meilleure mémoire sur le marché. En revanche, ceci permet à ce SSD d’être vendu à un prix très abordable de 110 euros environ sur Amazon ou encore 163 euros chez LDLC.
Le SSD Crucial P1 est au format M.2 2280 et utilise le protocole NVMe sur un bus PCIe Gen3 x4. Les débits annoncés sont de 2 000 Mo/s en lecture et 1 700 Mo/s en écriture pour 170 000 IOPS en lecture et 240 000 IOPS en écriture. La garantie du SSD est de cinq ans. Seules deux versions de ce SSD sont proposées, une première en 500 Go que nous avions testé par ici, et cette version 1 To.

La boîte reprend les couleurs emblématiques de la marque avec un bleu nuit et une bande blanche sur le bas. Nous avons sur la face avant les références et capacités du SSD. L’arrière nous montre trois colonnes avec les points importants pour la marque :

  • Logiciel de transfert de données
  • Guide d’installation
  • Optimisation / Firmware

Dans le bundle est inclus une feuille nous renvoyant sur l’URL, permettant de disposer des logiciels adéquats.

Le SSD Crucial P1 n’a rien d’extraordinaire en termes de design, un simple sticker recouvre les puces mémoires ainsi que le contrôleur. Libre à vous de vous offrir un dissipateur thermique pour le rendre plus agréable visuellement, et surtout à votre goût. À l’arrière, rien puisque les puces ne sont que d’un côté.

Test SSD Crucial P1 1 To

Ce SSD possède un contrôleur Silicon Motion SM2263ENG et l’interface est en PCIe 3.0 sur quatre voies (PCIe 3.0 x4) utilisant le protocole NVMe 1.3. La mémoire utilisée est de la NAND flash Micron 64L 3D QLC à 64 couches.

Test SSD Crucial P1 1 To

Le SSD Crucial P1 s’appuie sur la technologie d’accélération d’écriture dynamique hybride. Il dispose d’un tampon mémoire SLC fixe de 12 Go pour le modèle 1 To (5 Go pour la version 500 Go), auquel vient s’ajouter un tampon dynamique. Il peut occuper jusqu’à 14 % de la capacité utile du SSD, ce qui représenter jusqu’à 75 Go pour le 500 Go et 150 Go pour le modèle 1 To.

En termes d’endurance il peut endurer 200 To de données en écriture (100 To pour le 500 Go). Ce qui est peu par rapport à de nombreux SSD, comme le WD Black 500 Go avec 300 To, le MX500 avec 360 To et même le Corsair Force MP510 avec 800 To de données. Le Crucial P1 dispose :

  • d’une fonctionnalité de protection de données en cas de coupure d’alimentation
  • d’un algorithme de vérification des données à étapes multiples
  • d’une protection thermique empêchant les composants de surchauffer
  • d’une redondance de données avec le RAIN (Redundant Array of Independant NAND)

Logiciel Crucial Storage Executive

En plus de proposer le logiciel Acronis pour cloner son système sur ce SSD, nous disposons du logiciel Crucial Storage Executive qui permet de surveiller et manager le SSD. Nous y retrouvons pas moins de dix onglets :

  • Informations système (y compris les SSD d’autres marques)
  • Détails du disque où vous sectionnez le disque voulu
  • S.M.A.R.T.
  • Mise à jour du micrologiciel
  • Nettoyez le disque (possible uniquement sur les SSD possédant un micrologiciel Micron)
  • Restauration PSID (non pris en charge)
  • Momentum Cache (afin d’améliorer les performances du SSD)
  • Flex Capacity (non pris en charge)
  • Surdimensionnement (alloue un pourcentage d’espace libre sur le disque SSD pour améliorer les performances et augmenter sa durabilité)
  • Autotest du périphérique

Il permet donc de connaître une partie de votre système en :

  • Affichant votre mémoire physique et virtuelle
  • Connaître l’état de vos disques, même s’ils ne sont pas de marque Crucial
  • Connaître le détail de chaque disque (Capacité, micrologiciel, interface, …)
  • Afficher le S.M.A.R.T. (Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology)
  • Téléchargez le dernier micrologiciel de votre SSD (uniquement Crucial et Micron)
  • Activez la fonction Momentum Cache et permettez à votre SSD de fonctionner jusqu’à 10 fois plus vite pour de nombreuses opérations
  • Surveillez la température de fonctionnement et l’intégrité de votre SSD
  • Réinitialisez le mot de passe de chiffrement de votre SSD
  • Vérifiez le numéro de modèle de votre SSD pour les réclamations de garantie
  • Effacez toutes les données stockées sur le lecteur

Tests et benchmarks

Notre configuration de test se compose de :

AS-SSD Seq

AS SSD Benchmark Crucial P1 1 To

Sous le logiciel AS SSD Benchmark notre SSD Crucial P1 1 To réalise 1 818,23 MB/s en lecture et 1 629,52 MB/s en écriture.

AS-SSD 4K

AS SSD Benchmark 4K Crucial P1 1 To

En lecture 4K nous atteignons 58,95 MB/s et 165,21 MB/s pour l’écriture 4K sous AS SSD Benhcmark.

AS-SSD 4K

AS SSD Benchmark 4K64 Crucial P1 1 To

En 4k-64 nous atteignons en lecture 661,01 MB/s et 939,89 MB/s en écriture.

AS-SSD temps d’accès

Temps d'accès SSD

Même si nous ne sommes pas en haut du tableau avec ce SSD, il faut avouer que la différence entre du 0.04 ms et du 0,02 ms est totalement imperceptible.

AS-SSD Score

AS SSD Benchmark Score

Le score du Crucial P1 1 To est de 1 268 en écriture et de 902 en lecture, ce qui le place juste au-dessus des SSD M.2 utilisant l’interface SATA. Quant au score global il est de 2 641 points.

CrystalDiskMark 4K

CrystalDiskmark 4K SSD Crucial P1 1 To

En lecture 4K sous CrystalDiskMark nous obtenons 550,30 MB/s. En écriture 4K nous atteignons les 453,70 MB/s.

CrystalDiskMark séq

CrystalDiskmark SSD Crucial P1 1 To

En lecture séquentielle, nous atteignons un débit de 2 010 MB/s et 1 715,90 MB/s en écriture séquentielle.

ATTO Disk Benchmark

Et pour finir la série de benchmarks en débits, un dernier tour sur ATTO Disk Benchmark.

ATTO Disk Benchmark

Ici nous voyons bien la mise en oeuvre du cache. Pour rappel, la mémoire QLC c’est un peu l’entrée de gamme de la mémoire, nous avons la mémoire TLC (3 bits), MLC (2 bits) et SLC (1 bits) qui vient ensuite. La mémoire QLC comporte quatre bit par cellule et est moins chère que les autres types de mémoires. Forcément, puisqu’en pratique la densité de la mémoire est supérieure aux autres, le SSD s’use donc plus vite et est plus lent. Ce SSD Crucial dispose donc d’un cache SLC pour écrire rapidement les données dessus. Dès lors que le SSD n’a plus de gros travail à effectuer, il va transférer en fond les données sur la mémoire QLC.

Cependant, ici nous constatons surtout un effet de Thermal Throttle qui abaisse les performances lorsque le contrôleur est trop chaud. Pour preuve, nous avons installé un dissipateur thermique HCM PRO EVO.Z et les résultats sont complètements différents. Nous passons d’une température maximum de 91°C à 65°C avec le dissipateur thermique supprimant le throttle.

CRUCIAL P1 1 To Thermal Throttle avec dissipateur thermique

Températures

Températures charge SSD

Comme vu plus haut, nous passons d’une température de 65°C avec un dissipateur thermique à 91°C sans le dissipateur. Précisons que la config est installé sur notre table de bench et est donc dépourvu de flux d’air. En pratique si on rajoute un ventilateur 140 mm en plein sur le dissipateur thermique nous atteignons un petit 48°C.

En sortant la caméra thermique nous mesurons 78,8°C sur le contrôleur sans le dissipateur thermique et 47°C avec (température du dissipateur thermique et non du contrôleur).

Conclusion : SSD Crucial P1 1 To NVMe

Dû au fait qu’il s’agit d’un SSD utilisant de la mémoire QLC avec un cache de SLC, il s’agit d’une référence qui prendrait mieux sa place pour un usage de stockage, installer ses jeux et autres logiciels. Mais pas forcément un SSD pour y installer un système d’exploitation qui pourrait vite remplir le cache sans lui laisser le temps de se vider. Bien que rien ne vous empêche de l’utiliser en SSD principal puisqu’en pratique même avec le cache plein les débits restent rapides comparativement à un disque dur, et globalement légèrement plus que les SSD SATA. De plus, le thermal throttle est bien présent puisque le contrôleur chauffe et le dissipateur thermique devient quasiment obligatoire si ce n’est pas un usage pour du stockage froid.

Dissipateur thermique HCM PRO EVO.Z

En termes de performances, les débits séquentiels et aléatoires sont bons pour un SSD affichant un prix aussi abordable. Bref un bon rapport performances/prix.

En conclusion, ce sera un HC d’argent pour ce SSD Crucial P1 1 To. Le défaut de la gestion thermique est en revanche décevante. Il faudra nécessairement un dissipateur thermique afin d’éviter le Thermal Throttle.

Médaille d'argent par HardwareCooking

Pour

  • Prix
  • Performances séquentielles
  • Utilitaire Crucial
  • Acronis

Contre

  • Thermal throttle
  • Endurance

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.