Test : SSD Crucial P2 500 Go, plus de débits et de la mémoire TLC

    Cela faisait un moment que nous n’avions pas eu de nouveautés au niveau des SSD de chez Crucial. En effet, le dernier était le P1 que nous avions testé dans une capacité de 1 To. Nous revoilà donc cette fois-ci avec le Crucial P2 que nous testons en 500 Go. Toujours du M.2 NVMe, toujours du PCIe Gen3 x4 et avec des vitesses maximales de 2 300 Mo/s en lecture séquentielle et 940 Mo/s en écriture séquentielle.

    Un nouveau SSD avec le Crucial P2, qu’a-t-il dans le ventre ?

    Le Crucial P1, SSD NVMe en PCIe Gen3 x4 annonce jusqu’à 2 000 Mo/s en lecture et 1 700 Mo/s en écriture pour 170 000 IOPS en lecture et 240 000 IOPS en écriture. Il existe en 500 Go, 1 To et 2 To.
    Ce Crucial P2, toujours en PCIe Gen3 x4 s’annonce lui avec jusqu’à 2 300 Mo/s en lecture séquentielle et jusqu’à 1 150 Mo/s en écriture séquentielle selon les capacités. Cette référence n’est disponible qu’en 250 Go et 500 Go. Notez qu’il n’a pas pour vocation de remplacer le P1.

    Au niveau des prix conseillés, nous avons la version 250 Go à 55,19 € et 71,99 € pour le modèle 500 Go que nous avons en test. Quant aux débits annoncés, ils sont de 2 100 Mo/s et 1150 Mo/s pour le 250 Go et de 2 300 Mo/s et 940 Mo/s pour le 500 Go.

    Test SSD Crucial P2 500 Go

    Packaging et présentation

    On ne présente plus la boîte qui reprend les codes couleur de la marque avec du bleu et du blanc. Cela reste très basique, aucune photo, mais simplement la marque, le modèle et la capacité.

    À l’arrière, on retrouve la mention de la présence d’un logiciel de transfert de données, du guide d’installation et d’un firmware pour l’optimisation du SSD. Quant au bundle ne le cherchez pas, vous disposez du SSD, du manuel et basta. Bon, en même temps de quoi avez-vous besoin de plus ?

    Le SSD Crucial P2 dispose donc d’une interface PCIe Gen3 x4 NVMe. Là où le Crucial P1 disposait de puces mémoire Micron 64L 3D QLC (NW947) ici nous retrouvons quatre puces Micron 3D NAND TLC (NX959) de 128 Go chacune.

    Sur ce SSD, nous trouvons un contrôleur mémoire Phison PS5013-E13 : une puce d’entrée de gamme. Un système de cache SLC d’une dizaine de gigaoctets est présent. Si la totalité des fichiers à copier ne dépasse pas cette valeur, alors l’écriture des données se fera à la vitesse maximale. Sinon, vous observerez une chute du débit.

    En termes de performances et de durabilité, Crucial est peu bavard. Mais nous avons pu trouver une endurance à l’écriture de 300 To, soit 168 Go d’écritures par jour pendant les cinq ans de garantie, ce qui est malgré tout plutôt rassurant.

    Tests et benchmarks : Crucial P2 500 Go

    Notre configuration de test AMD se compose des composants suivants :

    • Carte mère Gigabyte X570 AORUS Elite (bios F11)
    • Processeur AMD Ryzen 5 3600 @ 4.0 GHz
    • Watercooling AiO CORSAIR iCUE H100i RGB PRO XT (en test ici)
    • Carte graphique PNY GT 610 1 Go DRR3
    • Alimentation ANTEC HCG750 Bronze (en test ici)
    • Boîtier Antec P110 Luce (en test ici)
    • Windows 10 64Bit

    Pour connaître les performances de notre SSD Crucial P2 500 Go, nous allons le comparer avec les SSD que nous avons en notre possession :

    Pour les benchmarks, voici ceux que nous utilisons :

    • AS-SSD Benchmark
    • CrystalDiskMark SEQ1M Q8T1 (1GiB)
    • CrystalDiskMark SEQ1M Q1T1 (1GiB)
    • CrystalDiskMark RND4K Q32T16 (1GiB)
    • CrystalDiskMark RND4K Q1T1 (1GiB)

    Nous rappelons auparavant que Crucial annonce pour ce P2 des performances de l’ordre de 2 300 Mo/s en lecture séquentielle et 940 Mo/s en écriture séquentielle.

    AS-SSD Score

    benchmark AS-SSD score

    Ça commence plutôt bien pour notre Crucial P2 avec un score AS-SSD de 1 751 points en lecture et de 2 240 points en écriture. Ce qui le place entre le Seagate FireCuda 520 et le Seagate IronWolf 510.

    CrystalDiskMark SEQ1M Q8T1

    Concernant le benchmark CrystalDiskMark SEQ1M Q8T1 le Crucial P2 500 Go affiche 1 843,12 MB/s en écriture et 2 322,30 MB/s en lecture. Un bon résultat, au-dessus des valeurs annoncées par Crucial. Cela est dû en fait au système de cache SLC qui booste les performances.
    Si l’on augmente la taille des fichiers (64 GiB) le débit chute en écriture avec 953,38 MB/s. Le P1 se comporte mieux.

    benchmark SSD Crucial P2 CrystalDiskMark SEQ1M Q8T1

    CrystalDiskMark SEQ1M Q1T1

    Avec 1 731,85 MB/s en lecture séquentielle et 1 841,97 MB/s en écriture séquentielle sous SEQ1M Q1T1, le P2 se place entre l’IronWolf 510 et le Kingston A2000.
    Ici idem si l’on augmente la taille à 64 GiB le débit en écriture tombe à 872,47 MB/s. Cela reste mieux que le P1.

    CrystalDiskMark SEQ1M Q1T1

    CrystalDiskMark RND4K Q32T16

    Sous RND4K Q32T16, le P2 500 Go reprend du poil de la bête avec 1 337,31 MB/s en lecture tandis qu’en écriture il donne 1 712,60 MB/s. Ce SSD se place donc entre le Barracuda 510 et le SN750.
    Même phénomène avec le système de cache puisqu’avec une valeur de 64 GiB l’écriture tombe à 258,35 MB/s. La lecture passe de 1337,31 MB/s à 1092,08 MB/s.

    CrystalDiskMark RND4K Q32T16

    CrystalDiskMark RND4K Q1T1

    Finissons le benchmark CrsytalDiskMark avec le RND4K Q1T1. Notre Crucial P2 s’en sort honorablement avec 53,49 MB/s en lecture et 198,97 MB/s en écriture. Placé entre le Barracuda 510 et le FireCuda 520. Les résultats se tiennent face au P1.

    CrystalDiskMark RND4K Q1T1

    ATTO Disk Benchmark

    Que ce soit avec ou sans dissipateur thermique, les débits restent réguliers et donc nous n’avons pas thermal throttling lors de ce benchmark. En écriture ils sont stables à ~2,80 GB/s tandis qu’en lecture ils oscillent entre 2,99 GB/s et 3,07 GB/s.
    Grande satisfaction, car contrairement au P1 qui chauffait beaucoup et dont les débits chutaient aux environs de 70 °C, notre P2 reste stable.

    Test SSD Crucial P2 500 Go ATTO benchmark

    Si nous faisons le tour des benchmarks, notre Crucial P2 500 Go s’en sort bien dans sa catégorie. Du moins tant que le cache n’est pas saturé, car sinon le débit chute drastiquement en écriture. Du coup, c’est quitte ou double.

    Températures : SSD Crucial P2 500 Go

    Sans dissipateur thermique notre SSD Crucial P2 500 Go affiche une température à vide de 34 °C tandis qu’en lui infligeant une séance de CrystalDiskMark il monte à 68 °C en charge.
    Avec le dissipateur thermique de notre carte mère, la température est plus mesurée avec 33 °C à vide et 59 °C en pleine charge. Le Crucial P2 souffre d’une gestion thermique mal maîtrisée, mais beaucoup moins que le P1 qui avait des soucis de thermal throttling qu’heureusement nous ne retrouvons pas sur ce P2.

    Relevé température SSD

    Si vous ne disposez pas de dissipateur thermique sur votre carte mère, vous pouvez en acheter un, par exemple le Hybrid Cooling Modding Pro EVO.Z que nous avons testé.

    Logiciel

    Crucial dispose de son propre logiciel pour gérer les SSD avec plus ou moins de fonctionnalités selon que votre SSD soit supporté ou pas. Il s’agit de Crucial Storage Executive actuellement en version 6.04.
    Il permet de connaître l’espace de stockage utilisé, télécharger le dernier firmware, surveiller la température du disque, réinitialiser son mot de passe de chiffrement et activer la fonction Momentum Cache. Cette dernière fonction permet d’accélérer encore un peu plus la vitesse dU SSD Crucial.

    Pour le moment Crucial Storage Executive n’est officiellement supporté que pour les Crucial P1, série MX, série BX, M550 et M500.
    Le SSD Crucial P2 est cependant visible, tout comme les SSD d’autres constructeurs.

    Conclusion : SSD Crucial P2 500 Go

    Pour commencer, non le Crucial P2 n’est pas là pour remplacer le P1, mais pour compléter la gamme, qui verra d’ailleurs bientôt arriver le P5. Crucial nous offre un SSD qui évolue malgré tout depuis le P1 avec de la mémoire TLC au lieu de QLC, ce qui est très bien.
    L’endurance augmente également pour atteindre les 300 To d’écriture. Il repose sur une interface PCIe 3.0 x4 NVMe avec un contrôleur Phison PS5013-E13.

    Crucial annonce des vitesses de lecture de 2 300 Mo/s et 940 Mo/s en écriture, et cela se vérifie lors des benchmarks. Alors certes nous observons des débits supérieurs dans nos graphiques, mais uniquement car le P2 dispose d’un système de cache SLC qui augmente les débits si la file des tâches n’excède pas une dizaine de Go. Seules deux capacités sont proposées : 250 Go et 500 Go.

    test SSD Crucial P2

    Au niveau des prix conseillés, nous avons la version 250 Go à 55,19 € et 71,99 € pour le modèle 500 Go. Dans les faits il est vendu à 59,99 € et 80,66 € sur Amazon ou 69,95 € et 94,94 € chez LDLC. Dans la même gamme tarifaire nous avons principalement le Crucial P1.

    Comme à son habitude Crucial nous offre un SSD abordable avec des performances acceptables. Oui il y a mieux, mais les autres sont plus chers. Il s’en sort honorablement avec surtout une bonne endurance et une garantie de 5 ans, bref un bon rapport qualité/prix.
    Au vu de tous ces points, nous lui accordons une médaille HC d’Argent, car nous aurions aimé malgré tout un modèle qui se détache du P1 et surtout chauffant moins. Nous sommes impatients de voir ce que donnera le prochain Crucial P5.

    Médaille d'argent par HardwareCooking

     

    Pour

    • Qualité/Prix
    • Performances au global
    • Débit en écriture avec le cache SLC
    • Endurance de 300 To
    • Garantie 5 ans

    Contre

    • Débit en écriture dès que le cache SLC est saturé
    • Parfois en léger recul par rapport au P1
    • Encore des soucis de gestion thermique

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.