Test : SSD WD_BLACK SN750 SE 1 To, une Special Edition qui change quoi ?

    Pour celles et ceux qui nous suivent, nous avions déjà testé le SN750 de chez Western Digital. La marque nous a envoyé une autre version, légèrement différente qui porte le nom WD_BLACK SN750 SE. Un modèle qui s’inscrit dans la liste des modèles de la marque. Mais du coup entre le SN750 et le SN750 SE (Special Edition), quelles sont les différences ?

    Pour le SN750, nous sommes sur un SSD M.2 NVMe en PCIe Gen3 x4 avec des vitesses maximales annoncées de 3 400 Mo/s en lecture séquentielle et 2 900 Mo/s en écriture séquentielle. Avec ce SN750 SE, l’interface passe en PCIe Gen4 x4 avec des vitesses maximales annoncées de 3 600 Mo/s en lecture séquentielle et 2 830 Mo/s en écriture séquentielle. Pour le coup le gain ne semble pas extraordinaire, voire inexistant. Regardons ensemble si ce WD_BLACK SN750 SE vaut le coup face aux SN750 et SN850.

    Sommaire : SSD WD_BLACK SN750 SE 1 To

    Le SSD WD_BLACK SN750 SE existe dans trois capacités : 250 Go, 500 Go et 1 To. Le SSD dispose d’une interface PCIe 4.0 x4. Les puces mémoires SanDisk sont de type 3D TLC NAND et c’est d’ailleurs la seule chose que nous savons.
    Le contrôle mémoire est confié à un contrôleur PCIe 4.0 Phison PS5019-E19T. Celui-ci est fabriqué avec un processus TSMC 28 nm. On retrouve une architecture à processeur unique avec microcontrôleur 32 bits intégré. Il est capable de gérer jusqu’à 4 canaux avec 16 puces activées, pour une capacité maximale de 2 To.

    Test SSD Western Digital WD_BLACK SN750 SE 1 To
    SSD Western Digital WD_BLACK SN750 SE 1 To

    Au niveau des performances, Western Digital annonce selon les modèles jusqu’à 3 600 Mo/s en lecture séquentielle et 2 830 Mo/s en écriture séquentielle. Il est également annoncé jusqu’à 525K IOPS en lecture aléatoire et jusqu’à 640K IOPS en écriture aléatoire. L’endurance est correcte avec 200 TBW annoncés pour le 250 Go, 300 TBW pour le 500 Go et 600 TBW pour le 1 To. La garantie est de cinq ans.
    L’idée est surtout de proposer un SSD PCIe 4.0 d’entrée de gamme, plus abordable que le SN850.

    SN750 SE 250 Go SN750 SE 500 Go SN750 SE 1 To
    Prix 70,99 € 106,99 € 207,99 €
    Prix au Go 0,283 € 0,213 € 0,203 €
    Part Number
    Facteur de forme M.2 2280 M.2 2280 M.2 2280
    Interface / Protocole PCIe 4×4 PCIe 4×4 PCIe 4×4
    Contrôleur Phison PS5019-E19T Phison PS5019-E19T Phison PS5019-E19T
    DRAM Non Non Non
    NAND Flash SanDisk SanDisk SanDisk
    Sequential Read 3200 MB/s 3600 MB/s 3600 MB/s
    Sequential Write 1000 MB/s 2000 MB/s 2830 MB/s
    Random Read 190K IOPS 360K IOPS 5250K IOPS
    Random Write 240K IOPS 480K IOPS 640K IOPS
    Endurance (TBW) 200 TBW 300 TBW 600 TBW
    Garantie 5 ans 5 ans 5 ans

    En termes de tarifs, il est le SSD PCIe 4.0 le moins cher en 250 Go, cette capacité ayant été délaissée dans cette interface. Les tarifs conseillés sont de 70,99 €, 106,99 € et 207,99 € pour notre modèle 1 To.
    Sur le net nous les retrouvons respectivement à partir de 79,96 € et 119,95 € et 229,96 € chez LDLC. Des tarifs plus élevés que le SN750 que l’on trouve toujours chez LDLC à respectivement 64,96 €, 79,96 € et 159,95 €, lorsque ceux-ci sont disponibles.
    Western Digital propose à côté du modèle classique de son SN750 SE une édition Battlefield 2042 qui comprend le SSD en 500 Go ou 1 To, mais également un code de téléchargement pour Battlefield 2042 PC. Les tarifs ? 191,41 € et 324,23 €.


    Packaging et déballage

    Nous avons reçu le SN750 SE en capacité 1 To, qui ne comporte pas sur cette série de version avec dissipateur thermique.
    Nous avons une boîte qui reprend le design classique de la marque avec un fond noir sur lequel nous retrouvons la photo du SSD. En haut le modèle et son créneau gaming. Dans le bas, la capacité, la Gen4 et les débits annoncés.
    À l’arrière les informations restent basiques et une petite fenêtre laisse entrevoir le SSD.

    Le bundle est inexistant, puisqu’on ne retrouve que le livret de garantie.

    D’un contrôleur PCIe 3.0 SanDisk 20-82-00700-A1 pour le SN750, le SSD SN750 SE de Western Digital passe à un contrôleur PCIe 4.0 x4 Phison PS5019-E19-35. Il s’agit d’un contrôleur gravé en 28 nm avec un processeur unique avec microcontrôleur 32 bits intégré. Il est capable de gérer jusqu’à 4 canaux avec 16 puces activées pour une capacité maximale de 2 To.
    Une puce Phison PS6103-29 est également présente, mais une recherche sur le net ne nous en dira pas plus.

    Contrôleur mémoire PHISON PS5019-E19-35
    Contrôleur mémoire PHISON PS5019-E19-35

    Le modèle 1 To que nous avons comporte une seule puce mémoire SanDisk dont les références ne nous donnent aucune information particulière (SanDisk 60980 1T00 CHINA – 1124DFKF200X – CSS13K-ARTQS1SS-16D). L’autre face ne comporte aucune puce.

    Qu’est-ce qui rend le SN750 SE si différent du SN750 ? Le contrôleur mémoire PS5019-E19T est une puce qui présente un changement par rapport à la conception précédente. Là où le SN750 était proposé dans de capacités de 1 To, 2 To et 4 To, le SN750 SE plafonne à 1 To. Cela est dû notamment au PS5019-E19T qui prend en charge au maximum 2 To, et même si cette capacité pourrait être ajoutée, nous ne verrons jamais de 4 To.
    Quant aux performances, nous trouvons bien un contrôleur de spécification PCIe Gen4x4, mais la disposition du module NAND ne permet pas d’atteindre des vitesses supérieures au PCIe Gen3x4.
    Du coup en y regardant de près ce SE ne propose rien de particulier en termes d’améliorations et s’agit plus d’une tentative d’optimisation de la part de Western Digital.

    Logiciel WD Dashboard

    Après plusieurs tests de SSD WD, on commence à connaître le logiciel WD Dashboard. La version actuelle est la 3.3.2.18, du moins au moment où nous avons commencé à écrire ces lignes. L’interface est toujours aussi agréable et simple à l’usage.
    On trouvera plusieurs onglets permettant d’avoir un maximum d’informations sur notre produit et d’outils pour le gérer. En haut à droite, on aura la possibilité d’activer le Mode Jeu (Ce qui nécessite le redémarrage du PC).

    • Etat : nous avons accès à tout ce qui concerne les caractéristiques de notre SSD.
      • Capacité : Total, Libre, Utilisé, Non alloué et Autre
      • Volume(s) : utilisé et libre
      • Température via un graphique pour suivre l’évolution de celle-ci
      • Durée de vie restante
      • Vitesse de l’interface

    On remarque d’ailleurs que le SSD WD_BLACK SN750 SE dispose du firmware 711000WD et qu’un nouveau est disponible avec le 711130WD. Une fois la mise à jour effectuée, nous devons éteindre et redémarrer le PC pour prendre en compte celle-ci. Cela ne change rien au niveau des performances du SSD.

    • Performances : permet d’avoir accès aux vitesses de transfert en Mo/s ou IOPS de notre SSD. Un graphique permet de suivre cela en temps réel. Nous pouvons également activer ou pas la mise en cache d’écriture Windows.
    Western Digital Dashboard Performances
    Performances
    • Outils : ici nous avons la possibilité de :
      • Mettre à jour le micrologiciel du SSD (Ce que nous avons fait)
      • Effacer le lecteur
      • Avoir accès au S.M.A.R.T.
      • Accéder à des logiciels supplémentaires : Acronis dans notre cas
      • Accéder à des informations sur le périphérique
      • Accéder aux détails du système
    • Paramètres : nous avons les paramètres de démarrage, de température, des tâches de fond et à la langue. Nous trouverons ici les mises à jour de Dashboard.
      Nous disposons déjà de la dernière mise à jour avec la version 3.3.2.18.
    Western Digital Dashboard Paramètres
    Paramètres

    D’une lisibilité plutôt appréciable, le logiciel est bien complet. Suffisant pour avoir tout sous la main. En ajoutant la possibilité d’avoir accès aux informations de base des SSD d’autres marques, le logiciel serait parfait.

    Passons à la suite et commençons les benchmarks.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.