The Masquerade – Bloodhunt : les configurations recommandées

    Vampire : The Masquerade – Bloodhunt est un jeu vidéo free-to-play de type battle royale. Il se déroule dans l’univers de Vampire: The Masquerade. Le jeu a été développé et édité par le studio Sharkmob AB. Ce dernier a été fondé en 2017 à Malmö, troisième plus grande ville de Suède.
    Le jeu est prévu pour le moment exclusivement sur PC via la plateforme Steam.

    Quel PC pour faire tourner Vampire : The Masquerade – Bloodhunt ?

    Le jeu se jouera avec une vue à la troisième personne. Vous devrez incarner des vampires issus de diverses factions et répartis entre plusieurs classes. L’environnement est urbain et représente la ville de Prague. Quarante joueurs s’affronteront afin d’être le dernier debout. Il sera possible de choisir son point d’apparition.

    Pour y jouer, il faudra disposer d’une configuration assez costaud, y compris pour les requis minimums. En effet voici ce que le jeu demande :

     

    Configuration minimum :

    • Système d’exploitation : Windows 10 64-bit
    • Processeur : Intel Core i5-8600 / AMD Ryzen 1600X
    • RAM : 16 Go de mémoire
    • Carte graphique : NVIDIA GTX 1070 / AMD RX 5600 XT
    • Stockage : 20 Go d’espace disque disponible, SSD hautement recommandé
    • DirectX : Version 11
    • Internet : Oui

    Configuration recommandée :

    • Système d’exploitation  : Windows 10 64-bit
    • Processeur : Intel Core i7-8700K / AMD Ryzen 5 3600X
    • RAM : 16 Go de mémoire
    • Carte graphique : NVIDIA RTX 2060 Super / AMD RX 5700 XT
    • Stockage : 20 Go d’espace disque disponible, SSD hautement recommandé
    • DirectX : Version 11
    • Internet : Oui

    Des configurations assez lourdes si l’on souhaite jouer de manière fluide. Cela suppose des graphismes magnifiques, du moins c’est à espérer.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.