TSMC cherche à construire une usine en Allemagne

    Après des usines aux États-Unis, à Taïwan et même au Japon, TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) continue sa stratégie qui vise à installer ses futures fonderies de semi-conducteurs de pointe un peu partout. Et c’est l’Allemagne qui pourrait être le prochain lieu pour se poser en Europe. Du moins c’est ce qu’a annoncé Mark Liu président de TSMC, aux actionnaires, le 26 juillet lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) de la société.

    Encore une nouvelle usine pour TSMC, l’Allemagne au centre des intérêts

    Si TSMC a choisi l’Europe, ce n’est pas pour rien. En effet, la Commission européenne a pour but de faire du vieux continent un acteur dans l’exportation de semi-conducteurs et d’électronique d’ici 2030. Il reste cependant encore pas mal de choses en suspens comme le site approprié pour établir l’usine dans le pays. Sachant que pour le moment nous ne connaissons ni la taille de l’usine voulut ni dans quelle mesure TSMC souhaite investir dans celle-ci.

    Mark Liu Président de TSMC
    Mark Liu Président de TSMC

    TSMC n’est pas le seul à s’intéresser à l’Europe et notamment à l’Allemagne pour installer une usine. En effet Intel Foundry Services pourrait, par l’intermédiaire de l’acquisition de la société GlobalFoundries mettre le pied dans le pays, Dresde notamment. Même si pour le moment GlobalFoundries dément les rumeurs d’acquisition d’Intel.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.