Une usine TSMC au Japon pour 2023 pour environ 40 000 wafers par mois

    TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) voit grand, très grand même en termes d’expansion. Le leader mondial des semi-conducteurs basé à Taïwan s’agrandit au travers du monde avec plusieurs projets d’installation d’usines au USA (5 nm) et une giga-usine dédiée au 2 nm basée à Taïwan. La dernière est prévue selon le journal Nikkei au Japon.

    Nouvelle usine pour TSMC : direction le Japon en 2023

    Les opérations de construction de cette nouvelle usine devraient débuter au mieux courant 2023 à Kumamoto, dans l’ouest du Japon. Une fois achevée, celle-ci devrait être capable de sortir environ 40 000 wafers par mois. Ce sera avant tout pour la production de capteurs d’image pour Sony, un des plus gros clients de TSMC, mais cela peut être également pour diverses applications comme des microcontrôleurs pour l’automobile ou de l’électronique grand public.

    Une usine TSMC au Japon pour 2023
    Une usine TSMC au Japon pour 2023

    Les lignes de production de l’usine se concentreraient sur la finesse de gravure 28 nm, très demandée et adaptée aux puces les moins complexes.
    Le Japon est non seulement un gros client pour TSMC, mais une position stratégique pour l’entreprise. L’île concentre en effet de nombreuses usines spécialisées dans les composants électroniques de qualité.

    La décision finale de la construction d’une nouvelle usine TSMC au Japon, qui se déroulera en deux phases, devrait être prise au troisième trimestre de cette année par le comité de direction de TSMC.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.