Windows 11 : Microsoft retire son application et lance sa pré-version

    Dans un précédent article, nous vous présentions l’application de Microsoft vérifiant la comptabilité de votre ordinateur avec le prérequis de Windows 11. Cet outil, intitulé Health Check, était capable de vérifier si la machine respecte l’ensemble des configurations nécessaire à l’installation de l’OS avec notamment le TPM 2.0. Cependant, si la réponse était négative, nulle explication n’était fournie. L’utilisateur devait donc trouver tout seul la cause. Des outils tiers ont été rapidement créés pour proposer une alternative plus complète et fiable. Microsoft a donc publié que l’application est désormais retirée du marché et sera retravaillée dans les semaines à venir.

    Windows 11 : la préversion publique supprime les restrictions

    Microsoft a publié sa première préversion destinée aux Insiders : la build 22000.51. Cette dernière ne dispose plus des restrictions requises au niveau GPU. Le comportement matériel des utilisateurs sera vérifié et la liste d’usage sera modifiée en fonction. L’objectif est de permettre qu’un grand nombre de machines soient compatibles avec la version finale de Windows 11.

    Windows 11

    A l’heure actuelle, trop peu de CPU sont référencés. En effet, Microsoft ne référence que des processeurs récents, le plus vieux datant de 2017. Pas de choix pour les utilisateurs, ils devront utiliser un CPU « récent » ou rester sur l’OS actuel. Nul doute que l’entreprise va réviser sa liste de compatibilité pour étendre l’usage au maximum. N’oublions pas que l’objectif à terme de Microsoft est d’amener tous les utilisateurs sur ce nouvel OS Windows 11 d’ici 2024. On peut noter que la future version « Famille » nécessitera une connexion internet et un compte Microsoft pour finaliser l’installation, contrairement à Windows 10. Un sujet épineux à débattre


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.