Sapphire Radeon RX 6000 : la gamme TOXIC est de retour

    La marque Sapphire va remettre sur le marché une gamme de cartes graphiques que nous n’avions plus vues depuis la série Radeon RX 390X. De ce que nous savons, cette gamme qui se dénomme TOXIC sera équipée de trois connecteurs d’alimentations.

    Sapphire fait renaître de ses cendres la gamme TOXIC pour les cartes graphiques Radeon RX 6000

    La marque Saphhire a dévoilé sur les réseaux sociaux chinois des images de cette future gamme. On peut notamment y voir que les cartes graphiques seront équipées de trois connecteurs d’alimentations, dont deux sont à huit broches et un troisième à six broches. Ce qui laisse une puissance maximale d’alimentation de 450 Watts ; 75 watts pour le port PCIe, 2 x 150 watts pour les PCIe 8 broches et enfin 75 watts pour le 6 broches. Si on s’en fie à la puissance maximale, la carte aurait 150 watts de plus que le modèle de référence RX 6900 XT. Mais pour une carte custom cela n’a rien de spécialement étonnant, notre GIGABYTE RX 6900 XT GAMING OC est bien pourvue de trois connecteurs huit broches. Une information à prendre avec beaucoup de recul tant que nous n’avons pas les caractéristiques techniques réelles de la carte.

    Sapphire Radeon RX 6000 TOXIC

    Deux autres images ont été montrées concernant la partie ventilation. Là aussi il n’y a pas grande chose à se mettre sous les dents. On peut juste supposer (à juste titre à la vue de l’alimentation) que la carte devrait être équipée de trois ventilateurs et que ceux-ci pourraient être dans un espace de forme octogonale. Encore une fois, il faut rester très prudent sur ces « annonces » et attendre l’annonce officielle de la carte.

    En attendant, lancer des nouvelles séries de cartes graphiques c’est bien certes, mais les stocks ne sont toujours pas au rendez-vous et cela commence à agacer bon nombre de clients potentiels.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.