NVIDIA contraint d’abandonner le rachat de l’entreprise ARM

    Le géant de Santa Clara NVIDIA se voit contraint d’abandonner son offre de rachat sur la société ARM. Une entreprise britannique spécialisée dans le développement de processeurs d’architecture 32 bits et d’architecture 64 bits de type RISC.

    Rachat d’ARM par NVIDIA : le plan à 40 milliards avorté

    Une bien mauvaise nouvelle pour NVIDIA en ce début d’année. Effectivement, en plus de perdre le rachat d’ARM, l’entreprise va perdre l’équivalent de 1,25 milliards dollars correspondant aux frais de rupture du contrat. Visiblement, la société américaine n’a pas su rassurer les gouvernements ainsi que les marchés pour effectuer le rachat. C’est en tout cas ce que déclare le journal Bloomberg :

    « Nvidia Corp. se prépare discrètement à abandonner son achat d’Arm Ltd. à SoftBank Group Corp. après avoir fait peu ou pas de progrès dans l’obtention de l’approbation de l’accord de 40 milliards de dollars, selon des personnes proches du dossier. « 

    Tweet Blommberg abandons rachat ARM par NVIDIAPourtant, le géant californien avait fait en sorte de rassurer le plus possible les organismes délivrant les autorisations. Effectivement, la société avait promis de laisser libre court aux activités de l’entreprise et de conserver le modèle open source. En outre, la société voulait également augmenter sa présence en R&D à Cambridge. Conséquence également néfaste pour NVIDIA, leur entrée sur le marché des processeurs semble pour le moment avorté. En plus, NVIDIA n’aura pas le droit de se servir des connaissances acquises via la coopération passée avec la société. Un chemin semé d’embuche pour le caméléon.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.