Test : CORSAIR XENEON 32UHD144, un écran 4K 144 Hz surprenant

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous avons le plaisir de tester le tout nouvel écran gamer CORSAIR XENEON 32UHD144. En effet, après un premier 32QHD165 l’année dernière, CORSAIR vient tout juste de lancer deux nouveaux écrans avec ce 32UHD144 et un 32QHD240. Leurs caractéristiques sont dans leurs noms : 32 pour la diagonale, QHD et UHD pour la définition et enfin 144 et 240 représentent simplement la fréquence de rafraîchissement. Bref, nous allons voir tout au long de ce test ce que vaut réellement cet écran en mesurant la justesse des couleurs, l’uniformité, le contraste, la luminance du blanc et du noir sans oublier les espaces colorimétriques, le niveau du gamma et même la latence et le temps de réponse gris à gris (le fameux GTG).

    Test de l’écran CORSAIR XENEON 32UHD144, sommaire :

    Entrons sans plus attendre dans le vif du sujet et présentons comme il se doit cet écran. Sur une diagonale de 32″, nous avons un panneau de type Fast IPS avec la technologie Quantum Dot avec une définition UHD (3840 x 2160 pixels). La fréquence de rafraîchissement est de 144 Hz pour un temps de réponse annoncé de 12 ms en GTG et 1 ms en MPRT. Il est d’ailleurs curieux de voir un temps GTG aussi « élevé » annoncé, nous y reviendrons plus loin au moment de mesurer cela avec notre nouvel outil dédié. Pour la VRR, nous avons une certification AMD FreeSync Premium et NVIDIA G-Sync Compatible qui permet de supprimer les effets de déchirement et autres joyeusetés de ce genre. La plage VRR va de 48 à 144 Hz. Nous retrouvons une certification VESA DisplayHDR 600. La luminosité annoncée en SDR est de 400 nits et 600 nits en HDR. Notez que nous sommes sur un rétroéclairage Local Dimming, mais de seulement 16 zones. Pour le contraste, il est à 1000:1, du classique pour de l’IPS. Il en va de même avec les angles de vision de 178 ° en vertical et en horizontal. Quant aux espaces colorimétriques, CORSAIR annonce que le gamut DCI-P3 est couvert à 98% et 100% pour l’AdobeRGB. La profondeur des couleurs est en 10 bits (8 bits + FRC) et le moniteur peut donc afficher environ 1,07 milliard de couleurs.

    Test CORSAIR XENEON 32UHD144

    Mais cet écran propose aussi des fonctionnalités que nous n’avons pas sur d’autres écrans. D’abord, nous pouvons le contrôler via le logiciel CORSAIR iCUE et il permet même de changer la source de l’écran via l’intégration iCUE Nexus ou Stream Deck. L’écran propose aussi un joystick à 5 positions pour naviguer dans l’OSD. Autre fonctionnalité intéressante pour les créateurs de contenus, il est possible de monter une caméra, une lumière ou encore d’autres accessoires directement sur le haut du pied de l’écran via le système de fixation Elgato Multi Mount. Ainsi, installer une caméra ou une lumière juste au-dessus de l’écran pour s’enregistrer ou streamer est bien plus simple. Point intéressant, CORSAIR propose une garantie zéro pixel mort et une durée de garantie de 3 ans.


    Pour parler du prix, cet écran CORSAIR XENEON 32UHD144 n’est pas encore disponible sur le marché au moment où nous écrivons ces lignes. Mais il est annoncé à un tarif de 1099,99 euros TTC en France et est disponible sur le shop CORSAIR à ce prix. Nous ne manquerons pas de mettre à jour cette partie lorsque nous le verrons référencé chez un e-commerçant.


    Nom commercial CORSAIR XENEON 32UHD144
    Taille de l’écran 32″
    Définition 3840 x 2160 pixels
    Format de l’écran 16:9
    Pixel Pitch 0,182 mm
    Taux de rafraîchissement 144 Hz
    Temps de réponse 12 ms GTG – 1 ms MPRT
    Type de dalle Fast IPS
    Courbure Non
    Profondeur des couleurs 10 bits + FRC – 1,07 milliard de couleurs
    Rétroéclairage Rétroéclairage LED Local Dimming 16 zones
    Luminosité 400 cd/m² SDR – 600 cd/m² HDR
    HDR VESA DisplayHDR 600

    VRR (Variable Refresh Rate)

    NVIDIA G-Sync Compatible et AMD FreeSync Premium
    Angle de vision 178° horizontal + vertical
    Contraste typique 1000:1
    Gamut
    • 100% (AdobeRGB)
    • 100% (sRGB)
    • 98% (DCI-P3)
    Surface de la dalle Anti reflets
    Entrées vidéo 1 x DP (1.4a)
    2 x HDMI (2.1)
    Ports USB
    2 x USB-A
    1 x USB-C
    Audio ports 1 x Mini-Jack
    VESA 100 x 100 mm
    Consommation
    Consommation normale : 68 Watts
    Ajustement (inclinaison) -5 ~ +20°
    Ajustement (pivotant) -30 ~ +30°
    Ajustement (hauteur) 0 – 110 mm
    Mode portrait Non
    Dimension 732 mm x 607 mm x 316 mm (W x H x D)
    Poids 9,5 kg avec le pied
    RGB Non
    Haut-parleur Non

    À savoir : ne vous fiez pas aux contrastes dits « dynamiques ». Cela ne représente pas les mêmes valeurs lorsqu’elles sont comparées entre plusieurs écrans. Il s’agit surtout d’un gros bullshit commercial pour jouer à qui à la plus grosse en affichant des valeurs démentielles pour impressionner les clients néophytes. Il faut se fier uniquement au contraste dit « typique ». Pour information, le contraste dynamique est annoncé à 12M:1 pour cet écran.

    À savoir : une dalle 10 bits aura 1024 nuances de rouge, 1024 nuances de vert et 1024 nuances de bleu pour un total de 1024 x 1024 x 1024 soit approximativement 1,07 milliard de couleurs. Une dalle 8 bits signifie que nous avons 256 nuances de rouge avec 256 nuances de vert, mais également 256 nuances de bleu pour un total de 256 x 256 x 256 soit approximativement 16,7 millions de couleurs.
    Mais il s’agit ici de nuances de couleurs, de profondeurs des couleurs en somme. Cela n’augmente pas l’espace colorimétrique puisqu’il ne s’agit pas d’ajouter des rouges plus rouges, mais seulement d’apporter plus de nuances entre les extrêmes qui sont couverts par l’espace colorimétrique. Ainsi, lorsque vous faites des dégradés sous Photoshop par exemple, il n’y aura plus cette impression « d’escalier ».

    Profondeur des couleurs


    Mais avant d’aller plus loin dans ce test et de voir en détail l’ergonomie, la justesse des couleurs, l’uniformité de la dalle et les contrastes et gamma avec nos sondes, faisons le tour du packaging.

    Packaging

    Petit moment fun, l’écran est arrivé à la Cuisine du Hardware dans une flycase. Vous auriez vu ma tête en voyant le livreur poser ça devant moi, vous auriez surement eu une crise de fou rire.
    Le carton est assez classique et nous retrouvons sur un fond couleur kraft une impression en noir présentant les lignes du moniteur. Nous retrouvons aussi bien sûr la référence et les nombreuses technologies embarquées.

    Quant au bundle, nous retrouvons les éléments suivants :

    • Câble d’alimentation
    • Adaptateur d’alimentation
    • Câble DisplayPort
    • Câble HDMI
    • Câble USB Type-C

    Aspect visuel et montage de l’écran CORSAIR XENEON 32UHD144

    Après un premier écran chez CORSAIR présentant un design assez original, la marque lance maintenant deux autres nouveaux moniteurs. L’un avec un design plus simpliste : le 32QHD240, mais nous avons ici le 32UHD144 qui reprend exactement le même design. Ainsi, pas de dépaysement, et nous avons une base connue. Concrètement, nous sommes sur une dalle plate avec le fameux design sans bords, commun à beaucoup d’écrans récents. Ainsi, cet écran ira aussi très bien pour des configurations à plusieurs moniteurs. De même, l’arrière de la dalle est très plat et les bords légèrement arrondis. Au centre du dos, nous avons bien sûr un bloc qui ressort légèrement pour tenir le pied.

    Toujours sur le dos de l’écran, sur le haut nous retrouvons à nouveau le logo de la marque. Sur le haut de colonne du pied nous retrouvons le système de fixation Elgato Multi Mount pour pouvoir y fixer divers appareils comme une caméra ou encore une lumière. La colonne du pied présente un système de routage des câbles RapidRoute. Ce système repose juste sur des clips qui se passent sur la colonne du pied. Nous pouvons en mettre jusque quatre et ceux-ci permettent de tenir en place l’ensemble des câbles. Toutefois, nous trouvons qu’ils ne se serrent pas assez fort et ont tendance à bouger assez facilement.

    Pour en revenir au pied de l’écran, il est assez imposant et pour le moins original. En effet, la partie visible de face remonte légèrement sur l’arrière et entoure la colonne du pied dans une autre couleur. Ceci donne un effet de contraste assez intéressant. On aime ou on n’aime pas, c’est un point de vue totalement subjectif. De notre côté, nous aurions préféré quelque chose de moins encombrant, mais notez qu’il devrait être possible d’acheter l’écran sans le pied.

    Le pied de l’écran est simple à monter. Il suffira de fixer la colonne de l’écran en glissant les ergots sur le haut. Malheureusement ici un simple système de clips n’est pas présent et il faudra utiliser les quatre vis fournies en bundle pour solidariser le tout. Ensuite, glissons la base à l’extrémité de la colonne puis serrons la vis.

    La connectique se trouve à l’arrière de l’écran vers le bas. Nous allons avoir la connectique suivante :

    • 1 x port DisplayPort 1.4
    • 2 x ports HDMI 2.1
    • 1 x entrée casque 3,5 mm
    • USB-C DP Alt (entrée vidéo et alimentation de 15 W)
    • USB-C In (USB pour CORSAIR iCUE et le HUB)
    • 2 x ports USB 3.0 Type-A (bleu)

    Connectique

    Maintenant que nous savons à quoi il ressemble et que nous l’avons monté, regardons ce que cet écran propose en termes de fonctionnalités.

    Lire la suite


    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.