Test : GravaStar Mars Pro & Venus, des enceintes Bluetooth futuristes

    Aujourd’hui dans la Cuisine du Hardware, nous allons tester quelque chose que nous n’avons pas l’habitude de tester. Des produits qui nous ont paru tellement fous, qu’on n’a pas pu dire non quand on nous les a proposés. Ainsi, nous allons vous parler ici de produits venant de chez GravaStar. Nous avons deux enceintes de la gamme Mars Pro, une petite enceinte de la gamme Venus et enfin des écouteurs sans fil Sirius Pro. Précisons qu’il s’agit ici d‘enceintes Bluetooth qui se veulent de qualité.

    Pour parler rapidement de l’entreprise, l’équipe de GravaStar est composée de gamers, d’artisans, de dessinateurs, d’ingénieurs et de toutes sortes de profils variés. Le fondateur de l’entreprise est un designer industriel depuis 20 ans qui a cherché à faire quelque chose d’original comparativement à ce que nous avons l’habitude de voir sur le marché. De cette réflexion est venue l’idée de ces designs sortie tout droit d’un film de science-fiction.

    La gamme GravaStar Mars Pro

    Il s’agit ici de la gamme la plus haut de gamme de l’entreprise. Celle-ci est constituée de robots au design très poussé, ces derniers sont créés dans des matériaux de qualité puisque nous sommes sur un alliage de zinc. Concrètement, on a une sphère qui repose sur trois pattes repliables. Sur le papier, GravaStar annonce utiliser des algorithmes audio offrant des basses profondes, des médiums précis et des aigus nets. Nous avons un haut-parleur large bande de 2,5″ et un haut-parleur haute fréquence de 1″ et n’oublions pas de préciser que nous sommes sur une puissance de sortie de 20W.

    Petite précision assez sympa, si on a la chance d’en avoir deux, il est même possible de les configurer en stéréo (True Wireless Stereo (TWS)) toujours en wireless grâce au Bluetooth 5.0 pour une portée de transmission allant jusqu’à 10M. Point important, puisque nous sommes sur des enceintes Bluetooth, il faut parler de l’autonomie. GravaStar annonce 15h d’autonomie grâce à une batterie Li-ion rechargeable de 8000 mAh. Il y a de quoi tenir une bonne soirée complète et même une bonne partie de la journée. La bestiole est assez imposante puisque nous sommes sur un produit pesant tout de même 2,52 kg sur la balance avec des dimensions de 20.07 x 20.07 x 19.05 cm. Clairement, ce n’est pas le type de produit qu’on va promener partout avec soi. Déjà parce que c’est relativement encombrant et ce n’est pas forcément le plus facile à transporter, mais aussi parce qu’au vu du prix et de la qualité des finitions, on n’a tout simplement pas envie de prendre le risque de l’abimer. Bien évidemment, ces enceintes proposent même un éclairage RGB pour souligner le côté futuriste. Les couleurs pourront être modifiées simplement avec une pression sur le bouton dédié. De même, le bouton pour l’allumer et l’éteindre est au centre et le haut-parleur fait un bruit de machine qui s’allume et qui s’éteint lorsqu’on presse dessus. C’est très original et à la fois très plaisant à entendre.

    De plus, l’appairage avec un smartphone est ultra simple. Une fois le Mars Pro allumé on entend alors « Ready to pair ». Sur le smartphone, on voit apparaitre le nom « GravaStar Mars Pro » et on le sectionne. L’enceinte annonce alors « Bluetooth Connected ». Il n’y a plus qu’à aller sur Deezer, Spotify ou n’importe quelle autre application pour lancer sa musique ! L’opération est identique pour tous les produits de la marque.

    Test Gravastar Mars Pro

    Dans les cartons, nous disposons d’un câble jack et d’un câble tressé USB vers USB Type-C pour le rechargement avec bien sûr le manuel d’utilisation. L’utilisation est d’ailleurs particulièrement simple. Nous avons un bouton dédié pour changer la couleur de l’éclairage RGB. Un bouton pour l’allumer ou l’éteindre, un troisième pour le Bluetooth (servant aussi à activer le mode stéréo pour le coupler à un autre GravaStar Mars Pro) et enfin un gros pavé tactile sur le dessus pour le volume.

    Nous avons reçu deux modèles du Mars Pro avec la version Aquarius et la version War Damaged Yellow. Ce dernier bénéficie de finitions plus qu’exemplaires puisque les peintures sont faites à la main pour donner cet aspect de robot endommagé.

    Quant à l’Aquarius, il présente aussi un design bien à lui avec des dessins bien spécifiques. D’autres design sont encore disponibles et il est aussi possible d’avoir du simple noir, blanc ou encore des versions plus farfelues avec des mini-guns par exemple.

    Pour ce qui est de la qualité du son. Pour un appareil de 20 Watts, le son est très correct et suffira amplement à un grand nombre de personnes. Ensuite, ici le design se paye également. Concrètement, je ne m’attendais pas à être aussi hypé par ces produits une fois en main, mais l’essayer c’est l’adopter !


    Pour parler de tarifs, la version Mars Pro War Damaged Yellow est affichée sur le site de la marque à 329,95$ et est disponible sur Amazon au prix de 350 euros. Pour notre version Aquarius, elle est affichée au même prix sur le site de la marque. Notez que la version blanche et la version noire sont plus accessibles avec un tarif de 229,95$ sur le site de la marque.


    La gamme GravaStar Venus

    La marque propose également des enceintes Bluetooth plus petites avec un design toujours aussi travaillé. Ici nous ne sommes plus sur une machine armée jusqu’aux dents prête à faire la guerre, mais plutôt sur quelque chose de tout petit tout mignon avec une dégaine de « bébé » face aux Mars Pro. Toujours dans un alliage de zinc pour une bonne résistance et compatible Bluetooth 5.0, nous avons ici un produit tenant facilement dans la main et beaucoup plus facilement transportable. En effet, ses dimensions sont de 7 x 6 x 8 cm. De plus, il est même possible de le fixer à un mousqueton et le Venus pèse tout juste 453 grammes sur la balance. Mais là aussi, ses finitions et son prix en font un produit dont on n’a pas forcément envie de trimballer partout avec soi de peur de l’abimer.

    Le Venus comporte un haut-parleur à large bande de 1,75″ de 10W. Évidemment, on retrouve toujours un éclairage RGB sympathique pour le côté futuriste. Tout comme les Mars Pro, il est possible de faire de la stéréo sans fil sur deux enceintes Venus. La marque annonce une autonomie de 10 heures au maximum pour un temps de rechargement inférieur à 2 heures via un USB Type-C. Un adaptateur secteur est également possible, mais n’est pas livré en bundle. La portée du Bluetooth est également de 10 mètres.

    Test Gravastar Venus


    Pour parler des prix des GravaStar Venus, les prix vont de 59,95$ à 89,95$ sur le site de la marque. Notre version Shadow Black est affichée à 89,95$ et est disponible pour 101,95 euros sur Amazon. D’autres versions sont disponibles moins cher comme le Aurora Green disponible à 65,95 euros.


    La gamme GravaStar Earbuds Sirius Pro

    Passons maintenant au dernier produit : les GravaStar Earbuds Sirius Pro. Il s’agit donc d’écouteurs sans fil présentés dans un étui lui aussi dans le thème War Damaged Yellow pour aller avec notre Mars Pro. Notez que l’étui (lui aussi avec un éclairage RGB) est aussi dans un alliage de zinc tout comme les enceintes. De plus, et c’est quelque chose qui nous a bien fait kiffer, c’est qu’il peut aussi faire office de décapsuleur ! Évidemment, nous retrouvons une étanchéité IPX5. Ceci lui permet d’être utilisé même par temps de pluie. Dernière petite précision, l’étui arrive dans un packaging très travaillé sous forme d’une petite valise avec une fenêtre sur le devant pour donner une vue sur l’étui et ses écouteurs. Le design est très réussi et nous sommes sous le charme.

    Tets Gravastar Sirius Pro

    Pour le contrôle, cela passe directement par l’écouteur et non via le téléphone. Une pression tactile sur l’oreillette permet par exemple de répondre à un appel et une autre pression permet de revenir à sa musique. Les autres commandes (diminuer/augmenter le son, changer de musique, etc. son très rapide à effectuer une fois un temps d’adaptation de 5 minutes passé avec le manuel sous les yeux. Bref, ça fonctionne très bien. De plus, ils sont dotés d’une détection intra-auriculaire pour s’allumer au moment où les écouteurs sont placés à l’oreille. Dans le bundle sont également livrées trois tailles d’embouts différentes pour vous aider à trouver le meilleur ajustement et à bloquer les bruits indésirables. Grâce aux puissants transducteurs dynamiques de 7,2 mm, les écouteurs Sirius Pro offrent des basses puissantes qui vous feront vibrer jusqu’aux os. Les haut-parleurs à armature équilibrés conçus par Knowles offrent également une expérience audio de haute-fidélité. Ces haut-parleurs ne sont présents que sur la version Pro des Earbuds de la marque.

    Tets Gravastar Sirius Pro

    Nous avons aussi différents modes selon l’utilisation que nous en faisons. Par exemple nous avons un mode jeu offrant un son surround virtuel 5.1 et une basse latence de 65 ms. Il y a aussi un mode film avec un son surround HD. Enfin, nous avons également un mode musique pour un son avec des voix claires et naturelles, le tout avec des basses profondes. Pour les appels téléphoniques, ces écouteurs Sirius Pro proposent une technologie de suppression du bruit environnemental. Il supprimera donc les bruits de fond en renforçant les voix humaines, parfait pour passer des appels en toute quiétude.

    Notez que c’est l’étui qui charge les écouteurs. Les oreillettes en place dans l’étui, une LED rouge s’active pour indiquer le chargement. Et pour recharger l’étui, nous avons un port USB Type-C sur le dessous. Quant à l’autonomie, GravaStar annonce une durée de 16 heures.


    Quant au prix, GravaStar propose deux variantes. Nous avons les Sirius Pro TWS que nous testons ici, mais il y aussi les Sirius TWS. La gamme pro est affichée au prix de 149,95$ sur le site de la marque et la seconde gamme est plus accessible avec un tarif affiché de 89,95$. Nous trouvons notre Sirius Pro War Damaged Yellow sur Amazon pour le prix de 155 euros. Notez que là aussi nous avons le choix parmi plusieurs coloris.


    Conclusion

    Pour conclure. La très grande force de ces produits est bien entendu le design et les finitions. En effet, dès que nous les voyons et que nous les avons en main, on ressent immédiatement la qualité du produit aussi bien par son poids que par ses finitions. Une fois allumé et le téléphone connecté pour lancer de la musique, on reste très satisfaits avec une bonne qualité sonore.

    De plus, la possibilité de configurer deux enceintes en stéréo est un plus non négligeable. En revanche, au vu du prix de ces produits, on paye aussi le design et c’est bien normal. En effet, rappelons que les produits que nous avons ici sont peints à la main pour leur donner cet effet d’après-guerre. L’autonomie est suffisante pour tenir une journée ou une bonne soirée entre amis. Bref, nous ne trouvons pas grand-chose à y redire. Les produits sont certes coûteux, mais c’est qualitatif. Si nous devions donner une médaille, ce serait notre médaille HC d’Or.

    Médaille d'or par HardwareCooking


    Vidéo sponsorisé. Notre avis sur ces produits est resté objectif.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.