Du Mini-ITX avec le boîtier OPHION 7L de RAIJINTEK

    RAIJINTEK nous a toujours habitué à des boîtiers originaux et cela a tendance à nous plaire à la rédaction. La gamme OPHION comprend déjà le OPHION, le EVO, le M EVO et accueille désormais un nouveau venu : le OPHION 7L. Il est assez compact avec des dimensions de 101 x 312 x 225 mm et un poids de seulement 2 kg. Il est fabriqué en acier de 0,8 mm d’épaisseur pour le châssis et en aluminium de 2 mm pour les panneaux et la façade.

    RAIJINTEK OPHION 7L : du Mini-ITX sobre, mais très classe

    Le OPHION 7L, dont le nom vient du fait qu’il offre un volume intérieur de seulement 7 litres, est uniquement compatible avec les cartes mères au format Mini-ITX. Ne comptez pas apercevoir votre configuration à l’intérieur puisque les deux panneaux sont pleins. Enfin presque puisque nous avons, pour un maximum de flux d’air, des ouvertures sur un des panneaux et le dessus. De plus, il existe en deux coloris : blanc ou noir.

    Le boîtier joue la carte de la sobriété et cela se ressent également au niveau du front panel avec une connectique qui comporte un port USB 3.0 en Type-A et un second en Type-C.
    À l’intérieur c’est également dans la simplicité que RAIJINTEK a pensé son boîtier avec le strict minimum. La carte mère Mini-ITX posée verticalement, la carte graphique à l’horizontale (format low profile puisqu’une seule équerre est disponible) et l’alimentation devra être au format SFX derrière la façade.

    Le choix du ventirad sera important, car on ne dispose que de 70 mm maximum en hauteur. En termes de ventilation, le châssis offre la possibilité de monter deux ventilateurs de 92 mm dans le haut et un autre de 92 mm dans le bas si la carte graphique le permet. Restes à savoir à quel prix sera proposé ce RAIJINTEK OPHION 7L et quand il sera disponible.


     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.